vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Au cours de l’enquête pour «harcèlement moral» qui le visait, finalement classée sans suite au bout de 7 mois, Lénaïck Adam n’a même pas été entendu…

Au cours de l’enquête pour «harcèlement moral» qui le visait, finalement classée sans suite au bout de 7 mois, Lénaïck Adam n’a même pas été entendu…

Guyaweb avait révélé la semaine dernière (voir cet article en lien), le classement sans suite, par le parquet de Paris, de l’enquête préliminaire ouverte fin 2017 pour «harcèlement moral dans le cadre du travail» et qui visait Lénaïck Adam, député (LREM) de la seconde circonscription de Guyane. Cette enquête faisait suite à une main courante et à une audition, respectivement les 9 puis 11 novembre 2017 de son attachée parlementaire, Virginie Prufer, alors en arrêt maladie au moment de ses dépositions. Courant juin dernier, selon une source judiciaire, l’enquête a été classée sans suite pour «infraction insuffisamment caractérisée». En outre, Lénaïck Adam…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • le Jaguar
    16 septembre 2018

    Le harcèlement moral est un délit difficile à caractériser car l’enquête repose essentiellement sur des témoignages. De plus lorsqu’une plainte est déposée contre personne dénommée ( et non contre X), il semble invraisemblable que le mis en cause ne soit pas entendu pour qu’il puisse donner sa version des faits.Une preuve supplémentaire qu’un élu n’est pas traité comme un justiciable lambda alors même que l’immunité parlementaire dont il jouit ne faisait pas obstacle à cette audition.

  • Desijose
    17 septembre 2018

    Tout à fait d’accord.
    C’est en partie ce que je disais dans l’article précédent sur cette affaire.
    Tout compte fait, l’ancien monde c’est quand même bien pratique et utile pour le petit tripot entre potes…

  • Lam
    17 septembre 2018

    C’est un LREM…………

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions