vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Affaire du parachute doré octroyé au directeur général de la Senog : sa vie n’est pas un Léon fleuve tranquille…

Affaire du parachute doré octroyé au directeur général de la Senog : sa vie n’est pas un Léon fleuve tranquille…
Procès en appel sur les peines, cette fois avec Guy Le Navennec

Léon Bertrand et son compère Guy Le Navennec ont de nouveau rendez-vous avec la justice jeudi 8 novembre à partir de 14 heures devant la Cour d’appel de Cayenne, un an jour pour jour après l’audience devant la Cour de cassation dans cette affaire. Après une audience le 8 novembre 2017, la Chambre criminelle de la Cour de cassation avait confirmé la culpabilité de Léon Bertrand et de Guy Le Navennec dans cette affaire, respectivement pour complicité d’abus de biens sociaux pour le premier et pour abus de biens sociaux mais aussi faux et usage de faux pour le second, dans son…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Madras

    Sans vouloir prendre parti, je trouve très troublant que soit reconnu le fait qu’une décision ne soit pas assez motivé pour être prise. Mais qu’en même temps, que soit aussi reconnu la justesse et le caractère incontestable de cette même décision.

    Les juges n’ont pas assez argumenté leur décision pour vous emprisonner, mais restez quand même emprisonné en attendant qu’ils choisissent de meilleurs arguments.

  • FF

    Vous confondez deux affaires judiciaires : Léon Bertrand n’est pas emprisonné dans cette affaire de la Senog mais dans celle dite des pots de vins et marchés truqués de la CCOG dans laquelle il a écopé de trois ans ferme pour favoritisme et corruption passive…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise et deux policiers surinamais corrompus condamnés à 12 mois de prison à Paramaribo dont sept avec sursis

Correspondance spéciale du Suriname Ank Kuipers (avec Frédéric Farine) La mule guyanaise détentrice de 280 grammes de cocaïne ainsi que les 2 policiers du Suriname prévenus, pour leur part, n...

Les 3 lycées et 4 collèges promis pour 2020 seront-ils prêts ?

Malgré les annonces de Rodolphe Alexandre en 2017, aucun lycée ni aucun collège supplémentaire n'ouvrira à la rentrée 2020. Le 17 novembre 2017, le président de la Collectivité Territoriale ...

Léon Bertrand reste en prison suite à un appel suspensif du parquet

Le tribunal d'application des peines avait décidé ce lundi d'aménager la peine de prison de Léon Bertrand via un placement sous surveillance électronique (PSE), autrement dit un bracelet au pied ...

La Commission Développement durable de l’Assemblée nationale est en Guyane

A l’initiative du député Gabriel Serville, une délégation de la Commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire effectue une visite en Guyane du 24 au 28 mars. « C...

Un piroguier surinamais qui a vu sa cargaison saisie jeudi par les douanes françaises patrouillant avec l’armée, dénonce un nouvel incident à partir du fleuve frontière

Jeudi 21 mars durant la matinée, un contrôle sur le fleuve Maroni effectué par une patrouille mixte douanes/forces armées de Guyane près du village de Maïman (entre Saint-Jean et le bourg d'Apat...

De Cayenne à la prison de Fresnes, la route du trafic de cocaïne (2/2)

Le nombre de mules interpellées en Guyane et dans l’Hexagone a été multiplié par cinq entre 2011 et 2018. Comment se déroule la détention en France hexagonale ? Guyaweb s’est penché sur les...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube