Dimanche 19 Mai

Gold’Or de la famille Ostorero, la Cour de cassation casse et annule la décision de la Cour d’appel qui avait condamné : il fallait absolument prévenir le procureur !

Gold’Or de la famille Ostorero, la Cour de cassation casse et annule la décision de la Cour d’appel qui avait condamné : il fallait absolument prévenir le procureur !

Ce  21 mars 2023, la Cour de cassation à Paris a cassé et annulé la décision de la Cour d’appel de Cayenne qui avait notamment condamné la société Gold ‘Or de la famille Ostorero (Carole, Nicolas et Fabrice) à 100 000 euros d’amende avec sursis. L’audience a eu lieu le 14 février dernier, le délibéré a été rendu ce jour. « La société Gold’or a formé un pourvoi contre l’arrêt de la cour d’appel de Cayenne, chambre correctionnelle, en date du 24 février 2022, qui, pour infractions au code de l’environnement, l’a condamnée à 100 000 euros d’amende avec sursis et…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

9 commentaires

  • Jo

    C’est 100% de leurs actions qui peuvent être contestées
    Ils perdent systématiquement par défaut de procédure
    C’est pour cela qu’ils ne donnent plus aucun permis
    Par manque de compétences
    L’onf n’est plus apte à gérer la forêt guyanaise
    Ils sont paralysés par la peur, des écologistes d’un côté et des exploitants de l’autre et avec des capacités de garde champêtres du siècle dernier

  • Toussaint

    L’Etat est clochardisé en Guyane et ne peut plus assumer ses responsabilités.
    Il est plus facile d’aller admirer les arbres au Gabon que de protéger la forêt amazonienne.
    Pendant que l’on va manquer d’eau douce dans le monde, pendant que les catastrophes s’accumulent, liberté totale pour les destructeurs des forêts qui cherchent de l’or.
    Le capitalisme est devenu fou, il n’a plus aucun rapport avec ce qu’exige la situation. Les médias et les politiques, au service de la finance et des grandes compagnies, étouffent la gravité du dernier rapport du GIEC. On claque un « pognon de dingue » dans les grandes messes des COP alors qu’on en est déjà bien plus loin que prévu, que la catastrophe n’est pas pour demain, elle a commencé, elle est là.
    Mais chut, l’important, c’est soutenir les orpailleurs…

  • FF

    « Les médias (…) au service de la finance et des grandes compagnie » : cette grande phrase (fausse) décrédibilise le reste…

  • Jo

    Il y a pas de liberté pour les chercheurs d’or, hormis pour les clandestins qui ont la voie libre depuis que l’état ne délivre plus aucun permis au legaux sous la pression des écologistes et qui peuvent ce féliciter d’être a l’origine d’un désastre écologique ,économique et social

  • Frog

    Lula a décidé d’éradiquer l’orpaillage illégal chez les Yanomami, c’ est le moment d’exiger du Brésil la fermeture des comptoirs d’or d’Oyapock qui blanchit notre or.
    Et profitons en pour éradiquer l’orpillage en utilisant à minima les mêmes moyens militaires que nos voisins…sinon, nous allons assister à un repli sur la Guyane des gariemperos expulsés .

  • le Jaguar

    Frog, quels sont concrêtement les moyens militaires mis en oeuvre par le Brésil pour lutter contre l’orpaillage illégal ? Vu d’ici, je n’ai pas l’impression que ce soit plus efficace et ça semble aussi être l’avis de Joenia Wapichama, le nouvelle présidente de la FUNAI.

  • Fred

    @Toussaint , savez vous où on peut lire ce dernier rapport du GIEC ? Je ne trouve en français que des résumés.

  • Gwen973

    Exiger du Brésil … Bonne blague !

  • Laurent du Maroni

    « Mais chut, l’important, c’est soutenir les orpailleurs… »

    Tout à fait d’accord. Il serait intéressant que ceux qui se retrouvent le dimanche pour élucubrer des actions philanthropes fassent marcher leur réseau pour soutenir une enquête au sujet des imbrications des édiles et autres décideurs Guyanais avec ce type de circuit/placement lucratif.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Quatre morts en Nouvelle-Calédonie, l’état d’urgence décrété par le gouvernement

Alors que l'archipel est sous tension depuis plusieurs jours dans le contexte de l'adoption d'une réforme constitutionnelle portant sur l'élargissement du corps électoral du Caillou, le bilan ...

Le procureur Le Clair nommé comme magistrat de liaison en Italie et à Malte

Le procureur Yves Le Clair quitte la Guyane. Il est nommé en Italie et à Malte « comme magistrat de liaison » confie une source bien informée. Il a 57 ans. Sur son affectation au Vatican...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube