vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Incendie ravageur à Albina 2, base arrière de l’activité aurifère illégale

Incendie ravageur à Albina 2, base arrière de l’activité aurifère illégale
Deux morts selon l'ambassadeur de France et un opérateur minier

Un incendie s’est déclenché la nuit dernière à Albina 2, cité connue pour être une base arrière de l’activité aurifère et notamment de l’orpaillage illicite en Guyane. Albina 2 est sorti de terre face à Maripasoula il y a plus d’une décennie. L’endroit est également appelé Antonio do Brinco. Selon une vidéo tournée depuis la berge de Maripasoula, circulant sur les réseaux sociaux (voir la capture d’écran faisant office de photo de Une), l’on peut observer un incendie ravageant de nuit une partie de cette cité et y constater des explosions au cours dudit incendie. Albina 2, qui n’existait pas…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • elisa
    25 décembre 2019

    Qui sème le vent récolte la tempête. Ne soyons pas étonnés, drogue, pollution, prostitution et la liste est longue !!!!

  • 25 décembre 2019

    25% ? Zut !

  • uruberlu
    26 décembre 2019

    Combien de Kg de mercure vaporisés ou déversés dans le Maroni?

  • pikiboy
    26 décembre 2019

    Combien de mercure parti en fumée / vapeur ? Autres polluants ? Va t on mesurer les conséquences / pollution dans le Lawa / Maroni ? Cela s ajoute à la turbidité monstre dûe à l’orpaillage legal débridé côté Surinam et a celle en provenance de Guyane ( Abounami en particulier mais pas que…).
    J imagine enfin que tous les habitants du Maroni on un accès à une eau potable de qualité… Sûr ?

  • catilini
    26 décembre 2019

    25% zut? Tu as vécu longtemps à Maripasoula? Tu sais, la bouteille de gaz française est beaucoup plus « sécurisée » que la bouteille surinamaise qui coûte quand même beaucoup moins cher. 50 euros la bouteille française c’est pas donné. Qui sont les maripasouliens qui ne font jamais les courses « en face »? Certainement l’orpaillage y est pour beaucoup, l’abandon et l’isolement aussi. En dehors de toutes autres considérations, mourir brûlé c’est très affreux. Très triste. 25% rezut? la politique de la terre brûlée ça n’est pas une politique, c’est juste dégueu. C’est tout sauf responsable et courageux.

  • EL MATADOR
    26 décembre 2019

    Ça pouvait arriver à tout moment … Une série de baraques en bois sur pilotis, collées les unes aux autres, surplombant des quantités de déchets, et contenant des bidons d’essence… Il suffisait d’une flamme pour que tout pète… C’est un miracle si il n’y a eu que 2 morts.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Cluster de légionnaires basés à Camopi atteints par le Covid-19, légionnaires positifs à Kourou, l’armée en Guyane répond en partie mais esquive encore certaines questions

Nous avons adressé vendredi après-midi (à la demande de la cellule communication du commandement supérieur des Forces armées en Guyane qui ne semble pas avoir souhaité une interview de vive voix...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : 6ème mort à Oiapoque, un homme de 37 ans, l’Etat d’Amapá proche des 10 000 cas !

Il y a maintenant 9 602 cas confirmés de Covid-19 et 9 418 en attente de résultats d'analyse dans l'Etat brésilien de l'Amapá voisin de la Guyane, a annoncé dimanche après-midi le site du ...

Incivilités, fêtes, violences urbaines et à l’encontre des forces de l’ordre pendant la seconde partie du confinement : la liste du préfet !

Dans l'affaire de la requête de la Ligue des droits de l'homme contre un arrêté du préfet portant mesures de prévention et restrictions dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19...

Philippe Descola : « Il y a une extraordinaire carence » de la France à l’égard des peuples autochtones

L'anthropologue Philippe Descola, disciple de Claude Lévi-Strauss et titulaire de la chaire d'anthropologie de la nature au Collège de France de 2000 à 2019, a accepté de répondre à Guyaweb sur ...

Covid-19 : 34 cas positifs confirmés pour la base militaire de Camopi jeudi matin

C'est une information glissée discrètement dans le bulletin épidémio de Santé publique France et que l'on peut interpréter comme suit : 34 militaires de la Légion basés à Camopi dont ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube