vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Au Guyana, une difficile alternance politique sur fond de pétrole

Au Guyana, une difficile alternance politique sur fond de pétrole

Après un long processus électoral sujet à tensions, Irfaan Ali, 40 ans, a finalement été nommé président du Guyana le 2 août 2020, cinq mois jour pour jour après les élections très contestées du 2 mars. Cinq mois durant lesquels les partis politiques du Guyana ont ferraillé pour l’accession au pouvoir dans ce pays du Plateau des Guyanes, frontalier du Suriname, du Venezuela et du Brésil et où l’exploitation offshore par la compagnie ExxonMobil des importantes réserves pétrolières a commencé fin 2019. Le président sortant David Granger, 74 ans, et la coalition de partis APNU+AFC qui soutenait sa candidature, contestent…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Abaris
    06 septembre 2020

    Veuillez me pardonner ce commentaire hors sujet mais je ne sais comment vous joindre autrement.

    Guyaweb, cette rentrée ne mérite t elle pas un article ? A venir, sans doute.
    URGENT
    Pourriez vous alors obtenir une confirmation directe des propos rapportés dans le FG de ce jour, comme appartenant au recteur, celui ci ce serait prononcé pour demander aux enseignants de NE PAS PUNIR un élève qui déposerait son masque !
    Il me semble urgentissime d obtenir une vérification de ces dires et le cas échéant en informer le plus grand nombre possible, le plus vite possible. Si tel est le cas, tout le monde doit le savoir.
    Ceci serait en cohérence avec le fait qu un enseignant ne peut sanctionner un élève pour une situation qui ne figure pas au règlement intérieur, expliquant les circonstances d application et les sanctions prévues et donc autorisées.
    Pour mettre à jour un règlement intérieur, il faut convoquer un conseil d administration. Il faut le corum, un nombre minimum de présents pour valider le vote.
    Ensuite et après en avoir informé tout à chacun, la nouvelle règle peut être appliquée.
    Avant cela, l enseignant ou tout personnel qui sanctionnerait un élève qui pose ou refuse le masque, alors que rien n est notifié sur le sujet au règlement intérieur, pourrait se voir reprocher sa décision. Il est préférable pour tous, que chacun sache quelle est son périmètre d action et la meilleure posture à tenir pour passer cette période le plus sereinement possible.
    Bref, pourriez vous obtenir cette information svp ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube