vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Procédure assouplie pour 1 700 établissements de Guyane autorisés à recourir au chômage partiel par la Direction du travail : entre 11 600 et 11 700 salariés concernés

Procédure assouplie pour  1 700 établissements de Guyane autorisés à recourir au chômage partiel par la Direction du travail : entre 11 600 et 11 700 salariés concernés

Au 15 mai, près de « 1 700 établissements » correspondant à « 1 300 entreprises » ont été autorisés à recourir à l’activité partielle en Guyane au regard de la «circonstance exceptionnelle», constituée par la crise sociale de près de 5 semaines qui a paralysé le territoire, nous a indiqué, en début de semaine la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). Plus de 2,1 millions d’heures chômées demandées par les entreprises avaient déjà été autorisées à cette date selon la même source. Pour la plupart à 7,74 euros l’allocation horaire…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Nicolas

    Il ne manquerait plus que les transporteurs (et d’autres socio professionnels) qui ont bloqué le territoire pendant cinq semaines soient indemnisés par l’Etat.

    Et pourtant c’est ce qu’on comprend.

    Autrement dit: Allez-y, bloquez, bloquez, de toute façon vous serez payés ou indemnisés !

  • Joko

    Bien vu. S’ils avaient un tant soit peu de fierté, ils refuseraient cette indemnisation de l’état kolonial. Mais à l’image des indépendantistes fonctionnaires, ils s’en garderont bien. Au bout du compte, ce sont toujours les mêmes couillons qui paient…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Législatives : « neutralité politique du Kolektif »

La fin du dépôt des candidatures aux élections législatives des 10 et 17 juin prochain a eu son lot de surprises. Dans les première et seconde circonscriptions de Guyane on retrouve des candidats...

Justice guyanaise : l’exécution des amendes pose également problème

Second volet de notre feuilleton sur les difficultés rencontrées par l'institution judiciaire en Guyane. Après l'affaire des 2 000 jugements qui ne seront jamais exécutés (voir cet article mis...

Mickaël Mancée : « il y a des personnes au sein du Collectif qui étaient plus déterminées que d’autres à pourrir le mouvement »

Ancien membre des 500 Frères, ancien porte-parole du Collectif Pou Lagwiyann Dékolé, chouchou des médias nationaux, Mickaël Mancée a remis définitivement son arme de service au sein de la poli...

Plus d’un tiers des établissements de Guyane qui peuvent y prétendre sont d’ores et déjà autorisés à recourir au chômage partiel

Guyaweb avait déjà révélé jeudi des chiffres inédits sur le recours au chômage partiel en Guyane autorisé systématiquement par la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de l...

2 000 jugements rendus au tribunal de grande instance de Cayenne ne seront jamais exécutés, série en cours…

Guyaweb s'est procuré un document bigrement intéressant sur le fonctionnement de la justice en Guyane. Il s'agit du compte-rendu d'une récente réunion entre diverses autorités judiciaires, not...

19 candidats aux législatives

Ils seront 19 candidats* à se lancer pour les élections législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin prochains en Guyane et dans les Outre-mer, un jour avant l'Hexagone. La date de dépôt d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions