vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Attestation dérogatoire : «Si tu n’as pas de « chien », tu ne sors pas !»

Attestation dérogatoire : «Si tu n’as pas de « chien », tu ne sors pas !»

Un bon nombre de citoyens nous ont signalé une « aberration » sur l’attestation dérogatoire à présenter lors des déplacements hors du domicile durant les horaires de couvre-feu.

«Si tu n’as pas de « chien », tu ne sors pas !» s’esclaffe un citoyen qui n’a « pas pu faire du sport ce dimanche en raison de l’attestation dérogatoire inadaptée ».

En effet sur cette attestation téléchargeable sur le site de la préfecture de Guyane – jusqu’à ce lundi 25 janvier – et aussi sur le site du ministère de l’Intérieur, l’un des motifs notamment le point (8) indiquait que seuls étaient autorisés durant les horaires de couvre-feu, les « déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie » (voir document ci-dessous, point 8. surligné en rouge)

Ancienne attestation dérogatoire à présenter durant les horaires de couvre-feu

Alors que sur l’arrêté préfectoral publié le 22 janvier 2021, il est bien mentionné en point (8), que sont autorisés les « déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie »

Contactée ce lundi 25 janvier afin de signaler cette incohérence entre l’attestation dérogatoire durant les horaires de couvre-feu et l’arrêté préfectoral spécial Covid-19 du 22 janvier 2021, la préfecture nous a répondu en milieu d’après-midi que « l’attestation de déplacement dérogatoire adaptée au territoire de la Guyane vient d’être mise en ligne en lieu et place du lien précédent envoyant vers le site du ministère. »

Désormais, les Guyanais munis de cette nouvelle attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu en vigueur ce 25 janvier, pourront officiellement pratiquer une activité physique dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile.

La nouvelle attestation est à télécharger sur le site de préfecture ou ici

Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu en vigueur à compter du 25 janvier 2021

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Pokeur

    je note surtout le point 5  » convocation judiciare ou administrative ». Parce que l’administration travaille sur les horaires du couvre feu ? Surtout le dimanche :D

  • FF

    Il y a des permanences au palais de justice dimanche compris. Il peut y avoir par exemple un début de garde à vue ou une fin de garde à vue le week-end et, en cas d’instruction notamment, passage devant le juge des libertés et de la détention par exemple…

  • le Jaguar

    Des convocations de police également, en cas d’affaires urgentes. Et oui, certaines administrations régaliennes travaillent 24/24 H !

  • FRED66

    Ce que je note pour ma part, et depuis des mois, c’est que s’auto-attester est un non-sens pour la société comme pour l’humain. C’est un processus d’infantilisation qui mène à l’auto-censure à l’auto-contrôle et bientôt à l’auto-punition.

  • GZ

    Bien sûr, Fred. Après l’imposition des « Je fais… » jusqu’aux notices et bien d’autres manip’ débilitantes.
    Il faut bien préparer les gens pour accepter l’étape suivante…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube