vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Procédure assouplie pour 1 700 établissements de Guyane autorisés à recourir au chômage partiel par la Direction du travail : entre 11 600 et 11 700 salariés concernés

Procédure assouplie pour  1 700 établissements de Guyane autorisés à recourir au chômage partiel par la Direction du travail : entre 11 600 et 11 700 salariés concernés

Au 15 mai, près de « 1 700 établissements » correspondant à « 1 300 entreprises » ont été autorisés à recourir à l’activité partielle en Guyane au regard de la «circonstance exceptionnelle», constituée par la crise sociale de près de 5 semaines qui a paralysé le territoire, nous a indiqué, en début de semaine la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). Plus de 2,1 millions d’heures chômées demandées par les entreprises avaient déjà été autorisées à cette date selon la même source. Pour la plupart à 7,74 euros l’allocation horaire…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Nicolas

    Il ne manquerait plus que les transporteurs (et d’autres socio professionnels) qui ont bloqué le territoire pendant cinq semaines soient indemnisés par l’Etat.

    Et pourtant c’est ce qu’on comprend.

    Autrement dit: Allez-y, bloquez, bloquez, de toute façon vous serez payés ou indemnisés !

  • Joko

    Bien vu. S’ils avaient un tant soit peu de fierté, ils refuseraient cette indemnisation de l’état kolonial. Mais à l’image des indépendantistes fonctionnaires, ils s’en garderont bien. Au bout du compte, ce sont toujours les mêmes couillons qui paient…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Quammie, Désert : lequel des deux est foncièrement bon ?

Le mardi 27 mars dernier, une audience singulière a opposé les deux parties suivantes : Michel Quammie qui a fait l'objet, en octobre 2016, en tant que maire de Régina, d'une citation directe par h...

A Cuba, Raúl Castro passe la main

Chef du régime communiste depuis 2006, Raúl Castro âgé de 86 ans a transmis aujourd’hui l’essentiel de ses pouvoirs à Miguel Díaz-Canel, 58 ans, jusqu’alors vice-président. C’est un tou...

Expérimentation d’un accès restreint au droit d’asile en Guyane

Alors que l'Assemblée nationale examine actuellement la loi vivement contestée sur l'asile et l'immigration, un projet de décret vise à expérimenter en Guyane un traitement accéléré des demand...

Neuf personnes mises en cause en Guyane ont eu le temps de mourir avant le dénouement de l’enquête les concernant, s’est rendu compte le parquet en 2017 !

Suite de notre feuilleton sur les chiffres et les faits singuliers de la justice guyanaise. En Guyane, s'étant, semble-t-il, attaqué un peu plus aux poussières des armoires du tribunal en 2017...

45 000 foyers touchés par une coupure d’électricité

Après celle survenue le week-end dernier, une énième coupure d’électricité a encore été observée ce mercredi sur le territoire guyanais. "45 000 foyers" ont été impactés par « un inc...

Les plages de Montjoly interdites « aux chiens même tenus en laisse »… et pas qu’eux !

Dans notre article intitulé « Début de la saison de pontes des tortues Luth» nous indiquions que «l'impact des chiens est une grosse problématique» pour les pontes des tortues sur les plages d...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions