Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Appel de l’Etat contre l’ordonnance du juge autorisant la réouverture des restaurants et bars de Guyane : audience programmée à 16 heures à Paris

Appel de l’Etat contre l’ordonnance du juge autorisant la réouverture des restaurants et bars de Guyane : audience programmée à 16 heures à Paris

Comme le révélait hier soir Guyaweb, l’audience d’appel au Conseil d’Etat, appel interjeté par le ministère de la Santé contre l’ordonnance de référé-liberté du juge de Guyane du 25 octobre autorisant de fait la réouverture des bars, restaurants et commerces ambulants des zones classées orange (principalement les zones urbaines en terme de population), est programmée dès ce jeudi 28 octobre à 16 heures devant le Conseil d’Etat soit à partir de 11 heures, heure guyanaise. L’ordonnance du juge s’est appuyée sur le pouvoir d’appréciation du préfet, une amélioration de la situation sanitaire « depuis 4 semaines » à la date de l’arrêté du…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

13 commentaires

  • EL MATADOR

    Spectacle pitoyable des actions de la préfecture, qui joue le jeux de la caravane…

  • lematourien

    Je pense que l etat n a pas trop le choix de montrer qu il aura tout fait pour eviter une progression du virus en Guyane. Si la justice ordonne que les bars, restaurants peuvent rester puvert, et que cela s accompagne d une remontee du virus. Sur ce point la on ne pourra pas faire de reproches a l etat.

  • EL MATADOR

    Le jugement du TA permettait aux restaurants d’ouvrir avec un pass sanitaire, sans que ce ne soit le préfet qui en fasse la demande, une simple résignation de ce fait aurait dispensé l’état de toute penchée partisane, mais non il a fallu faire appel d’une décision qui arrangeait tout le monde… On avait pas besoin de ça

  • benoit

    On peut s etonner que personne (media compris) ne releve qu en aout la CCIG en tete et le syndicat des restaurateurs avaient crie victoire en annulant l obligation du pass sanitaire pour les bars et restaurants que la prefecture avaient impose pour leur ouverture au public

    Et que maintenant ce sont ces memes organisations qui se battent pour ouvrir avec le pass sanitaire.😅😅

    La guyane personne ne vous…… 😇😇

  • stiwistiti

    Bonjour Benoit,

    Ce que vous dites est imprécis : en aout la majorité des restaurateurs étaient contre pour diverses raisons, dont le fait que les conditions n’étaient pas réunies en Guyane pour une mise en place à l’identique de la métropole. D’ailleurs le Ministre des OM nous avait demandé de faire des propositions. Ce que nous avons fait… mais sans jamais aucun retour dudit ministère.

    Aujourd’hui c’est juste la survie immédiate de nos établissements qui est en jeu. Croyez bien que si la grande majorité supplie pour travailler (les « grandes enseignes » incluses) c’est bien qu’il y a un décalage entre le discours de l’Etat (on donne beaucoup d’argent) et la réalité du terrain !

  • benoit

    @stiwistiti
    En aout vous avez fait le choix d etre « pilote » par la CCIG.
    Elle n avait rien a perdre et est partie bille en tete . A tort car pas assez d experience politique.
    la pref les a aplatit au premier round…

    Cette fois vous y etes partis « tout seul » et en acceptant de lacher un peu de lest le pass sanitaire (car vous savez ce que vous avez a perdre) et vous avez eu gain de cause (jusqu a present)

  • Morvandiau

    Quelle est votre profession Benoit si ce n’est pas indiscret ?

  • benoit

    @Morvandiau
    Sans vouloir etre dans le « secret » mais dans l’absolu je ne vois pas ce que ca apporterait au debat ?
    Que je sois boucher ou banquier, l activite profesionelle n est la seule source d experience et d aprentissage.
    Bon dans tout les cas c est sur que je ne suis pas dans l enseignement vu comment j ecrit limite dyslexique😂😂

  • Fred

    @BENOIT. Interrogez et écoutez les professionnels comme Stiwistiti au lieu de leur raconter l’histoire que vous pensez qu’ils ont vécu…
    Le covid nous divise tellement…pour 300 morts depuis 18 mois (Il y en aurait eu peut être 1000 sans mesure sanitaire ? )…Heureusement que nous ne sommes pas en 39-45…

  • benoit

    @fred
    Ah ouais quand meme 🤔🤔
    Je dois vraiement etre mauvais en syntaxe (mais j assume) because Je suis a 10000% pour la vaccination et a 1000% pour la pass sanitaire.
    Moi je donnais seuleme.t mon avis sur sur l engagement de type bras de fer qui a ete engage par une profession en aout avec en tete la CCIG qui s est crue plus fort que le gouvernement en voulant imposer une ouverture sans restriction aucune et qui ont cru tenir la victoire avec satifecits a tout boit de chalps sur les ondes…..pour prendre une claque quelques jours plus tard…..
    Et maintenant les pro. se battent pour ouvrir avec ce pass qu ils ont decrier deux mois auparavant….. j ai laisse supposer que la CCIG les avait peut etre galvanise a tort n ayant pas la competance sur la sante publique….
    A partir de la Fred me suis mieux exprimer pour que vous ne puissiez interpreter a tort que je suis contre le pass et la vaccination….
    Ou alors c est p’tet moi qui ai mal interprete vos propos 😅😅

  • lematourien

    @Benoit, les actions menees en juillet par la CCI et les restaurateurs sont tres politiques. On va vous dire que le pass sanitaire n est pas applicable en Guyane vu la faible couverture vaccinale. Mais si les elus guyanais s etaient mobilises pour la vaccination, on en serait pas la.

  • Drine

    j’ai loupé 1 épisode ou il n’y a pas eu de retour du Conseil d’Etat jeudi dernier ?

  • FF

    Non pas encore de jugement à ce jour.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube