Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Covid-19 : 1605 cas en 4 jours, 20 % de positifs et meilleurs voeux !

Covid-19 : 1605 cas en 4 jours, 20 % de positifs et meilleurs voeux !

1605 cas de nouveaux positifs (299 + 407 + 361 + 538) de lundi à jeudi sont annoncés en Guyane via les Covid Info de mardi 28 à ce vendredi 31 décembre et 20% de positifs aujourd’hui. Le taux d’incidence monte à 359 sur 7 jours contre 173 de lundi 20 à dimanche 26. «En semaine 51 (semaine dernière, ndlr), un premier cas de variant Omicron a été confirmé sur le territoire guyanais. Depuis, 21 cas suspects ont été détectés par criblage dont 17 qui n’avaient pas voyagé. Ces éléments sont en faveur d’une diffusion communautaire débutante de ce variant…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

47 commentaires

  • catilini
    31 décembre 2021

    He he bonjour Guyaweb. Il y a des choses de la vraie vie qui n’existent pas pour guyaweb. Les jeunes femmes qui ont accepté d’être vaccinées
    Pour certaines plus de règles et pour les autres du san qui coule et coule,tellement même parfois c’est surabondance, c’est permanent et abondant. Ca c’est l’après vaccin. Que propose cette jolie bande de salopards qui se sont déjà bien rempli les poches, à ces jeunes femmes qui ont accepté d’être vaccinées ? Elles n’iront pas vers une 3ème dose à raison. Guyeweb vous n’avez pas quelque part un peu honte d’avoir mal parlé des non vaccinés sans vous être u intéressé aux vaccinés ? He, sans trop d’effiort. , peut-être se soucier de ceux qui sont vaccinés. Peut-être accepter l’idée qu’il puisse y avoir des effets secondaires liés à la vaccination. FF vieille bête mais pour les jeunes femmes 1 ou 2 fois vaccinées, il n’y aura pas de 3ème fois.. Trop de problèmes. Et Guyaweb, vous n’êtes pas très clairs. Jamais de debat, un seul son de cloche, vaccin vaccin et encore vaccin. Et ce que je déteste le plus au monde, parfois dire que dans tel ou tel quartier , on sait où, à telle heure… les outils du délateur. Tout minus ou crétine que je suis, si j’ai à dire j’y vais. Faut faire bien gaffe FF. Il faut prendre grand soin des quelques libertés qui nous restent. Pour cela peut-être il serait intéressant que guyaweb se décolle du coronavirus qui occupe trop de place dans le journal. C’est le fond de commerce depuis trop longtemps…hé ho ça suffit, ça devient insupportable.

  • FF
    31 décembre 2021

    C’est la vérité sur ces derniers jours…

  • cunhado
    31 décembre 2021

    Le propos de Catilini est clair comme du jus de boudin! Il est vrai que je n’ai pas BAC + 69!!!

  • lematourien
    31 décembre 2021

    Je crois que Guyaweb est bien plus clair que les autres médias guyanais et surtout moins pensee unique, pro élus même si ceux ci disent tout et n importe quoi

  • Morvandiau
    31 décembre 2021

    « Pas de réponse de l’ARS sur la question d’une distribution massive de FFP2 »
    Diable, une attaque chimique est-elle imminente ???
    Franchement, il n’y a pas que les chiffres du covid qui s’affolent !
    Les articles de FF qui révélaient des informations croustillantes, gênantes, ou mettaient en lumière ce que les autres médias guyanais laissent dans l’ombre me manquent.
    Les différents articles sur le covid ne font que servir la soupe de l’ARS, de manière bien terne.
    Pourtant, il y avait et il y a toujours plein de choses à dire sur la gestion de la crise sanitaire en Guyane.
    La peur d’être taxé d’antivax semble avoir généré une forme d’autocensure pétrifiante.
    Pourtant, critiquer l’action de l’État ou de ses services en Guyane n’est pas de l’antivax !
    Prenons par exemple la communication de l’ARS qui appelle les personnes mineurs à se vacciner directement aux vaccinodromes, ou bien les toutes dernières affiches 4×3 qui illustrent les personnes vaccinées en Guyane, dans leur situation du quotidien (travail, réunion de famille), sans aucun masque sur le visage, ni distanciation sociale contrairement aux recommandations officielles. Les incohérences du pass sanitaire, les atteintes aux libertés, etc…
    Bref, on la l’impression d’un terrible suivisme, sans le moindre esprit critique de la part du journaliste.
    Vraiment rien à dire d’autre que les chiffres de l’ARS ou du préfet ?
    FF, réveillez vous, et réveillez nous.

  • FF
    31 décembre 2021

    Vous lisez mal Morvandiau (ou ce qu’il vous arrange de lire)

  • EL MATADOR

    En résumé, la meilleure option est de casser sa tirelire et acheter des masques FFP2

  • Morvandiau

    La meilleure option est de choper omicron, peut être reprendrez vous une vie normale ensuite.
    Car vous êtes bien vacciné n’est ce pas ? Le Matador aurait-il peur de l’estocade du microbe ?
    Vous vous remettrez bien plus vite du covid que de ces 2 années de terreur absolue.

  • Bello973

    Des médecins se posent désormais la question de savoir s’il faudrait ou non inciter les patients covid non vaccinés, à se positionner sur leur renoncement à être réanimés, pour faciliter le tri des malades… Ça devient tendu philosophiquement et éthiquement parlant. Sachant que c’est généralement la peur d’être empoisonné par le vaccin qui motive leur refus, cela reviendrait à demander à ces malades de finalement renoncer à cette peur de mourrir, à la porte de l’unité de réanimation. Assumer leur choix dicté par l’angoisse de mourrir et avoir brusquement le courage de laisser une chance de survivre à d’autres…Une sorte de consentement au suicide. C’est hyper violent.

  • Fred

    @Bello973, je ne pense pas que ce soit la peur d’être empoisonné par le vaccin qui motive son refus dans la majorité des cas. C’est très souvent l’analyse de la balance bénéfice risque, à titre personnel.
    A titre collectif, tout le monde a compris que ça n’apporte rien à moins de prendre une dose tous les deux mois….
    Pour finir ce n’est toujours pas obligatoire….

  • FF

    Vous affirmez ça avec certitude, ça n’en fait pas une vérité hélas

  • Fred

    Les certitudes ne sont que du côté des provax, et des antivax.
    Heureusement qu’entre ces deux mondes certains n’ont pas de certitude. Et tant mieux

  • Bello973

    @Fred, Et. bien justement, dans l’analyse bénéfice/risque, il y a risque et donc peur…Chez les 10% d’antivax c’est de ce côté que ça a penché. Quoi d’autre sinon la peur d’être empoisonné?

  • Fred

    @bello
    Certains n’y voient aucun bénéfice. Aucune peur mais aucun bénéfice. Voilà tout.
    Tout comme l’état qui n’a trouvé aucun bénéfice à la rendre obligatoire.

  • Bello973

    @Fred, Ceux-là ne doivent ni fréquenter les bars et les restos, ni prendre le train ou l’avion,… Effectivement trés probable en Guyane pour certains jeunes de plus de 18ans de milieux défavorisés. Cela-dit ce n’est pas le cas de Morvandiau, notre échantillon guyaweb, qui nous a clairement expliqué sa réticence par rapport à la sécurité du vaccin ARNm.
    Et je suis plus dubitatif au niveau national. En métropole, là oú résident l’essentiels des 10% de réfractaires, le bénéfice pratique d’un vaccin gratuit pour bénéficier d’un passe (sans avoir à faire sans arrêts des tests désormais payants là-bas depuis octobre) aura sans doute fait franchir facilement le pas à ces non convaincus, non craintifs, compte tenu de l’utilité du passe qui y est beaucoup plus prégnante, pour les transports, le travail, les loisirs…

  • Bello973

    Ceci-dit, ma réflexion portait sur ces réfractaires qui se retrouveraient à la porte du service de réa, et auxquels on pourrait un beau jour demander, s’ils acceptent de laisser la priorité aux vaccinés. Ces réfractaires-là, se retrouvant dans un état sanitaire aussi critique, auront probablement commis une lourde erreur dans leur analyse bénéfice/risque personnelle. Raison de plus, lorsque que l’on n’est pas savant, de s’en remettre sagement, ou « moutonnement » comme diraient d’autres, aux directives générales des institutions sanitaires. Lesquels ont leur propre trouille il est vrai, et notament cette forte réticence politique (risque d’impopularité) s’agissant du recours à l’obligation vaccinale générale, au sein d’une population globale apparement pas si qualifiée individuellement, pour évaluer correctement un bénéfice/risque. Une réticence des autorités qui est semble-t’il en train de s’étioler si je suis bien l’actualité. Nous devrions être fixés courant janvier.

  • Bello973

    @FF. L’auteur qui pose la question, selon moi trés périlleuse, a aussi le mérite de rappeler que les professionnels de santé en première ligne, gardent quand même les idées trés claires sur le principe fondamental de non-discrimination en dehors du champ de l’objectivité médicale:

    https://sfar.org/soigner-sans-discriminer/

    « Au-delà des critères médicaux, une priorisation qui se baserait sur un critère de mérite (les vaccinés seraient plus méritants que les non vaccinés) sort du champ médical et serait discriminatoire. »

    « Gardons le recul et le calme nécessaire pour éviter une déviance vers une éthique d’exclusion des patients non vaccinés qui sont parfois aussi les plus vulnérables. Ne nous laissons pas guidés par des émotions mal maitrisées, alimentées par une infodémie permanente et la confusion des rôles entre les politiques, les administratifs, les scientifiques et les soignants. Continuons d’aller à la rencontre de la singularité de chacun de nos patients, »

    « Aujourd’hui et demain, comme nous l‘avons fait hier, les principes de l’éthique médicale et les valeurs du soin continueront de guider notre pratique sans discrimination. »

    Ceux-là même qui sont devant la porte du service de réa, et qui ont donc à faire les choix difficiles, ne semblent pas disposés à renoncer si vite à leur éthique de soignants… C’est plutôt rassurant.

  • Morvandiau

    @Bello
    C’est bien ce qui aurait dû susciter un peu plus de circonspection : l’apparition rapide d’un vaccin « providentiel » contre le covid aurait pu s’accompagner d’une adhésion massive et spontanée sans qu’il soit nécessaire de recourir au chantage aux libertés.
    Les autorités ont donc bien évalué la méthode, conscientes que la technologie ARNm expérimentale couplée à une obligation vaccinale aurait conduit à une forte défiance envers la vaccination.
    C’est donc la stratégie d’une obligation vaccinale dissimulée qui a été retenue par le gouvernement, qui de ce fait considère bien les Français comme une masse à manipuler, plus ou moins grossièrement : exit le consentement vaccinal libre et éclairé. C’est totalement inédit.
    L’obligation du port du masque en extérieur, jugé totalement inutile par les experts depuis le début de la pandémie illustre là par exemple la volonté de maintenir artificiellement un conditionnement psychologique terrorisant au sein de la population : c’est une sorte de dose de rappel ultra visible entretenant le climat de « péril » dont les autorités entendent nous protéger.
    Rajoutez un président qui déclare à propos de la vaccination que « les devoirs valent avant les droits » et nous avons donc là la voie toute tracée, et donc légitimée, vers un nouveau recul des libertés et de l’égalité en France.
    « Les Françaises et les Français commenceraient-ils à s’habituer aux restrictions de leurs libertés ? » https://www.courrierinternational.com/article/vu-dallemagne-les-francais-abandonnent-trop-facilement-leurs-libertes
    Le contraste avec l’Angleterre est saisissant. Là bas, les libertés individuelles et collectives sont sacrées : « Les restrictions à notre liberté ne doivent intervenir qu’en tout dernier ressort » selon le ministre de la santé anglais.
    Quand un gouvernement annonce l’interdiction de boire ou manger debout dans les bars et cafés et autorise dans le même temps les meeting politiques sans limitations de jauge, ou quand le premier ministre dit qu’il faut vacciner les enfants en justifiant que c’est sa fille de 11 ans qui lui a refilé le covid alors qu’il est lui même vacciné 2 doses, on a bien envie d’en rire, mais quand on voit l’acceptation généralisée, pour ne pas dire soumission, il y a là une atteinte absurde mais totalement dramatique de la liberté en France dont on devrait aussi s’inquiéter.
    Et pendant ce temps là, alors qu’on cherche à clouer au pilori les non vaccinés coupables d’exercer leur libre arbitre, personne ne reproche quoique ce soit aux labos -défavorablement connus et lourdement condamnés par la justice pour leurs méthodes mafieuses- de vendre à vil prix des doses de vaccins qui n’ont pas du tout l’efficacité promise initialement selon leurs études de cohorte ayant permis leur autorisation temporaire de mise sur le marché…

  • Fred

    @Bello
    Je reviens d’un séjour parisien. Nombre de restaurants et cafés ne demandent pas le pass…la fraude me semble y être tellement gigantesque en banlieue que je suis persuadé depuis ce séjour que le nombre des vaccinés est gonflé. Bref les réfractaires n’ont pas la vie si dure que cela…enfin pour ceux qui n’attendent pas énormément du modèle de société français…
    Et oui, je suis d’accord que les réfractaires qui finissent en réa ont fait un mauvais choix…de là à leur faire payer financièrement ce mauvais choix, tant que le vaccin n’est pas obligatoire et que l’état bloque les traitements précoces que quelques pays (et un ihu dans le sud est) proposent à leur population je trouve cela injuste et non républicain.

  • FF

    Quels traitements ?

  • FF

    « la fraude me semble y être tellement gigantesque en banlieue que je suis persuadé depuis ce séjour que le nombre des vaccinés est gonflé » : pas très scientifique ça

  • Fred

    @FF
    Oui c’est une impression que j’ai eue, mais je n’ai pas fait d’étude randomisée en double aveugle quand je suis rentré dans un bar ou un restaurant.
    Pour le traitement, sujet idéologique déjà abordé.

  • Bello973

    @Fred. Certains médecins de l’ihu de Marseille continuent en effet de prescrire de l’hydroxychloroquine…sans résultats miraculeux apparement.

    https://www.20minutes.fr/sante/3203447-20211222-coronavirus-marseille-prescriptions-hydroxychloroquine-ihu-illegalite-selon-ap-hm

    Mais surtout, depuis que le gourou a été mis à la retraite… les langues se délient en interne.

    https://www.sudouest.fr/sante/coronavirus/didier-raoult-aurait-falsifie-des-resultats-sur-l-hydroxychloroquine-7022817.php

  • FF

    Absence de réponse Fred donc

  • Fred

    Ah oui j’oubliais. Vous faites un raccourci. Il s’agit d’un protocole. Si vous arrivez à ouvrir le lien vous verrez que d’autres médicaments sont donnés.
    Pour info des médecins courageux en Guyane donnent des traitements précoces. Au moins eux ne sont pas fatalistes et essaient d’éviter la rea a leurs patients vaccinés ou pas. (On peut en mourir même vaccinés).

  • FF

    Absence de réponse toujours

  • Fred

    @FF
    Je ne réponds plus aux communistes (vous avez donné une itw au journal l’huma en 2013…)

  • Morvandiau

    @Fred
    Je pense que Bello973 compare avec le vaccin, dont l’effet est lui carrément miraculeux et ne doit souffrir d’aucune remise en question. Verboten !
    Force est de constater que le gourou Pfizer est bien plus doué dans l’emprise mentale. Il a même réussi le tour de force de dire que son vaccin était ooops finalement inefficace au bout de 3 mois et qu’il fallait donc se le réinjecter à nouveau !
    Et ils courent tous ventre à terre prendre leur dose -tout en sachant en plus qu’ils ont de 1 à 2 chances sur 1000 de mourir du covid- pour pas perdre leur droit d’aller au resto ou au bar avec interdiction de rester debout (attention les gars, faut bien remettre le masque pour aller aux toilettes maintenant).
    Et puis dans pas longtemps, pas de pièce identité ? pas de café assis !
    Là c’est très fort, il faut le reconnaitre.
    Je suis curieux de savoir jusqu’où l’instinct grégaire va mener ce beau troupeau de moutons.

  • FF

    Donc quels traitements, mystère ?

  • Bello973

    @Fred,
    Qui? Petite panne de mémoire? En février 2020, y’a quand même un type qui disait face caméra, que grace à la chloroquine le coronavirus était texto: « l’infection respiratoire la plus faciles à traiter de toutes »…

    https://www.bfmtv.com/sante/en-fevrier-didier-raoult-assure-que-la-chloroquine-fait-du-covid-19-l-infection-respiratoire-la-plus-facile-a-traiter-de-toutes_VN-202004300240.html

    « la plus facile à traiter de toutes »… Ô miracle!

    Ça c’est effectivement pas mal dégonflé depuis…

  • Bello973

    Ça s’est…

  • Fred

    Je constate que Raoult n’a aucun droit à l’erreur, tandis que le gouvernement et pfizer vous font avaler couleuvres sur couleuvres. Bon je ne vais pas me battre avec vous pour vous convaincre de l’honnêteté de l’IHU de Marseille. Les faits sont là, il existe toujours et traite le covid encore et encore.
    Je connais beaucoup de gens qui ont été traités précocement avec son traitement, ou un autre proche car la chloroquine n’était plus en vente. Dans mon frigo, j’ai en ai un au cas où, j’ai déjà eu le covid ( une maladie très sérieuse) et je sais que le Doliprane n’a aucun effet.
    Et pour rappel, les traitements ne sont pas contradictoires avec le vaccin.

  • Bello973

    @Fred, Trois ou même quatre petites piquouzes, ce ne sont pas des couleuvres…On vous a trompé vous aussi. Pour le reste nous sommes tous logés à la même enseigne, pour le moment… Et encore une fois, des langues se délient à l’ihu de Marseille, c’est tout de même gênant que certains collaborateurs mettent eux-mêmes directement en cause l’honnêteté des méthodes qui y sont pratiquées. Un autre complot parmi tant d’autres?

    https://www.franceinter.fr/sciences/hydroxychloroquine-des-membres-de-l-ihu-accusent-didier-raoult-d-avoir-falsifie-ses-tests-revele-mediapart

  • Fred

    Les couleuvres ce ne sont pas les piquouzes, mais leur multiplication surprise. C’est l’interdiction donnée aux médecins de soigner. Ce sont aussi les 4500 lits fermés pendant la crise, les licenciements de soignants non vaccines, le maintien en service des soignants vaccinés positifs, le pass sanitaire inefficace, la non obligation vaccinale et le futur pass vaccinal.
    Aussi c’est d’avoir missionné des cabinets privés pour conseiller le pouvoir au détriment des institutions publiques existantes.
    Enfin c’est aussi qu’ils ont réussi à imposer une vision manichéenne de la crise. Soit on est pour leurs mesures, soit on est complotiste à la moindre critique.
    Liste non exhaustive

  • KouK

    Mais tu vas finir par la fermer ta grande bouche Morvandiau ? C’est insupportable de voir que les paranoïaques et autres peureux(ses) des aiguilles viennent nous servir leur soupe en fustigeant le travail des rédactions.

    Allez monter votre Guyane Soir, et lâchez nous la grappe avec vos théories toutes plus fumeuses les unes que les autres.

    Un anti-pass qui finit par penser que vous êtes la raison de cette putain de situation.
    Allez bien vous faire entuber !!!

  • Bello973

    @Fred, une frange à mon avis trés majoritaire des vaccinés estime aussi que le gouvernement fut largement dans l’amateurisme (on se souvient tous de l’inutilité des masques) et les changements de pieds, face à une situation inconnue. Ça n’empêche pas pour autant que cette majorité fasse aussi la part des choses sur une balance bénéfice/risque… en fonction des informations qui lui parviennent. Vous voyez uniquement de la manipulation là oú il y a surtout de l’improvisation inavouée. Il est là le penchant complotiste. Or compte tenu de l’inconnu, l’essentiel des vaccinés acceptent même l’idée, que dans le pire des cas l’effort de vaccination puisse finalement s’avérer surfait, par un excès de prudence lié à un manque de recul et de connaissance. Un excès de prudence non prouvé à ce jour cela-dit. Ils sont prêts à prendre ce risque parfaitement acceptable, dés lors que la dangerosité des vaccins ne leur semble globalement pas avérée. Je vous concède cependant que les quelques 10% de « tire-aux flancs » qui s’éxonèrent de devoir participer à cet effort collectif, sont effectivement trés mal perçus… Mais cela c’est juste le revers de la médaille compréhensible en réaction à ce refus de solidarité trés minoritaire, que toutes ces invectives sur le panurgisme ne suffisent pas à éluder. Ceci-dit, tout cela demeure plutôt civilisé il me semble. Confère la prise en charge des malades non-vaccinés, qui fort heureusement continue à aller de soit en dépit du désordre engendré sur notre système de santé collectif.

  • FF

    60% de tire-au-flanc en Guyane, Bello nan ?

  • Morvandiau

    @FF
    Non, 60% de personnes immunisées en septembre, que ce soit naturellement suite à l’infection ou bien suite au vaccin trimestriel.
    Mais désormais on est certainement arrivé à au moins 70-80% d’immunité collective.
    Cela dit, je parie qu’une fois les 95-99% d’immunité collective atteints après omicron, on va nous sortir la menace de la double, triple, quadruple réinfection pour continuer à s’injecter des doses comme on enfile des perles.

  • Fred

    Allez y déchaînez vous les anti-raoult !

    https://youtu.be/x5-5P3ugQ_M

  • Frog

    Bof, du Raoult .
    Il commente, avec son expertise les études qui sortent au fil de l’eau. Comme nous tous d’ailleurs.
    Répète en boucle «  je vous l’avais toujours dit » et en conclusion déclare «  face à une maladie nouvelle, prédire ce qu’elle va devenir, c’est de la sorcellerie »
    N ‘est ce pas ce qu’il fait depuis le début ?

  • Bello973

    @FF, oui en effet… Je raisonne plutôt à l’échelon national, c’est moins déprimant.

  • le Jaguar

    Dans une interview du Parisien, le Président de la République n’y va pas par quatre chemins pour disqualifier les non vaccinés:
    «C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage.»
    «Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout»
    «Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale.»

  • Morvandiau

    Macron a fait un aveu, celui de révéler que le pass sanitaire et le pass vaccinal sont des dispositifs visant à emmerder le peuple pour le contraindre à se soumettre à la vaccination à défaut de pouvoir la rendre obligatoire.
    Les vaccinés vont pour certains exulter (aller au resto au nez et à la barbe des non vaccinés est semble-t-il un plaisir de fin gourmet qui vaut toutes les injections), mais il faudra bien veiller à prendre ses picouzes à l’heure sous peine de devenir en un coup de désactivation de QR code, un emmerdé parmi les autres.
    Dans ce jeu d’andouilles, les vaccinés sont donc considérés comme des emmerdeurs au service d’une stratégie d’emmerdement. Pas sûr qu’ils vont tous apprécier.
    Bref, c’est assez consternant venant d’un président qui finalement fait du Trump dans le texte. Diviser pour mieux régner, tout en prenant ouvertement les gens pour des cons.
    En tout cas, au niveau local, 60% des Guyanais sont donc des personnes que Macron emmerde ouvertement. C’est pas mal.
    Aux Antilles aussi, le message doit être diversement apprécié…

  • Fred

    Oui Frog, Raoult fait ça depuis le début et comme on ne l’écoute ni ne l’intègre au débat scientifique sur la vaccination il continue. Il est payé pour ça…..en tout cas moi j’ai plus confiance en l’IHU qu’aux cabinets privés américains qui accompagnent Macron qui a coup de technique de nudge arrivent à faire envie encore et encore de doses…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Présidentielle : la campagne en forme de revanche de Christiane Taubira

Formée de soutiens hétéroclites, vingt ans après sa première tentative à une élection présidentielle, la campagne de Christiane Taubira a débuté sous des auspices chaotiques.  C'est une ...

Jean-Michel Blanquer, ministre et ancien recteur de Guyane, a annoncé le nouveau protocole dans les écoles depuis Ibiza

Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique ...

« Une pelleteuse dans la réserve de Kaw », du jamais vu signé Stéphane Yarde

« Destruction d'un site archéologique », abattage d'arbres et destruction de savane inondée dans la réserve naturelle nationale de Kaw-Roura. Stéphane Yarde et sa compagne Vanessa Halhoul, ...

Le projet retoqué de Misiedjan, Yarde et Francillonne

L'ouverture d'un centre de formation et de perfectionnement de gardes du corps, policiers et vigiles au maniement des armes à feu est à l'étude à Concorde et soutenu par le maire de Matoury Serge ...

« Un homme pareil aux autres » : de Maran à Mgour Sarr, d’un Goncourt à l’autre

En rééditant Un homme pareil aux autres, un ouvrage méconnu de l'écrivain d'origine guyanaise René Maran, prix Goncourt en 1921 pour son livre Batouala, les éditions du Typhon permettent ...

Christiane Taubira, candidate à la présidentielle

Christiane Taubira l’ancienne ministre de la Justice, originaire de Cayenne, a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle d'avril prochain lors d'un meeting à Lyon ce samedi 15 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube