vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Une enquête pour « homicide involontaire » ouverte suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois préalablement passé deux fois par les urgences de l’hôpital de Cayenne

Le parquet nous a confirmé jeudi qu’une enquête pour «homicide involontaire» est en cours suite à la mort, le jour de Noël, d’un bébé de 7 mois, une petite fille prénommée Izadora dont les parents habitent Matoury. Une procédure ouverte de manière quasi-automatique par la justice, sous cette qualification, dans le cadre de la mort d’un nourrisson examiné préalablement au sein d’un hôpital. Le bébé de 7 mois décédé le 25 décembre dernier a en effet été examiné à deux reprises selon la famille par le service des urgences de l’hôpital de Cayenne le week-end dernier, des affirmations corroborées par…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Mickael
    29 décembre 2017

    Mon Dieu…

  • 29 décembre 2017

    On ne tire pas sur une ambulance, encore moins sur un corbillard. Pourtant, même si l’hôpital manque de moyens, on ne peut pas dire que le personnel des urgences fasse preuve d’empathie…et de rapidité. Après avoir patienté dans la salle d’attente externe, même s’il n’y a personne avant vous, chacun regarde son écran d’ordinateur. Après avoir fait votre entrée, on fini par vous envoyer dans la salle d’attente interne, attendre le médecin de garde, et ça peut durer…un certain temps. Avant d’être amené dans un box, vous avez largement le temps d’observer, en vous tordant sur le brancard, le personnel se raconter des histoires dans les bureaux ou déambuler tranquillement. Rien à voire avec la série ou les urgences filmées en métropole, avec beaucoup de monde et des brancards dans les couloirs, une autre planète. Les urgences au ralenti…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’agenda des municipales 2020

A moins d'un mois des élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, Guyaweb vous propose un point sur l'agenda électoral. Alors que la clôture du dépôt des candidatures en ...

Mission VA252 d’Ariane 5 prévue ce mardi

Le lanceur européen doit mettre en orbite deux satellites géostationnaires civils. Les satellites en question sont JCSAT-17, pour le compte de l’opérateur japonais Sky Perfect JSAT ...

Municipales à Maripasoula : l’aménagement au cœur des enjeux

Une chambre mortuaire jamais mise en service depuis un an, un centre-bourg sous diverses opération d'aménagement pour améliorer le quotidien, des passerelles en bois à 1 M€, une régularisation ...

Quatre personnes mises en examen en Martinique dont un surveillant du centre pénitentiaire de Ducos dans une affaire présumée de «corruption» au sein de cet établissement

«Un surveillant pénitentiaire exerçant au centre pénitentiaire de Ducos, âgé de 47 ans, a été placé en garde à vue mardi matin par la section de recherche de la gendarmerie en Martinique», ...

Epidémie saisonnière de grippe

Au cours du mois de janvier, une hausse du nombre de consultations pour syndrome grippal a été observée en Guyane, avec notamment une forte augmentation au cours de la dernière semaine de ...

Océanie : décoloniser les peuples et l’environnement

Luttes des peuples autochtones pour leur liberté, ultimes tentatives pour sauver leur environnement ancestral et leurs langues : le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) s'est ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube