vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…
Enquête exclusive Guyaweb !

C’est une affaire singulière qu’est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur pour finir par aboutir au procès d’un sous-officier de la gendarmerie de Guyane aujourd’hui à la retraite qui obtenait de bons résultats dans la lutte contre l’orpaillage illégal. Mais le prévenu en question, le major Patrick Mélara a-t-il franchi la ligne jaune à Régina sur le plan pénal ? C’est l’une des principales questions que devra se poser le tribunal de Cayenne amené à se pencher sur ce dossier ce jeudi à partir…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Olivier43
    20 septembre 2018

    On ne l’attendait plus celui là . . .

  • Jmc
    21 septembre 2018

     » Il y a une perte de référence en Guyane qui s’accélère comme nulle part ailleurs même dans les autres DOM-TOM  »
    Une phrase extraite de ce très exotique article, qui porte à croire que des fois, dans la vie le scénario des histoires, les personnages typés c’est comme dans les livres de fiction ou dans les séries et les films .

  • Olivier43
    21 septembre 2018

    Perd ses références qui veut. . .

  • le Jaguar
    22 septembre 2018

    Au delà de cette affaire, ce qui est certain c’est que depuis que les contrôles ont totalement cessés sur l’Aprouague, le va et vient des pirogues de clandestins est incessant, notamment la nuit, et qu’il y aurait plusieurs milliers d’orpailleurs évoluant sur le bassin de ce fleuve. Il existerait notamment une véritable « ville » d’orpailleurs brésiliens un peu en amont de Régina dotée de toutes les commodités (coiffeur, dentiste, bars, prostituées bien évidemment). certaines femmes accouchent même sur place. La « bataille » est perdue pour la Guyane.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le programme des Green Days

La deuxième édition du salon éco-citoyen se déroule actuellement et se termine ce dimanche 21 octobre  par un Mayouri plage. Plus de 50 exposants tiennent des stands informatifs jusqu’à 18h30 ...

Bepi Colombo en route vers Mercure

Le satellite BepiColombo a été lancé par Ariane 5 vendredi soir à Kourou en direction de la planète la plus petite et la moins explorée du système solaire. Le septième lancement de l’ann...

Jacques Riché, le père du maire de Roura, renvoyé en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir volontairement incendié le carbet de la réserve Trésor fin 2012

Jacques Riché, 71 ans, opérateur touristique, natif de Bar sur Aube et installé en Guyane depuis fin 1967, est renvoyé en correctionnelle, selon une ordonnance rendue par le juge Jonas Nefzi, le ...

Moteur Vinci d’Ariane 6 : fin des essais de qualification

Les essais de qualification du moteur qui propulsera l’étage supérieur d’Ariane 6 viennent d’être finalisés avec succès. Le dernier essai de qualification a eu lieu le 12 octobre sur le ...

Montagne d’or : “Un mauvais projet en l’état”

C'est la phrase cinglante du nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy interrogé ce jeudi matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV à propos de la Montagne d'Or, p...

Bolsonaro, grand favori du second tour

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro est crédité d'une confortable avance sur son concurrent de gauche Fernando Haddad en vue du second tour de l’élection présidentielle au Brésil. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions