vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Sauvegarder la filière pêche guyanaise

Sauvegarder la filière pêche guyanaise

Les professionnels de la filière pêche en Guyane dénoncent le pillage récurrent des ressources halieutiques par les navires étrangers qui met en péril l’existence de ce secteur économique.

« Alors que la lutte contre la pêche illégale étrangère a été, est et sera la revendication principale de la profession tant que perdurera cette problématique, nous, professionnels de la filière pêche,  constatons avec beaucoup d’exaspération et d’indignation que le pillage de la ressource halieutique guyanaise  sévit toujours dans nos eaux dans une quasi-totale impunité.

Devant une situation aussi catastrophique, les professionnels de la filière pêche guyanaise que nous sommes se sont regroupés au sein d’un collectif : « Le Collectif de sauvegarde de la filière pêche guyanaise ».

Notre collectif a transmis à l’ensemble des élus, des partis politiques et des organisations professionnelles de Guyane, une lettre par laquelle nous faisons état, purement et simplement, de la faillite et par là-même de la  mort de la filière pêche guyanaise, conséquence du pillage de nos ressources halieutiques par les navires de pêche étrangers depuis plus de 20 ans.

Nous leurs demandons, en leur qualité de représentants du peuple guyanais et des entreprises de Guyane, leur appui et leur engagement ferme à nos côtés dans cette lutte pour notre sauvegarde. Nous les pressons de faire bloc avec les professionnels que nous sommes pour sauver l’un des secteurs économiques les plus importants de la Guyane et préserver l’autosuffisance alimentaire du peuple guyanais.

Nous espérons que notre SOS sera entendu de tous avant la mort de la filière pêche de Guyane ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • « pillage de nos ressources halieutiques par les navires de pêche étrangers depuis plus de 20 ans. » ??? Les crevettiers du vieux port ne sont plus composés d’équipages vénézuéliens ? Ô combien de marins, combien de capitaines… guyanais sur les navires ? En 20 ans, combien de jeunes marins guyanais formés ? ça, c’est pour la filière pêche. Même bagaj, ou presque, pour la filière or…

  • Francois

    absolument d ‘accord avec Joko – où sont les matelots et les patrons de pêche natifs de ce péyi ? Par ailleurs convenons que les services de l’Etat font beaucoup en mer pour enrayer et arrêter les navires IUU – en tout cas par comparaison avec nos voisins …. Peut-etre que les pêcheurs devraient appeler à l’aide l’ONG Sea Shepherd car en Afrique cette ONG fait du très bon travail en mer pour collaborer avec les autorités maritimes de plusieurs pays qui souffrent des pêches illégales.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un cas de Covid + à l’Ehpad

Un personnel soignant de l'Ehpad de Cayenne a été diagnostiqué Covid + il y a quelques jours. Sur Twitter, lundi soir, le centre hospitalier de Cayenne a annoncé avoir pratiqué un "dépistage ...

La pluie s’abat sur le camp de réfugiés des Amandiers

Alors qu'ils ne sont toujours pas mis à l'abri du Covid-19 qui s'étend en Guyane, les 175 réfugiés de la place des Amandiers à Cayenne ont été victimes des intempéries du week-end dernier. ...

Enquête judiciaire ouverte suite à la mort brutale de Paulin Félix, président du comité handisports de Guyane

Une enquête judiciaire en recherche des causes de la mort a été ouverte lundi par le parquet de Cayenne, nous a confirmé dans l'après-midi le procureur de la République Samuel Finielz, suite à ...

Covid-19  : A Saint-Laurent, supermarché, agriculteurs et commerçants s’adaptent

A Saint-Laurent du Maroni, peu d'inquiétudes s'élèvent quant à d’éventuels problèmes de ravitaillement. Toutefois, dans une zone où l'on dénombre un seul supermarché, quelques dizaines de ...

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube