vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La pluie s’abat sur le camp de réfugiés des Amandiers

La pluie s’abat sur le camp de réfugiés des Amandiers

Alors qu’ils ne sont toujours pas mis à l’abri du Covid-19 qui s’étend en Guyane, les 175 réfugiés de la place des Amandiers à Cayenne ont été victimes des intempéries du week-end dernier. “La pluie nous a tapés hier [dimanche] soir » rapporte Souleiman, demandeur d’asile originaire du Mali. « Tout était mouillé”. “La situation est terrible, la pluie est entrée dans la tente, ça a mouillé les matelas” témoigne à son tour un ressortissant de la République démocratique du Congo (RDC), qui dort dans le camp depuis un mois. Le soleil de lundi matin a permis de faire sécher les dernières…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • benoit

    Je m interroge, avant d etre en guyane, ils ont forcement transité par des pays qui n etaient pas en guerre, en crise etc…et qui ont egalement signé les memes conventions internationales.
    Pourquoi les demandes d asiles n’ont pas ete faite a ce moment ?
    Je pense donc qu en fait l objectif est l Europe, c est un
    exil « economique » est ce que cela merite le statut de refugié ? A voir…

  • bilo

    Propos indécent Benoit, qui n’a rien à voir avec la situation présente et la souffrance qu’ils endurent.
    Et les bombes sur leur têtes,elles étaient en plastique?
    Que dans leur fuites les exilés cherchent le meilleur compromis pour leur avenir n’a rien de déraisonnable. Tant qu’à fuir autant aller vers la solution qui ouvre le plus de possible.
    Est ce cela que vous leur reproché? Ou d’avoir atterrit en Guyane?
    Croyez vous que le détour et les surcoûts qui vont avec est un choix de leur part, ou que cela résulte des barrières que les européens ont installés un peu partout pour leur compliquer la tâches.
    Des conventions ont été signées, qu’elles soient appliqués nous honorent.

  • benoit

    Vous vous emballez trop vite bilo….
    Il n a pas ete reproche dans mes propos que des populations fuient la guerre et autres….
    Bien au contraire.
    Mais qu.il.faut appeler un chat un chat et que leurs choix de selectionner des pays d acceuils plus que d autres au detriment de leur securite sanitaire, font qu ils apparentent desormais plus a des refugiers economiques qu a autre chose.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube