vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Décollage d’un Soyouz ce jeudi

Décollage d’un Soyouz ce jeudi

Initialement prévu début avril et retardé en raison du conflit social qui a touché la Guyane en mars et avril dernier, le lancement de Soyouz (VS17) est programmé ce jeudi 18 mai à 8h54mn depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou. Soyouz aura pour mission la mise en orbite d’un satellite de télécommunication construit par Boeing pour l’opérateur européen SES qui desservira l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale, le Mexique et les Caraïbes.

SES, durée de vie de 15 ans

« SES-15 est un satellite géostationnaire de communications fabriqué par Boeing, d’une masse au lancement de 2,3 tonnes. Il sera positionné à 129 degrés Ouest, une nouvelle position orbitale pour desservir l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale, le Mexique et les Caraïbes.

Le nouveau satellite transportera une charge utile hybride, offrant des faisceaux larges additionnels sur la bande Ku ainsi qu’une capacité de type HTS (High Throughput Satellite) sur les bandes Ku. Le satellite sera équipé d’un système de propulsion électrique pour la mise en orbite et les manœuvres orbitales.

D’une durée de vie de 15 ans, ce satellite multi-applications offrira de nouvelles capacités et une couverture au-dessus des principales voies aériennes à travers l’Amérique du Nord. SES-15 servira aussi d’autres applications au profit des gouvernements, des réseaux VSAT (terminal à très petite ouverture) et du secteur maritime» présente l’agence spatiale européenne.

Le lancement VS17 sera le cinquième tir de l’année pour Arianespace en 2017, le deuxième lancement d’une fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais. Arianespace qui a prévu 12 lancements en 2017 doit faire face au retard des lancement dû au conflit social. Quatrième tir de l’année d’Ariane VA236 aussi reportée, a été lancée avec succès le 4 mai (Guyaweb du 5 mai) et immortalisée en images (Guyaweb du 6 mai)

Airbus Safran Launchers change de nom

Airbus Safran Laucher devient ArianeGroup

Airbus Safran Lauchers devient ArianeGroup

Toujours dans le chapitre spatial, c’est une nouveauté à signaler avec le changement de nom d’ »Airbus Safran Lauchers qui devient ArianeGroup au 1er juillet prochain » communique le groupe Airbus Safran Launchers

« Porter au plus haut le nom du lanceur le plus fiable du monde et de son successeur, dont nous assurons le développement avec nos partenaires de l’industrie spatiale européenne, fédère notre groupe et ses filiales sous le signe de l’excellence européenne et de la prestigieuse histoire de l’Europe spatiale. Tous les employés du groupe Airbus Safran Launchers seront, dès le 1er juillet de cette année, rassemblés sous un même nom qui constitue une vraie source de fierté pour nos équipes. Plus unis et efficaces que jamais, ils continueront de servir l’ensemble de nos clients, quels que soient leurs domaines d’activités et leurs produits, avec pour objectif toujours plus de fiabilité, de compétitivité et d’innovation. Notre présence au Salon du Bourget sous un nom de groupe commun montre avec quelle énergie et efficacité l’ensemble de l’industrie spatiale européenne a su se réinventer et s’unir vers un même objectif, pour affronter plus efficacement une concurrence toujours plus forte au niveau mondial, et garantir à l’Europe de façon pérenne un accès indépendant à l’espace. » a déclaré Alain Charmeau, Président d’Airbus Safran Launchers.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Législatives : « neutralité politique du Kolektif »

La fin du dépôt des candidatures aux élections législatives des 10 et 17 juin prochain a eu son lot de surprises. Dans les première et seconde circonscriptions de Guyane on retrouve des candidats...

Justice guyanaise : l’exécution des amendes pose également problème

Second volet de notre feuilleton sur les difficultés rencontrées par l'institution judiciaire en Guyane. Après l'affaire des 2 000 jugements qui ne seront jamais exécutés (voir cet article mis...

Mickaël Mancée : « il y a des personnes au sein du Collectif qui étaient plus déterminées que d’autres à pourrir le mouvement »

Ancien membre des 500 Frères, ancien porte-parole du Collectif Pou Lagwiyann Dékolé, chouchou des médias nationaux, Mickaël Mancée a remis définitivement son arme de service au sein de la poli...

Plus d’un tiers des établissements de Guyane qui peuvent y prétendre sont d’ores et déjà autorisés à recourir au chômage partiel

Guyaweb avait déjà révélé jeudi des chiffres inédits sur le recours au chômage partiel en Guyane autorisé systématiquement par la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de l...

2 000 jugements rendus au tribunal de grande instance de Cayenne ne seront jamais exécutés, série en cours…

Guyaweb s'est procuré un document bigrement intéressant sur le fonctionnement de la justice en Guyane. Il s'agit du compte-rendu d'une récente réunion entre diverses autorités judiciaires, not...

19 candidats aux législatives

Ils seront 19 candidats* à se lancer pour les élections législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin prochains en Guyane et dans les Outre-mer, un jour avant l'Hexagone. La date de dépôt d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions