vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

A Saint-Laurent, l’économie informelle touchée de plein fouet

A Saint-Laurent, l’économie informelle touchée de plein fouet

A Saint-Laurent, les mesures de confinement ont porté un coup d’arrêt à l’économie informelle dont vit une partie importante de la population. Pour pallier le manque de ressources durant cette période, l’Etat a débloqué un plan d’aide alimentaire. Mais les difficultés à estimer le nombre de personnes concernées et à appréhender les conséquences que le confinement aura sur cette population révèlent les inégalités qui persistent sur le territoire. Le 6 avril, Sophie Charles, maire de Saint-Laurent, appelait à «  appliquer au quotidien les mesures déployées et préconisées par la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé» dans un communiqué où elle…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • le Jaguar

    Et que dire des mules privées d’avoine depuis la forte diminution des liaisons aériennes!

  • elisa

    La plupart ne veulent pas rentrer dans notre modèle de société où il faut cotiser, autrement dit ils ne fonctionnent pas de cette façon. Cela est aussi valable pour la femme de ménage qui ne tiens pas à être déclarée car sinon elle va perdre certaines aides. Voila tout est dit ce corona mets en lumière les magouilles nombreuses du système en guyane et ailleurs. Cette société ne tient pas la route, on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre, sinon nous nous arrêterions tous de cotiser.

  • Madras

    Beaucoup d’informations intéressantes qui répondent à des questions que je me posais. Merci Guyaweb pour cet article.

  • Bello973

    Avec l’économie informelle c’est autant l’employeur au black que l’employé au black qui « arrêtent de cotiser »… De nombreux contribuables s’y retrouvent et préfèrent eux aussi cette solution qui leur offre un service moins taxé et donc moins onéreux. Il serait donc hypocrite de ne dénoncer qu’un seul acteur de cet échange sans impôt.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube