Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Les élections territoriales officiellement ouvertes sur fond de crise sanitaire

Les élections territoriales officiellement ouvertes sur fond de crise sanitaire

Initialement prévues en mars 2021 et reportées aux 20 et 27 juin, les élections régionales, départementales et territoriales se dérouleront sur fond de crise sanitaire provoquée par le Coronavirus. Leur maintien a été décidé par le gouvernement suite à l’avis du Conseil scientifique sur les risques sanitaires liés à l’organisation des élections et après une consultation expresse des maires – notamment de Guyane – sur la tenue de ces scrutins. Etape cruciale du processus électoral, le dépôt des déclarations de candidature est ouvert depuis lundi 10 mai et se clôturera le 17 mai. Par ailleurs, l’inscription sur les listes électorales est encore possible jusqu’au vendredi 14 mai.

Promulguée le 22 février 2021, la loi portant report de mars à juin 2021 du renouvellement des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique a été publiée le 23 février au Journal Officiel. En effet, initialement prévues en mars 2021, les élections territoriales et régionales ont été décalées de trois mois, les 20 et 27 juin prochain, en raison des risques sanitaires liés à la pandémie de Covid-19. Elles ont été maintenues par le gouvernement suite à l’avis du Conseil scientifique sur les risques sanitaires liés à l’organisation des élections et après une consultation expresse des maires – du 9 au 12 avril – sur la tenue de ces élections.

En Guyane, cette consultation des maires s’est soldée par une très faible participation : sur 22 maires interrogés, seuls 6 ont répondu dont 4 en faveur et 2 contre la tenue des élections (voir communiqué du ministère de l’Intérieur). Sollicités à plusieurs reprises par Guyaweb, le ministère de l’Intérieur et la préfecture n’ont pas répondu à notre demande de précision sur les maires qui ont répondu à cette consultation.

55 conseillers renouvèleront l’assemblée de Guyane

Les élections régionales, qui ont lieu tous les six ans, s’organisent selon un scrutin de liste proportionnel à deux tours avec prime majoritaire. En Guyane, 55 conseillers territoriaux répartis en huit sections renouvèleront l’assemblée de Guyane, qui réunit les compétences régionales et départementales depuis le 1er janvier 2016.

Pour l’heure, aucune information n’a filtré sur un éventuel report des élections territoriales en Guyane, en dépit de la dégradation sanitaire du Covid-19 liée à une forte circulation du virus et à une faible vaccination. Avec une population actuelle corrigée à 300 000 habitants, le taux de personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccins en Guyane est en effet de 3,34% ( Lire Guyaweb du 11/05  ici et )

A ce stade donc, selon les échos médiatiques et sauf surprise de dernière minute, sont en lice quatre candidats têtes de liste sortis du bois pour briguer le fauteuil du président sortant Rodolphe Alexandre. Il s’agit d’une part de deux candidats malheureux aux Municipales 2020 : Jessi Americain, auteur de romans, et Mickael Mancée, figure du mouvement social de mars-avril  2017 et co-fondateur du mouvement Guyane Renouveau. D’autre part, on devrait aussi retrouver Jean-Paul Ferreira, maire d’Awala-Yalimapo depuis 2001, soutenu par un front commun de gauche, et Gabriel Serville, député de Guyane depuis 2012 et fondateur du mouvement Peyi Guyane.

Tous, y compris Rodolphe Alexandre qui serait candidat à sa réélection, devraient déclarer leur candidature entre le 10 et le 17 mai à midi pour le premier tour qui aura lieu le dimanche 20 juin de 8h à 18h dans 132 bureaux de vote. Le second tour du scrutin aura lieu selon les mêmes modalités le dimanche 27 juin.

A noter que la campagne électorale pour le premier tour sera ouverte le lundi 31 mai 2021 à zéro heure et prendra fin le samedi 19 juin 2021 à zéro heure. En cas de second tour, la campagne sera ouverte le lundi 21 juin 2021 à midi et prendra fin le samedi 26 juin 2021 à zéro heure. 

Enfin et pour rappel, l’inscription sur une liste électorale est encore possible en mairie ou en ligne, jusqu’au vendredi 14 mai.

En plus : Dans le cadre des élections territoriales, Guyaweb vous proposera des entretiens hebdomadaires avec les têtes de listes. Sollicité le 6 mai pour un entretien avec notre journaliste Marion Briswalter sur son bilan à la tête de la CTG, Rodolphe Alexandre nous a indiqué ce 11 mai par le biais de son service com’ ne pas être disponible aux dates souhaitées par notre rédaction. Nous lui avons reformulé ce mardi 11 mai par le biais de son service com’ une demande d’entretien d’ici au 21 mai.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube