vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Fin de conflit à EDF sur fond de faits délictueux non élucidés et motus pour l’heure quant au contenu de l’accord

Fin de conflit à EDF sur fond de faits délictueux non élucidés et  motus pour l’heure quant au contenu de l’accord

La direction d’EDF Guyane a annoncé lundi en début de soirée la «fin du conflit» au sein de cette entreprise par un communiqué qui ne pipe mot du contenu de l’accord trouvé. Contactée lundi soir, la section syndicale UTG de l’Eclairage souhaitait attendre… mardi pour dévoiler le contenu de cet accord. Un conflit qui se termine sur fond de faits délictueux non élucidés. « Aujourd’hui, EDF et l’UTG Eclairage ont trouvé un accord qui met fin à un conflit démarré le 20 mars dernier. EDF tient à saluer et à remercier ses salariés qui se sont mobilisés sans faille ces dernières semaines…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Frog

    payé bien sur…a la prochaine.

  • Celui qui contrôle l’énergie détient le pouvoir. Reste à savoir à quels guignols nous voulons laisser ce pouvoir…

  • Stiwi973

    Ce que j’aimerais savoir c’est si des sanctions et internes et judiciaires seront prises vis à vis des grévistes qui ont très largement outrepassé ce que permet le droit de grève : Route bloquée par des véhicules de services d’EDF devant le siège de Cayenne, blocage de l’entrée, salariés non grévistes empêchés de travailler…

  • Nemo

    Pourquoi ne communiquent-ils pas sur le contenu de l’accord ? Seraient-ils gênés d’avouer à la population et aux entreprises dont ils exigeaient -voire même les forçaient à- la solidarité qu’ils négociaient en catimini le paiement des jours de leur prétendue grève ? Ils ne chient vraiment pas la honte cette clique de branquignolles mythos et de peigne-culs révolutionnaires du dimanche qui n’ont même pas le courage d’assumer leurs actes ! Soi-disant « déterminés », mon œil, oui ! Déterminés à être payés tout en emmerdant et menaçant le monde, comme d’hab’ ! Qu’ils soient poursuivis par la justice… avec détermination et cessent de parasiter et court-circuiter la société !

  • Flux

    Bonjour. Du coup, il n’y a pas eu de communication sur les termes de cet accord ? Étrange pour un conflit qui selon Rimane était mené pour tous les Guyanais…

  • Nemo

    La transparence et la solidarité, on sait les exiger des autres, mais on n’est pas fichus de se les appliquer à soi-même. Telles sont les obscures manœuvres de l’UTG de l’éclairage qui brille surtout par son absence de communication et son penchant pour la manipulation, la duperie et la fourberie. Comme par hasard, dès qu’il s’agit de faire la lumière sur ses troubles agissements et tractations, elle s’éteint. Alors, cet accord, c’est le black-out ? A-t-on quelque éclairage journalistique à ce sujet ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », sur RFI

Radio France Internationale raconte la manière dont « la Colombie aspire à être le cœur de la Quatrième révolution industrielle en Amérique latine depuis la ville de Medellín » autrefois ...

Le ministre Gérald Darmanin en Guyane du 23 au 25 juillet

C’est au pas de charge que le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin effectuera sa tournée estivale en Guyane, du 23 au 25 juillet. En tout près d’une vingtaine de ...

Un ancien sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni placé en garde à vue au cours d’une instruction judiciaire enquêtant sur des salons de massage

François Chauvin, ancien chef de cabinet de Brigitte Girardin lorsque celle-ci était ministre UMP de l'Outre-mer, avant d'être nommé, dans la foulée, sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni fin ...

Condamnée par la justice à payer 4200 euros à un père isolé au regard de la suspension illégale de l’accueil de son fils, adolescent handicapé, au sein de l’IME les Clapotis, l’Adapei Guyane annonce sa décision de faire appel

Dans un communiqué de presse qui nous a été adressé vendredi 19 juillet, l'Adapei Guyane a indiqué avoir décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif du 20 juin dernier ayant...

Mobilisation contre le projet Takari Mining

Un projet lourd de menaces selon le collectif Or de Question déjà engagé contre la Montagne d’Or. « Jusqu’au 24 juillet, une consultation publique vous permet d’exprimer votre opposition ...

Militaires morts : les autopsies ont été effectuées selon le parquet

Selon le parquet, les autopsies des trois militaires décédés mercredi ont été effectuées, les résultats n'ont pas encore filtré. «Les analyses sont en cours», nous a notamment indiqué ...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube