vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Tremblement de terre en Guyane

Tremblement de terre en Guyane

Vous n’avez pas rêvé. La terre a bien tremblé en Guyane ce vendredi matin à 6h08’50 durant «quelques secondes» a confirmé à Guyaweb Jean-Marie Saurel, du service des observatoires volcanologiques et sismologiques de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP). Un tremblement de terre qui a été ressenti de l’île de Cayenne à Sinnamary en passant par Kourou. Explications.

«On a des enregistrement sur la station sismique du réseau mondial Géoscope, qui est opérée par l’Institut de Physique du Globe de Paris et qui est installée au sein du Centre Spatial Guyanais à Kourou. Sur cette station nous avons bien confirmation d’un signal de tremblement de terre en Guyane» nous a précisé Jean-Marie Saurel, directeur technique Martinique au service des observatoires volcanologiques et sismologiques de l’Institut de Physique du Globe de Paris.

L’heure exacte de l’enregistrement du séisme guyanais est «6h 08 minutes et 50 secondes» nous a également indiqué Jean-Marie Saurel, la magnitude de ce tremblement terre n’étant quant à elle n’est pas encore connue. «Nous sommes en train de traiter les données car il n’y a pas beaucoup de stations sismiques en Guyane, en tout cas dont les données sont publiques mais c’est moins de 4, ça c’est certain. A priori il est un peu plus près de la station que ne l’était le tremblement de terre du 1er juin».

Néanmoins d’autres informations nous sont parvenues ce vendredi après-midi. Il s’agit des résultats préliminaires sur l’épicentre et la magnitude. «  Les analyses fines ne sont pas terminées car le séisme étant petit, elles ne sont pas simples » a informé Guyaweb Jean-Marie Saurel. Ce que l’on sait c’est que « l’Epicentre est 5.15° de latitude Nord et 52.48° de longitude Ouest, soit environ 18km à l’Est de Kourou et la magnitude préliminaire est estimée à 2.7″

 Deux tremblements de terre à trois mois d’intervalle

La Guyane connaît donc deux tremblements de terre à trois mois d’intervalle. En effet, «le 1er juin le tremblement de terre avait eu lieu à 3h55 du matin » avec « une magnitude de 3,8 (…) à 40 kilomètres de Kourou».

Comment peut-on expliquer ces tremblements de terre en Guyane, qui n’est pas dans une zone fortement sismique ? «C’est vrai que la Guyane n’est pas dans une zone sismique au sens où il n’y a pas de faille active comme dans les Antilles où la plaque Atlantique passe sous la plaque Caraïbes. En revanche la Guyane est dans une zone où il y a énormément de sédiments de l’Orénoque, de l’Amazone, qui font un poids assez conséquent et appuient sur la côte terrestre et de temps en temps créent des tensions qui se manifestent par ces petits séismes » nous a expliqué Jean-Marie Saurel, qui invite la population guyanaise à venir témoigner sur le séisme sur la plateforme dédiée : www.franceseisme.fr

Avant cela, un tremblement de terre de magnitude 5 avait été ressenti en Guyane le 8 juin 2006 à 13h29.

Article actualisé à 15h45

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

Pillage au Super U de Soula pendant les barrages routiers : 5 jeunes Guyanais sous les verrous, l’un d’eux déjà impliqué dans le vol d’armes au commissariat de Cayenne

C'est un procès qui pose beaucoup de questions : tant en matière de citoyenneté à la dérive que sur l'absence d'Etat de droit dans certains quartiers de Guyane ou encore sur la question de l'amé...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions