vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les marchés de la CTG : nouveau mode de paiement

Les marchés de la CTG : nouveau mode de paiement

Désormais, les titulaires de marchés conclus avec la collectivité et astreints depuis le 1er janvier à l’obligation de transmettre leurs factures électroniquement devront utiliser un portail internet.

« En application de l’ordonnance n°2014-697 du 16 juin 2014 relative au développement de la facturation électronique visant tout particulièrement à améliorer les délais de paiement », la collectivité territoriale de Guyane a décidé d’enclencher la « dématérialisation des factures » via le portail internet Chorus Portail Pro (CPP 2017).

Désormais, les titulaires de marchés conclus avec la collectivité et astreints depuis le 1er janvier à l’obligation de transmettre leurs factures électroniquement devront utiliser ce portail.

Cette plateforme permettra aussi de bénéficier d’un suivi en ligne de l’état de traitement des factures émises et d’un espace assistance via lequel ils pourront adresser leurs questions.

D’ici 2020, la facturation électronique deviendra progressivement obligatoire pour tout fournisseur quelle que soit la taille de son entreprise conformément au calendrier défini par l’ordonnance précitée. »

Pour toute information supplémentaire, les fournisseurs peuvent consulter le site communauté Chorus Pro,dédié à la préparation à la facturation électronique, via le lien https://communaute-chorus-pro.finances.gouv.fr

ou interroger les services de la CTG : à l’adressede : materialisation [at] ctguyane [dot] fr ou au 0594 27 1071 (Maurice Zéphir – département des affaires financières) ou au 0594 29 55 84. »

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Jmc

    Si cela peut permettre l’amélioration du traitement administratif, raccourcir les délais de paiement, faire des économies alors c’est une bonne chose.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube