Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Covid-19 : Pourquoi le taux d’incidence de Guyane n’atteint pas les taux vertigineux des Antilles

Covid-19 : Pourquoi le taux d’incidence de Guyane n’atteint pas les taux vertigineux des Antilles

Les premiers cas de variant indien Delta en Guyane remontent à fin juin. D’abord sporadiques, ils ont commencé à se multiplier fin juillet. La semaine du 13 au 19 septembre, parmi les échantillons positifs testés par criblage en Guyane, 99% ont été soupçonnés de receler le variant Delta. Et cependant, jusqu’à aujourd’hui, le taux d’incidence en Guyane en moyenne -et quel que soit le secteur- n’a jamais atteint ou même approché les taux faramineux des Antilles de juillet et août. Peut-on raisonnablement penser qu’on ne les atteindra pas en Guyane ? Questions/réponses avec le professeur de santé publique Mathieu Nacher,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • EL MATADOR
    28 septembre 2021

    Il semble envisageable que le Covid soit saisonnier, auquel cas la saison sèche l’impacte en le faisant couver, si c’est le cas il y a de quoi s’inquiéter sur novembre décembre lorsque les pluies reprendront… A suivre…

  • micafleur
    29 septembre 2021

    ^Ce virus reste un mystère. Une proche parente de 57 ans a côtoyé 2 malades du Covid à des dates différentes,l’un avec des formes graves.Au début ces malades ne savaient pas qu’ils étaient positifs au Covid.Ce proche a fin un test (cas contact) pas de symptôme,test P.C.R négatif,va pour le test sanguin aucune trace,ce n’est pas un cas isolé.Pourtant certains citoyens ne portent pas de masque,pas de gestes barrières,la fiesta,notamment une communauté dans mon quartier.Pas de décès,ces personnes sont présentes en pleine forme et pas de vaccin non plus?Mystère!

  • FF
    29 septembre 2021

    Oui il est arrivé au sein d’un couple vivant ensemble que l’un soit contaminé l’autre pas. En revanche (avant le recours à la vaccination), une dame rendant visite à sa mère (le moins possible) évitant le contact physique juste pour boire un café rapidement, l’une contamine l’autre. Il y a aussi de « super contaminateurs » ça existe, d’autres le sont moins…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube