vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Environ 18 000 étrangers en situation irrégulière bénéficient de l’Aide médicale d’État (AME) en Guyane

Environ 18 000 étrangers en situation irrégulière bénéficient de l’Aide médicale d’État (AME) en Guyane

Selon la directrice de la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) en Guyane, Monique Harang, contactée par Guyaweb, « près de 18 000 » étrangers en situation irrégulière bénéficient à ce jour de l’Aide médicale d’État en Guyane. Cela représente plus de 9,1% des 196 000 personnes (adultes et mineurs) qui ont des droits ouverts auprès de la CGSS de Guyane. Explications « On peut considérer aujourd’hui que 18 000 personnes environ bénéficient de l’Aide médicale d’État (AME) car nous en étions à 17 500 au mois de mars », indique Monique Harang la directrice de la CGSS (Caisse générale de sécurité sociale)…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

13 commentaires

  • Jmc

    Donc si j’ai bien compris il y a une minorité de couillons qui payent leurs cotisations sociales salariales ou patronales, pour une majorité de personnes qui ne payent rien et qui pour certains ne sont même pas français.
    Ce n’est pas juste, ce type de situation contribue à la radicalisation des pensées et il faut absolument trouver des solutions permettant un équilibre inverse avant une catastrophe.

    • Maur44

      Je partage cet avis. Il faut croire que la République Française en Amérique de Sud s’est fourvoyée dans ses grandes aspirations à l’humanitarisme « Uri et Orbi » … sur le dos du citoyen et contribuable. Pouvons-nous supporter la misère du Monde … en devenant plus misérables que hier, et moins que demain ? Oui, puisque le cadre de vie et le niveau de revenus des « Grands » élus et des hauts-fonctionnaires d’Etat ne semblent pas impactés par tous ces phénomènes. Après la « profitation » du grand capitalisme , nous subissons celle des hordes de nécessiteux , celle des plus pauvres …. Et ils ont tous leurs « raisons légitimes » de cet abus de droits. Aucune contrainte, aucun devoir, que les droits du « profiteur ». Vive la république !

  • Non, cela ne donne pas une idée du « poids de la précarité » mais du poids énorme du foutage de gueule en Guyane. « Lorsque vous êtes un étranger qui n’a pas encore de titre de séjour : si vous parvenez à déposer un dossier de demande de titre de séjour à la préfecture, la préfecture prend votre dossier puis vous délivre un récépissé de demande de titre de séjour ; à partir de ce moment-là, vous passez de fait en situation régulière »: supprimons les frontières, la France et l’Europe marchent sur notre tête et la CTG parle de nous imposer d’autres taxes. Nous n’avons rien à dire et nous serions en démocratie ???

  • Je saisis mal l’objectif de cet article sinon l’exacerbation des sentiments xénophobes déjà trop présents en Guyane.
    Doit-on déduire de ces informations que 18 000 personnes devraient mourir sur le territoire pour satisfaire des intérêts économiques ?

    • Enneyac, l’objectif d’un article est l’information. Si cette information, en masquant certains aspects ou en accentuant d’autres, est dirigée dans un sens ou dans l’autre, cela s’appelle de la manipulation ou de la propagande, chères à certains régimes. En seriez vous friand ?

  • FF

    Un article n’a pas d’autre objectif que de fournir une information exacte y compris si elle peut déranger

    • SHAMAROYA

      Et personnellement, parce qu’il faut oser appeler un chat « un chat » pour comprendre les choses et le monde dans lequel nous vivons, je vous remercie pour la pertinence de vos articles et la qualité de vos investigations.

  • Gevila973

    Il n’y a pas 58,2 % de précaires en Guyane mais par contre il y a bien 42,2 % de cotisants qui payent pour les 58,2 % qui ne cotisent pas (précaires et profiteurs confondus) !!!

  • FF

    41, 8 % donc

  • Il y a une erreur de calcul, ce sont 9,1 % et pas 7,1 qui relève de l’AME, près de 1/10.
    On peut dire que c’est une dette des pays colonisateurs envers les anciennes colonies ?
    Cela montre la galère dans laquelle est la Guyane et le besoin de faire des choix, de sortir de l’entre-deux.

  • FF

    Oui coquille corrigée. Le calcul avait été fait 18000/196000. Près de 9,2%

  • Il faut en fait ajouter les travailleurs qui ne relèvent pas du régime général et ne sont pas suivis par la CGSS : les fonctionnaires, des artisans je pense, etc, et leur famille.
    Cela doit faire dans les 20-30 000 personnes et on retrouve bien la population de la Guyane.
    De fait, cela baisse (un peu) le pourcentage de précaires, vers 50%, ce qui reste énorme.

  • FF

    Oui, c’est pour cela qu’il est précisé dans l’article que les taux sont calculés par rapport au nombre de personnes ayant des droits ouverts à la CGSS

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube