vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Enquête ouverte par le parquet pour « tentative d’incendie » suite à des jets de cocktails Molotov au domicile du directeur d’EDF Guyane !

Enquête ouverte par le parquet pour « tentative d’incendie » suite à des jets de cocktails Molotov au domicile du directeur d’EDF Guyane !

Des « engins incendiaires » auraient été balancés dimanche vers le domicile du directeur d’EDF Guyane selon l’entreprise qui a porté plainte. Le parquet a ouvert une enquête. «Dimanche 23 avril 2017 vers 3 heures du matin, 4 engins incendiaires ont été projetés sur le domicile du directeur d’EDF en Guyane.Le groupe EDF condamne avec la plus grande fermeté ces violences volontaires qui auraient pu avoir des conséquences graves sur les personnes et les biens.» a indiqué lundi soir EDF Guyane dans un communiqué. «Une plainte est déposée contre X pour que la lumière soit faite sur cette agression inacceptable. »,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • Marie Liberte 973

    Cette manie de vouloir le beurre (faire grève ) et l’argent du beurre (être quand même payé )…. pour être crédible il faut admettre la sanction comme preuve de sa conviction. Sinon ça sert à rien

  • Nemo

    Que leurs salaires servent à indemniser, selon le principe de SOLIDARITÉ qu’ils n’ont eu de cesse de marteler, les entreprises sinistrées par un mois de barrages. Comme le disait si bien un internaute sur ce site, favorable aux blocages, on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs. Ils nous ont bien cassé les c******, alors maintenant qu’ils aillent se faire f***** !!!! Bande de branquignolles et de c****** molles, même pas fichus d’assumer votre propre m***** !!!! Vous êtes pathétiques !!!!

  • 4 engins incendiaires ! ça ne vous rappelle rien ? le reportage des chauffeurs de salle Radio France Outremer présentant les incendiaires de la maison du procureur en Martinique comme des quasi heros… décidément l’UTG n’a vraiment pas beaucoup d’imagination !

  • Ça me rappelle également la tentative d’incendie de la maison du procureur en 96…et d’autres incendies. Pas de coupable.

    • Snoopy

      Je me souviens de cet incendie…mais également de la tentative d’incendie du collège Auguste DEDE en 1996, dont le personnel n’avait pas relayé un mot d’ordre de grève de l’utg…

  • JCB

    Voilà où amène le laxisme de la justice: 20 ans après on utilise les même méthodes d’intimidation qui n’ont pas été sanctionnées la première fois

  • Francois

    ces grévistes juskoboutistes sont une honte pour notre péyi – leur comportement abject salit le mot « grève ». Toute ma solidarité avec le directeur et la direction d EDF !

  • KouK

    Le communiqué de D. Rimane et de ses copains les rigolos-pas-drôles est à la hauteur des compétences réelles de ces nantis bloqueurs systématiques et fainéants de l’UTG, qui se « battent » (en jouant aux dominos ou en balançant des cocktails molotov, c’est selon) pour des revendications qui ont – pour certaines – été inscrites dans la PPE, ou qui avaient été validées lors du précédent mouvement de 2015, qui je vous le rappelle, nous avait coûté quelques centaines de frigo, pour finalement n’aboutir qu’à la création de quelques postes pour les copains de ces clowns.

    Je vous copie ici le texte de M Rimane :

    « Selon le communiqué de presse annonçant hier des jets d’engins incendiaires au domicile du directeur d’EDF Guyane, l’UTG de l’Eclairage vient condamner avec la plus grande fermeté ces violences particulièrement graves.
    Le syndicat souhaite, malgré de tels actes inqualifiables, que le contexte conflictuel qui nous lie n’empêchera pas les parties de continuer à œuvrer dans l’intérêt d’une rapide sortie crise.

    Le Secrétaire Général
    D.Rimane »

    Finalement, c’est une peu comme les z’amis politiques qui s’assemblent pour soudainement dire « merde » à Le Pen… mais sans froisser leurs électeurs en ne les traitants de gros ignares. Ben oui, faudrait pas se priver de toutes ces voix pour les législatives qui approchent… On peut savoir ce que Rimane a dit à ses sbires pour les engueuler ?

    • Nemo

      Il leur aura sûrement dit d’y aller mollo sur le tafia, la bouteille verte et le whisky-coca pour ne pas se transformer en torches humaines en grillant une clope.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube