Mercredi 28 Fevrier

Publicité Guyaweb

A Saint-Georges de l’Oyapock, la problématique de la rentrée scolaire sous Covid-19 pour les élèves et enseignants résidant sur la rive brésilienne

A Saint-Georges de l’Oyapock, la problématique de la rentrée scolaire sous Covid-19 pour les élèves et enseignants résidant sur la rive brésilienne
EXCLUSIVITE GUYAWEB

Dans un contexte de crise sanitaire en période de Covid-19 la rentrée des élèves en Guyane est progressive et échelonnée jusqu’au 7 septembre, à l’exception de la commune de Saint-Laurent du Maroni où ce délai est repoussé pour les élèves du 1er degré au lundi 14 septembre. En effet la rentrée des élèves dans les établissements scolaires situés aux frontières est considérée à risque en raison d’une éventuelle « dissémination du virus » Covid-19, notamment du côté de Saint-Georges de l’Oyapock.  Les enseignants résidents sur la rive brésilienne de l’Oyapock ont été sommés de se faire recenser et de résider…

La suite de cet article est réservé aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

  • benoit
    04 septembre 2020

    Depuis tjrs les dirigeants s en sont tires a moindre frais avec l Est Guyanais.
    Investissements a minima. a des niveaux en dessous memes des obligations regaliennes en terme d acces a la sante et a l education
    Un peu de saupoudrage de RSA par ci et par la.
    Quelques fonctionnaires pour depenser trois francs six sous (voir des euros)
    Et pour la avoir paix sociale bin on compte sur l opportunite d avoir un voisin où les prix des premieres necessites sont accessibles a notre population RSAssistées.
    Un voisin par ailleurs bien plus conciliant que la France elle meme en terme d entree et de sortie du territoire par les populations etrangeres (donc Francaise) afin qu elle s approvisionner en produits de premieres necessites.et en.produits frais, un comble!!
    Un voisin qui a porté assistance durant des decennies (a l epoque de la barge car il n y avait pas de route) et qui en definitif continu de palier l abandon presque total du developpement social et economique de l Est Guyanais.

  • le Jaguar
    04 septembre 2020

    Les enseignants qui ont réussi à passer au Brésil depuis la fermeture des frontières devraient être capable de revenir par les mêmes moyens détournés !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Cayenne : malgré la fin de la grève des agents de la mairie, les parents d’élèves restent « vigilants »

Entamé le 25 janvier, le dur mouvement social d'une grande partie des agents de la mairie de Cayenne s'est terminé dimanche 25 février au terme d'une ultime négociation entre la Mairie et le ...

Un mois à un mois et demi dans les Tumuc Humac, consommateur de drogue, l’altermondialiste Nathan Lahondes est jugé pour meurtre

Deux jours et demi, du lundi 26 février au mercredi 28 février, c'est ce que la Cour d'assises s'est donnée pour débattre du procés pour meurtre de Nathan Lahondes placé en détention provisoire...

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube