vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Royal écourte sa visite !

Royal écourte sa visite !

C’est dans un contexte social très tendu que la ministre de l’Environnement va quitter la Guyane dès cet après-midi, alors que sa visite officielle devait se poursuivre demain samedi 18 avec l’inauguration du pont sur l’Oyapock (Guyaweb du 09 mars). Ce vendredi matin durant son discours de clôture de la 14e Conférence de la Convention de Carthagène qui accueille 25 Etats de la Caraïbes, des membres du collectif des 500 frères vêtus de noir et cagoulés ont fait irruption dans la salle de l’assemblée plénière…ambiance d’un vendredi matin à la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) dont l’entrée est bloquée par…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

16 commentaires

  • Joko

    Mme Royal, elle aussi, ne supporte pas que les sans-dents lui donnent une leçon ? la Guyane ne l’intéresse pas.

  • moibeni

    quand on regarde les images de Guyane 1ere on peut se poser des questions. Comment trente personnes, de plus encagoulés et bien sur non fouillées, peuvent aussi facilement envahir une salle où siègent des ministres en plein état d’urgence. En métropole, c’est trois rangées de CRS armés jusqu’au dent et des gardes du corps qui évacuent la ministre ! On a l’impression qu’elle les attendait.
    Si le Préfet reste en place après cela, à qui profite le crime !

  • Francois

    une *honte*, ces encagoulés qui pénètrent dans la salle de la rencontre de la Convention de Carthagène – cela me rappelle les maffieux encagoulés de Corse dans les années nonante … Même pas le courage de se montrer à visage découvert – pauvre peyi en kolossale faillite intellectuelle !

    • GZ

      Soyez indulgent, François. Ces gens font ce qu’ils peuvent devant la faillite généralisée dont ils ne sont pas les initiateurs.
      Ils ont le mérite de bouger au moins, eux. Ils ne se contentent pas des allocs et des discours creux et d’autres mensonges habituels des officiels.
      Ils en ont ras le bol de cette manière d’administrer la Guyane, de cette corruption officielle, utiliser afin de diviser pour mieux régner. Ils veulent une autre existence que celle des sous-hommes des mangroves et s’en foutent des fusées glorieuses.
      Cagoules, forcing ? Connaissez-vous d’autres moyens pour se faire entendre, ou simplement se faire respecter par les décideurs de tous bords?
      Moi, j’en ai jamais vu. Être poli et respectueux ne paye pas face à ces gens.

      Le forcing des Frères ne peut qu’être positif. L’image de la Guyane, tout le monde s’en fout, n’en déplaise à RAlexandre.

  • Alessandro de Sousa Alencar

    On dirait qu’ils se connaissent tous… ;) Une farce qui fait tomber une autre farce? Ce bouffon ici qu’aujourd’hui n’a pas envie de pleurer d’un essai de fou aux rires des autres a peur. A la veille d’avril, ramenez; Madame, ce poisson frais farci en souvenir!

  • Remi973

    Des gens du MEDEF encagoulés effraient la ministre de l’environnement, suite à l’appel à mobilisation du président de région dans France-Guyane ?
    Et pendant ce temps, des problèmes de traduction de texte juridiques entre la Guadeloupe et la Guyane font qu’un ancien ministre condamné à la prison n’y va finalement pas ?
    Je crois que je n’ai pas tout compris…

  • NONOB

    Qu’on donnes les repas prévus ce soir et demain au secours populaire

  • bijou@60

    Très bonne action des 500 et no violence : FELICITATIONS
    OUI MO KE ZOT KAR MO BON KE ZA

  • Enneyac

    Avez-vous les images de leurs revendications face à la ministre ? Pas un d’eux n’est capable de formuler une phrase complète sans être coupé par l’un ou l’autre de ses co-encagoulés, ce brouhaha incompréhensible finissant en chant (!?). Aucun message clair n’aura été adressé ici sinon celui de l’amateurisme inconséquent.

    • GZ

      Bonjour Enneyac.

      Ils font ce qu’ils peuvent, ce dont ils sont capables face à ceux qui ne sont guère plus capables à leurs postes.

      « Brouhaha incompréhensible..amateurisme inconséquent »
      Parlez-vous de l’action publique en Guyane et de son résultat affligeant ? L’incompétence couplée avec l’incurie, le tout noyé dans l’irresponsabilité et dilué dans la corruption imposée ?
      Les 500 Frères n’ont pas à être des « professionnels », Enneyac. Ceux qui devraient être les « professionnels », ce sont les fonctionnaires du gouvernement et les élus de tous bords.
      Ce que vous pouvez reprocher à ces « amateurs » c’est leurs choix d’élus locaux.

      • Enneyac

        Il est évident que la création de ce groupuscule est la résultante de l’inconséquence des représentants politiques locaux et nationaux, la conséquence de problèmes vastes dont la délinquance est un symptôme.
        Cependant, ce que je déplore lors de telles actions, c’est que l’effet néfaste inévitable n’est pas du tout compensé par la pertinence du fondement exprimé. Et pour cause, lors de l’action menée à la CTG, est-on capable de citer une revendication claire et précise du collectif, sinon « stop la délinquance », ce dont tout un chacun peut aisément convenir sans s’accoutrer comme des terroristes ?

        Il est très facile de courir dans toutes les directions avec une allumette lorsqu’on se trouve au milieu d’une poudrière. Mais quand tout cela explosera, les comptes des responsabilités devront être faits, et je comprends déjà mieux le pourquoi de ces cagoules.

        • GZ

          Nous sommes donc parfaitement d’accord sur la cause de l’apparition de ce mouvement. Cependant, nous devons creuser encore plus profond, car l’empilement des problème étant impressionnant et vous le voyez bien en parlant de vastes problèmes.

          Quant à l’effet néfaste non compensé selon vous, quant à l’absence d’une revendication claire et précise de ce collectif, n’oubliez pas que ces gens ne se revendiquent pas des compétences poussées… Il n’appartient pas à ce collectif de proposer des revendications claires et précises, ni de dégager la voie à suivre par la Guyane. Ce sont des simples gens qui en ont ras-le-bol. Pas que de la délinquance, mais de bien d’autres choses qu’ils ne sont probablement pas capables de formuler.
          Leur rôle et mérite est d’avertir.

          Leur action est un symptôme, tout comme la délinquance et les autres problèmes sociaux-économiques. Symptôme peut-être déplaisant pour les gens « biens sous tous les rapports » (et sous la clim), mais pour une fois, c’est un symptôme utile. Si c’est leur façon, alors c’est leur façon. Qu’importe. J’observe que cela fonctionne en tout cas, bien mieux que les discours désordonnés et inintelligibles des élus ou les demandes polies qui n’obtiennent aucune réponse de la part d’une administration fondée sur le principe qu’il n’existe pas de problème que l’absence de solution ne saurait résoudre…

          C’est aux élus et d’autres décideurs fonctionnaires à comprendre ce qui est derrière l’exigence de plus de moyens sécuritaires. Car évidemment, la Guyane n’a pas besoin de plus de moyens sécuritaires, mais du traitement de la racine du mal.
          Le pb, cher Monsieur, n’est pas l’absence de revendications claires de ce collectif. Le pb est qu’on en soit arrivé là, par manque de compétences et d’intégrité des « décideurs » de tous bords, à cause des lois iniques, de nature coloniale et réservées à la seule Guyane, lois qui induisent une corruption indescriptible, à cause du mépris des droits fondamentaux, à cause d’une administration cynique et malhonnête voire voleuse qui alimente, entre autres, le sentiment d’une colonie méprisée et le ressentiment face au « métro »
          Le pb, c’est de savoir si les « décideurs » seront à la hauteur ou pas. A votre avis ?

          Sont pas compliqués, ces comptes des responsabilités… Et les 500 Frères n’y seront pour rien.

  • clod29

    Pauvre Guyane,
    Un préfet qui ne sait pas faire respecter l’ordre, des racailles cagoulées qui ne savent même pas aligner deux mots en français, un président de région qui ne connait que le chantage en lieu et place de négociation (sans doute un mot qui ne fait pas partie de son vocabulaire ), quelle image de la France !!!!!!

  • Sferrero

    Je ne sais pas qui ils sont mais ils ont le mérite de faire réagir ! La sécurité n était pas assurée lors de cette conférence ? Et oui c’est le quotidien de la Guyane ! Que. Nos politiques y soient confrontés les fera peut être réagir puisque les beaux discours ne servent à rien. Et ils ont eu de la chance, ça aurait pu être de vrai détraqué​s qui auraient attenté à leur vie .!

  • 97351

    clod29, la société n’aurait-elle pas d’autres choix entre l’action d’une racaille encagoulée qui ne sait pas aligner 2 mots en français et une racaille à visage découvert qui s’exprimerait très bien en français ? je pense que le problème est bien plus profond que cela. ces situations de crise que nous observons aujourd’hui sont le fruit d’une absence de réponse sur les questions régaliennes de l’état (sécurité, justice, police, immigration clandestine, etc), mais aussi les carences de la cellule familiale et et les autres carences de la société (chômage, grossesse précoce, santé, logement, etc). quant à nos élus locaux, ils sont totalement absents.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ils ont leurs chances au Tour de Guyane

Le tour du Littoral débute ce week-end, du 19 au 27 août. Parmi les dix équipes locales et 9 équipes invitées qui prendront part à cette 28 édition dont le précédent vainqueur est le Guadel...

Un vol direct relie Cuba à Paramaribo

Destination Cuba – Au départ de Paramaribo, la capitale surinamienne, les villes cubaines de La Havane et Santiago de Cuba seront reliées par des vols directs à partir de la fin août. La comp...

Montagne d’or : un débat public au 4e trimestre 2017

C'est le timing annoncé lundi par la compagnie minière Montagne d'or qui «souhaite engager un dialogue ouvert avec le public directement concerné par le projet de mine industrielle en Guyane, et p...

Les étapes du Tour de Guyane analysées par Steeve Stanislas, président du RMB

Le tracé du tour cycliste de Guyane vu par un ancien coureur de l'élite guyanaise aujourd'hui président du Rémire Montjoly Bike (RMB), une des 10 équipes locales participant à la 28 édition du ...

Un nouveau « dircab » à la préfecture de Guyane

La valse des chaises musicales continue. Après l’annonce de l’arrivée le 28 août d’un nouveau préfet, Patrice Faure, directeur général de la police à la préfecture de police de Paris, en...

Le Conseil constitutionnel « valide » le recours en annulation de Davy Rimane

Le recours en annulation est validé pour Davy Rimane, candidat sans étiquette battu de 56 voix aux élections législatives par Lenaïck Adam, candidat de La République en Marche (LREM), dans la d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions