Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n’aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l’institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un procès en appel des quatre condamnés, jeudi 14 octobre, à de la prison ferme avec mandat de dépôt dans cette affaire de «dégradation par incendie» volontaire au demeurant de la façade de la préfecture à Cayenne, le 21 juillet 2020 au cours d’une manifestation. Il y a une semaine, le 14 octobre dernier en soirée, en délibérant le jour même de l’audience, le tribunal correctionnel a infligé aux quatre…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • lematourien

    Et hier soir un droit de parole de plus d une heure de Guyane Premiere a Serville qui a repete avoir transmis un courrier au premier ministre…aucune reaction du presentateur

  • Frog

    Le presentateur est un Xavier, si c’est le frangin du rastaquer …il fallait oser !

  • moibeni

    Le clowns grotesques tiennent le devant de la scéne et s’auto-congratulent et pendant ce temps là les précaires s’enfoncent un peu plus, l’économie se délite et l’Etat laisse pourrir.
    Le réveil sera dur pour tous sauf pour ceux qui auront péri corps et bien dans le marasme créé par le paroxysme des egos de frustrés manipulateurs.
    Une série B qu’aucun producteur raisonnable ne soutiendrait

  • EL MATADOR

    Un non évènement, fait on autant de remue ménage à chaque fois qu’un délinquant finit en taule ?
    Si ils étaient allés au Surinam ou au Brésil pour allumer un feu à l’entrée du palais du gouvernement, ils n’auraient même pas eu le temps d’envisager d’avoir droit à un procès, ils auraient été abattus avant par les gardes.

  • FF

    Faut pas être caricatural non plus…

  • Bello973

    Si, si, El matador, a raison, en exprimant ce genre de comparaison excessive, il se rassure en creux sur le caractère démocratique de notre contexte local. C’est trés positif. Il intériorise ainsi implicitement le pacte social: on leur en veut, mais pas au point de s’en prendre à leur vie… Moibeni, est encore un peu dans le fantasme lyrique « tous ceux qui auront péri corps et biens »… Une angoisse plus prégnante sans doute, mais c’est déjà bien d’en parler. Pour Lematourien qui s’insurge qu’un président de collectivité puisse bénéficier d’un « droit de parole » sur un média public, on pourrait peut-être envisager une cure de benzodiazépines pendant quinze jours. Ou alors du Yoga…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube