vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La future centrale électrique du Larivot ne fait pas l’unanimité

La future centrale électrique du Larivot ne fait pas l’unanimité

La construction d’une centrale électrique au Larivot pour remplacer celle de Dégrad-des-Cannes fait actuellement l’objet d’une concertation préalable, un temps d’information du public. Validée par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, cette nouvelle installation électrique est en cours d’aménagement. Le projet, qui repose principalement sur des énergies fossiles dans une zone de mangrove, ne fait toutefois pas l’unanimité. La centrale thermique de Dégrad-des-Cannes, mise en service au début des années 1980, n’est plus aux normes. Elle devra être remplacée d’ici cinq ans, car elle n’aura plus l’autorisation de fonctionner après le 31 décembre 2023. Cette centrale fournit actuellement une part importante…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Francois

    pourquoi détruire de la mangrove ? On connaît les rôles importants de la mangrove comme nourricerie pour poissons et crustacés. Pourquoi pas plutôt construire cette usine sur des terres déjà défrichées, déjà dénudées et déjà abimées à cause d’anciennes activités agricoles et/ou artisanales ?
    Pêcheurs du littoral guyanais: au secours !

    • KouK

      Comment voulez-vous fournir les 20 MW nécessaire à la mine d’or si on ne fait pas ça ?
      Les mangroves, ça se déplace avec les bancs de vase, vous savez bien.
      Et puis les pêcheurs guyanais ne pêchent pas, c’est connu.
      Quant aux terres déjà défrichées et dénudées, elles ont été vendues aux plus offrants.
      Ca se saurait si EDF en faisait partie :-p

  • palmito973

    un bout de mangrove en pleine zone appelée à être urbanisée avec la construction du deuxième pont. Ou est le mal ? La Guyane manque t elle tant que cela de zones de mangroves sur ces 300 km de côtes. Certaines postures écologistes m’écoeurent de jour en jour…

  • Marie Pinault

    Avec un projet comme celui-là, l’autonomie énergétique de la Guyane s’éloigne ! C’est un non sens dans la politique de développement du pays. Messieurs-Mesdames, les politiques guyanais ne voulez-vous pas respecter nos souhaits (rappelez-vous, les guyanais n’ont pas voté pour les conservateurs à l’élection présidentielle dernière mais pour les radicaux de gauche et les réactionnaire de droite) et mettre en œuvre une vraie politique de transition vers l’indépendance énergétique de notre communauté vis-à-vis de ces technologies archaïques, onéreuses, génératrice de servitudes et de conflits partout dans le monde…

  • Marie Pinault

     » Si to lé fè l’ to pé fé l’  » > transizion energies renouvelables !

  • Francois

    palmito973: offres-toi une observation vue du ciel, via géoportail (un produit français) ou google-earth (un produit étasunien), des environs de Cayenne. Tu trouveras plein de zones dégradées, abimées, défrichées, dénudées, où cette future centrale électrique pourrait être implantée.
    Post-scriptum: c’est pas parce qu’on aime son péyi qu’on doit être traité d’écolo ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube