vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Une intervention musclée qui aboutit à un appel à la grève générale et une mobilisation renforcée

Une intervention musclée qui aboutit à un appel à la grève générale et une mobilisation renforcée

Le collectif Mayouri Santé Guyane a occupé brièvement la préfecture vendredi matin, en exigeant un rendez-vous avec le préfet au sujet du suivi de la motion unitaire remise dimanche au gouvernement, avant d’être poussé violemment dehors par les forces de l’ordre. « Chaque fois qu’on peut cogner l’adversaire, il faut le cogner. » La phrase de Jean-Victor Castor, membre du Mouvement de décolonisation et d’émancipation sociale, est dure et montre la colère qui a émaillé cette journée. Commencé à 8 heures du matin par un ciel bleu sans nuage, le rassemblement de Mayouri Santé Guyane (MSG ) devant la préfecture, place Léopold-Héder…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

13 commentaires

  • Mickael

    « On a laissé circuler le virus, volontairement, pour une expérience à grande échelle »
    C’est beau le complotisme

  • moibeni

    La méthode est éprouvée et fonctionne toujours. Passage du Président ou d’un Ministre qui font des promesses devant des élus locaux silencieux ou juste un peu énervés pour montrer que tout de même ils en ont et après le départ de ce beau monde la contestation apostrophe le Préfet, appelle à la grève générale et rien de concret n’arrive si ce n’est un peu plus de précarité … pas besoin de complot, tout ce monde politico- syndicaliste y trouve son compte sauf la population !

  • Pokeur

    l’UTG à demandé aux restaurateurs et hoteliers si ils accepteraient une grêve générale pour finir de les couler ?

  • lematourien

    Voilà Trop Violans montre son vrai visage…successeur du MDES, en fin ils accouchent…on le sentait bien…Et donc ils ont forcés les élus à signer ! Quel courage ces élus ! Comme toujours..

  • EL MATADOR

    Curieux de lire
    « Les membres de MSG, qui rassemble différents citoyens dont des soignants »
    Alors que dans les faits, on retrouve exactement les mêmes complotistes qui nous ont cassé les pieds en 2017, mettant l’économe de la Guyane par terre avec 2 mois de blocage.
    Ce groupuscule de caméléons n’arrête pas de changer de nom et même de cause, tout est bon pour essayer de se faire remarquer, de montage d’or à la crise sanitaire, des 500 frères au moyouri santé, en passant par l’utg, qui n’est que le périscope syndical du mdes.
    Pas besoin de cagoule ni de masque, on t’a reconnu…
    Heureusement ils sont moins de 30 à suivre le prédicateur de cette secte indépendantiste…

  • Frog

    Grand rassemblement devant la préfecture pour exiger de l’état la fin de l’orpaillage illégal !
    Car cela a propagé le covid en Guyane et au Suriname! L’état doit prendre ses responsabilités!

    Ah non ? Ah zut? Quoi ? Achille, Horth, Mariema, Léon, sont pas d’accord….bon ben parlons komplot kolonial c’est une valeur sur…

  • lezig

    À l’heure ou on jette à la poubelle la statue de Schoelcher, dont le seul tort aura été d’avoir été blanc, il est un peu triste de voir un des rares médias de Guyane se transformer en Rot Koze online, à cause d’un apprenti journaliste qui confond la profession qu’il prétend exercer avec de la propagande. On remarque au passage le gentil rappel à l’ordre qui lui a fait ôter du titre le grotesque mot de « répression » (voir en Chine et en Corée du Nord le vrai sens de ce mot).

  • raf973

    À quand un rassemblement pour montrer à ces collectifs et autres qu’ils ne sont pas la représentation de la volonté du peuple ? Le déboulonnage de la statue de Schoelcher est un signe que la situation devient nauséeuse. À quand un sujet sur les gens qui se sentent bien dans une Guyane française au sein de la République ? Ce jour est une triste date pour la Guyane….

  • M28320

    50 personnes pour 300 000 habitants en Guyane soit 0,00016667% de la population, et ces gens là veulent bloquer économie en appelant à la gréve générale ! C’est facile de manifester, de faire du désordre devant la préfecture, je demande à ces gens là, d’utiliser leur énergie pour aller en forêt pour chasser les orpailleurs clandestins, pour faire « le travail que l’état colonial » n’arrive pas à endiguer. La forêt guyanaise, l’écologie, c’est bien un des combats officiel de ce mouvement, pour preuvre ils sont comme le projet de « Monta . Les journalistes de FG qui se demande si la statue de Schoelcher a été déposée par les autorités ???? Ils ne sont pas sérieux ni crédibles, c’est bien connu l’État Français macule toujours de peinture avant de jeter au sol les statues, avant de les enlever ! Maintenant nous savons pour qui ils roulent chez FG!
    Bande de nazes……….

  • Vex

    Heureusement que les commentaires ne représentent pas la ligne éditoriale de ce site…

  • Catzel

    Bravo tout est dit clairement
    J’ai le sentiment que la France n;a pas envie de se compliquer la vie avec la Guyane
    Le fruit est mur pour les Serville Karam et autres indépendantistes
    Pauvre Patient je te sens bien seul
    Ite,misael

  • Morvandiau

    Ben je suis également surpris de voir l’orientation de Guyaweb en faveur des Komités.
    Étonnant de voir des gens qui passent leur temps à attiser la haine (voir leurs groupes facebook) bénéficier d’autant de bienveillance médiatique.
    L’usage du mot « répression », désormais corrigé enfonce le clou.
    Il semble maintenant évident qu’une mouvance extrémiste se soit coordonnée entre les Antilles et la Guyane pour instrumentaliser le chlordécone ou le covid dans l’objectif de servir des intérêts obscurs en semant le désordre.
    Hélas, personne pour mener les investigations de ce coté…

  • GZ

    Parce qu’il y a besoin pour « instrumentaliser » les symboles de l’incurie et de la magouille ? Ils s’imposent tous seuls, dirait-on.
    Ne vous désespérez pas, ya une 60aine de plaintes rien que sur la « gestion » du covid… et che plus combien sur le chlordécone…
    Attendez tranquillement les résultats des investigations…. tranquillement… doucement… dormez mes gueux, dormez. On aime les gueux comateux.
    Et si jamais vous montrez le moindre signe d’activité cérébrale, on vous taxera de complotiste-extrémiste-feignant-etc. Nnna, la solution !

    J’adore votre propagande, c’est un cas d’école.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sénatoriales : « Il n’existe pas une élection qui soit un fleuve tranquille» Mahrez Abassi, président du tribunal judiciaire de Cayenne

Mahrez Abassi, le nouveau président du tribunal judiciaire de Cayenne, président du bureau de vote, a répondu à Guyaweb sur le déroulement des élections sénatoriales 2020. Pour rappel Georges ...

Sénatoriales : Georges Patient, réélu dès le 1er tour

A 71 ans, Georges Patient issu du parti présidentiel Lrem, rempile pour un troisième mandat de sénateur de Guyane. Dès le 1er tour il remporte l'un des deux fauteuils avec 271 voix soit plus de 50...

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

En Guyane, six candidats aux élections sénatoriales

Alors que le débat public sur la légitimité des sénateurs, non élus par la population mais par leurs amis, parents ou collaborateurs, piétine, les élections sénatoriales se dérouleront ...

Retour sur le procès de la société Gold’Or, suspectée de pollution environnementale

Hier au tribunal de Saint-Laurent du Maroni s'est tenu le procès de la société minière Gold'Or, gérée par la famille Ostorero, suspectée de pollution environnementale. Un procès inédit qui ...

Sénatoriales : Ces 527 grands électeurs qui éliront les deux sénateurs de Guyane

Ce dimanche 27 septembre sera une journée électorale qui se jouera dans l'ombre, à la préfecture. En Guyane, sous fond de Covid-19, 527 grands électeurs sont appelés aux urnes pour élire, au ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube