vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Reconfinement dans l’Hexagone : les principales mesures

Reconfinement dans l’Hexagone : les principales mesures

Le Premier ministre a précisé ce jeudi les mesures de reconfinement annoncées hier par le président de la République, la Martinique étant le seul territoire d’Outre-mer concerné.

Un reconfinement national applicable à compter de ce jeudi 29 octobre à minuit et jusqu’au 1er décembre « a minima » a été annoncé mercredi par Emmanuel Macron, dans le but d’enrayer la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 qui touche actuellement l’Hexagone.

Les modalités de ce nouveau confinement diffèrent quelque peu de celui du printemps dernier et le dispositif sera réévalué « tous les quinze jours » afin de décider d’éventuels allègements ou de mesures complémentaires.

Il est à nouveau demandé aux Français de rester le plus possible chez eux et en cas de sortie une attestation dérogatoire devra être présentée, notamment pour prendre l’air à proximité du domicile, pour faire ses courses, pour les visites dans les maisons de retraite et pour les rendez-vous médicaux.

Les trajets entre le domicile et le lieu de travail seront autorisés mais dans ce cas il faudra disposer d’une attestation de son employeur, le télétravail devant néanmoins être privilégié « partout où c’est possible »tandis que le dispositif de chômage partiel sera prolongé en cas d’impossibilité de travailler.

Les rassemblements publics ou privés seront interdits sauf dans le cadre du noyau familial et les établissements recevant du public, les restaurants, les bars et tous les commerces « non essentiels » seront fermés de même que les stades, gymnases et équipements sportifs, l’accès aux marchés, parcs, jardins et plages restant possible tandis que les services publics resteront ouverts.

Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront également ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés et le port du masque sera obligatoire dès l’âge de 6 ans, mais les cours dans les établissements d’enseignement supérieur devront être assurés à distance.

Les déplacements d’une région à une autre seront interdits de même que les déplacements hors d’Europe, les frontières internes à l’espace européen restant toutefois ouvertes.

En Outre-mer où selon le Premier ministre Jean Castex « le virus circule moins vite » que dans l’Hexagone, le reconfinement ne sera appliqué qu’en Martinique mais « des tests seront en revanche exigés au départ ou à l’arrivée » des autres territoires ultramarins afin de limiter la circulation du coronavirus.

Soumises au vote des parlementaires à qui Jean Castex en a présenté le détail ce jeudi après-midi en affirmant qu’il n’y a « pas d’autre solution que de reconfiner tout le territoire », les mesures de reconfinement ont été rejetées par le Sénat contrôlé par la droite après avoir été approuvées par une large majorité des députés.

Toutefois le député guyanais d’opposition Gabriel Serville a fait savoir qu’il avait refusé d’accorder sa confiance au chef du gouvernement car « il ne peut cautionner la méthode adoptée par l’exécutif et regrette le fait que manifestement, celui-ci n’a retenu aucune leçon des six derniers mois ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La CACL, la CCDS et la CCEG pour Guyane Rassemblement

Rodolphe Alexandre et le parti Guyane Rassemblement continuent de conforter leur place aux postes décisionnels. Mais pas seulement par le biais des mandats électifs. Deux nouveaux postes de ...

Affaire Yves Jean-Bart, le président de la fédération haïtienne accusé d’abus sexuels sur de jeunes footballeuses issues de milieux défavorisés et banni à vie par la FIFA : l’ambassade des Etats-Unis s’indigne du non-lieu du volet pénal

L'ambassade des États-Unis en Haïti, dans un message publié en trois langues sur son compte Twitter, a indiqué regretter que le volet pénal de l'affaire Yves Jean-Bart dit «Dadou», banni à vie...

Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement disponible pour expérimentation en Martinique

Dispositif récent, encore en phase expérimentale en France, le bracelet anti-rapprochement doit, à partir de la semaine prochaine, faire l'objet d'une expérimentation en Martinique, premier ...

La FIFA bannit à vie Yves Jean-Bart dit «Dadou», président de la fédération haïtienne de football accusé d’abus sexuels à l’encontre de joueuses

Le président de la Fédération de football d'Haïti Yves Jean-Bart a été banni à vie de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi sur son ...

Covid-19 : le taux d’incidence des nouvelles contaminations redépasse le seuil d’alerte, Rémire-Montjoly commune la plus touchée dont ses collèges et des écoles, un cluster au lycée Melkior de Cayenne

Comme le pronostiquait Guyaweb ces derniers jours, au regard de ses propres calculs à partir de données recueillies, la semaine dernière le taux d'incidence sur 7 jours (nouveaux cas pour 100 000 ...

Covid-19, Mirdad Kazanji : «je crois beaucoup en un virus saisonnier dont la circulation est susceptible de s’amplifier en saison des pluies en Guyane»

Le directeur de Pasteur et virologue Mirdad Kazanji confirme une augmentation du nombre de personnes qui «se sentent malades» en Guyane avec symptomes de contamination au Covid-19 et vont se faire ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube