vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Gabriel Serville perd une bataille au tribunal face à son premier adjoint

Gabriel Serville perd une bataille au tribunal face à son premier adjoint
Information Guyaweb !

Le tribunal administratif de Cayenne a annulé jeudi une « décision » du maire de Matoury, Gabriel Serville a-t-on appris ce vendredi d’une source proche du dossier. Il s’agissait d’une note de service de l’édile de Matoury, datée du 14 novembre dernier, confiant, en son absence, l’intérim à son 4ème adjoint, Roger Aron, pendant une semaine. L’action en justice contre une décision qualifiée d’«excès de pouvoir» du maire, par le requérant, était l’oeuvre de Serge Smock… le premier adjoint de Gabriel Serville. Le torchon brûle depuis de longs mois entre les deux hommes. Or en cas d’absence du maire, sa suppléance est…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • skol973

    C’est vraiment un dictateur qui ne souhaite pas appliquer la lois. Pourquoi siège t il à l’assemblée nationale?

  • Jmc

    Sur le fonds face à cette situation, Serville devrait tout bonnement chercher à rallier ses frondeurs, ou choisir entre son mandat de maire et de député.

  • La confiance aveugle n existe pas. Le maire agit comme n importe qui l aurait fait. La loi aurait dû prévoir ce type de cas. Mais qui aurait pu penser qu’ un maire puisse être torpillé par sa propre liste.
    Certains voudraient être califs à la place du calif. Messieurs dames, démissionnez ou attendez la prochaine élection. Il ne peut y avoir qu un maire. Encore heureux que vous ne puissiez le téléguider. Si vous aimez tant « le pouvoir », présentez donc votre liste. Maleureusement vous n etes pas les seuls. Iracoubo, Kourou et même au plus haut de l État avec les frondeurs du gouvernement. Mais là au moins ceux là s’en vont pour retrouver leur liberté de parole.

    • 97351

      Les Matouriens n’ont pas élu un homme seul pour gérer la commune mais une équipe. les électeurs ont élu une liste de conseillers et ces derniers ont élu un maire et des adjoints. si le maire n’a plus de majorité dans sa propre majorité (hors opposition), il ne peut s’en prendre qu’à lui-même.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Après deux échecs, le vol Ariane 5 est confirmé au 14 août

Après deux reports en raisons de problèmes techniques, le vol 253 d'Ariane 5 est pour l'heure prévu ce vendredi 14 août à 18h33, a confirmé ce jeudi matin le Centre Spatial Guyanais (CSG). ...

Pas de primes pour les infirmiers libéraux mais des négociations prometteuses

La prime de 1500 euros ne sera pas versée aux soignants libéraux contrairement aux déclarations tenues par le préfet de Guyane le 21 juillet. Les professionnels de santé ne se formalisent pas de ...

Covid-19  : Les communes du Haut-Maroni face à l’épidémie

Alors que le pic de l'épidémie est - selon les autorités sanitaires - officiellement passé en Guyane, la commune de Maripa-Soula enregistre quotidiennement de nouveaux cas depuis le 24 juillet. ...

Plus de 8000 cas en Guyane, territoire ultramarin le plus touché

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 53 morts et 8423 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars. Suivez sur notre fil d’informations en accès libre ...

Economie : un plan de relance qui prend son temps

La préfecture accueillait, vendredi après-midi, place Léopold-Héder, le gratin de l'économie locale pour lancer des réflexions relatives au plan de relance. Un tour d'image au début et un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube