vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

«Je souhaiterais un peu plus de fraternité entre les Guyanais et les Haïtiens»

«Je souhaiterais un peu plus de fraternité entre les Guyanais et les Haïtiens»

Explications du « citoyen du monde » Fritzmond Fenelon qui appelle à rassembler «les Haïtiens et peuples amis d’Haïti pour discuter du phénomène discriminatoire que subissent les Haïtiens en Guyane», ce samedi 18 novembre sur la place des Palmistes à Cayenne. Cet appel à un «rassemblement» a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, notamment celle du député Gabriel Serville pour qui l’appel à «manifester (…) porte en lui les germes de la division et de la rébellion.» Rassembler des peuples amis d’Haïti et des Haïtiens Néanmoins selon Fritzmond Fenelon «il y a eu une mauvaise interprétation du message, de la récupération» alors…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • emmanuel711

    il y a une quarantaine d’années que je vis en Guyane et m’y plait bien. Toujours des bons rapports avec les gens de Guyane mais, il est vrai que depuis quelques années, j’entends souvent de la part d’haïtiens : « blanc » retourne dans ton pays. Alors, pour se faire aimer et accepter, il faut aimer et accepter les « autres ».
    cordialement

  • SMET

    Lorsque l’on remplit un récipient trop vite, il y a un phénomène qui fait que une partie du liquide versé rebondit sur celui qui est déjà dans le récipient : le récipient semble en ébullition.
    Cela peut paraître un peu simpliste, mais c’est hélas ce qu’il ne passe en ce moment en Guyane. Des organisations mafieuses font de l’argent sur le trafic international d’êtres humains: une vague sans précédent s’étend sur notre département. Ce n’est bon pour personne, ni pour ceux qui arrivent qui se font systématiquement rejeter, ni pour ceux qui étaient déjà là et se retrouvent stigmatisés.
    Il existe un véritable trafic international de personnes qui transitent par le Brésil avant de rejoindre la Guyane, Il est temps que cela cesse…
    A quand des accords entre le Brésil et la Guyane pour essayer de contrôler ce trafic?
    Une manifestation dans ce contexte et en ce moment, ne ferait que envenimer encore plus la situation, c’est une très mauvaise idée : les quelques associations qui la soutiennent ont elles conscience qu’elles sont en train d’amplifier de toute pièce un phénomène contre lequel elles essaient pourtant de lutter?

  • Jo

    Très bien la démonétisation du rsa
    À appliquer aussi en métropole

  • elisa

    Le Brésil a accepté que vous puissiez vivre chez eux. Pourquoi venez-vous en Guyane ? Vous vous installez sans aucune autorisation, sur des terrains où vous brûlez toute l’année le bois, vous avez donc tout brûlé chez vous ? En effet vue du ciel Haiti semble être un caillou sec et stérile http://geopolis.francetvinfo.fr/haiti-a-perdu-98-de-ses-forets-en-moins-de-trois-siecles-108633
    Vous avez gagné votre indépendance, maintenant faites pousser des arbres et fructifier votre pays. Prenez exemple sur votre pays voisin. Allez manifester chez vous.

  • Jmc

    Donc si je comprends bien l’appel à la manifestation est lié à la visite de Macron et des restrictions annoncées quant aux conditions du versement du RSA.
    Je me pince, je me repince, je relis l’article, oui, oui il s’agit de cela. Mais mince alors pour ne pas écrire plus et rester correct.
    Alors même si au final, les conditions d’accueil ne sont pas reluisantes, il est incontestable que la Guyane souffre dans les services qu’elle peut offrir de ces afflux d’indésirables. ( santé, logement, poste, sécurité sociale etc…. )
    La charité bien ordonnée commence par soi même. Il faut aussi le dire et l’appliquer. Et lorsque on arrive à Rome on fait comme les romains. Et si cela ne plait pas on part, on s’en va ou on ferme sa bouche. En aucun il n’est question de revendiquer lorsque on n’est pas invité et que le gout de la soupe servie ne convient pas.

  • elisa

    Il serait temps que les bailleurs sociaux fassent leur boulot, les logements sont loués et sou-loués. A qui profite le crime, il est facile de s’engraisser sur la bête. Quand on rentre dans un pays sans autorisation on assume les conséquences et toutes ces associations qui entretiennent cet état de fait et s’organisent afin de mener à bien leur organisation mafieuse sous couvert de religion. Dans les zones industrielles des hangars sans industries sont occupés par des églises de tous types, c’est une forme de commerce rentable avec le blanchiment assuré.

  • sylvie damaq

    «citoyen du monde» et «diplômé en relations internationales et diplomatie», avec toutes ses qualifications, je m’interroge sur le contenu de l’appel avec en rouge « La liberté ou la MORT »
    Guyaweb avez vous rencontrez ce monsieur ? je me ferais un plaisir de le faire visiter tous les quartiers qui sont détruits par les siens (non respect de l’environnement, pillage d’électricté, constructions illégales avec les matériaux volés sur les chantiers etc..) aucune volonté de s’insérer, des enfants nés en Guyane, certains français de manière frauduleuse, les parents partant au péyi pendant les grandes vacances, quelle est votre participation au mieux être du PAYS GUYANE qui vous accueille malgré elle ?
    les avis de SMET, JMC et Elisa vous permettront de comprendre M. citoyen du monde ki nou pa sa dé kouyon
    de part le monde il y a des Haïtiens qui peuvent aider leur pays. Votre fierté d’être les premiers nègres à avoir acquis chèrement votre indépendance doit être votre moteur pour le reconstruire « aide toi et le ciel t’aidera »
    je pense qu’en Guyane nous avons toujours été accueillants depuis nanni nannan (aucun d’entre vous n’a jamais été torturé en Guyane)
    cependant la misère, la pauvreté et tous les maux ne peuvent en aucun cas expliquer les comportements désobligeants que nous subissons actuellement.
    Et pourtant il y a des Haitiens qui souffrent de ce climat délétère. Il est encore temps d’agir pour que la vie de chacun et de tous soit paisible

    • Joko

      Citoyen du monde, quel monde ? ma liberté s’arrête à celle de mon voisin. Non seulement, nous avons accueilli généreusement toute cette population pour un laps de temps qui s’avère définitif mais nous avons aussi recueilli leurs enfants, pas tous, maltraités ou en danger. Et nous avons, parait-il, payé le prix fort pour leur éducation et leur régularisation (baptistères, titres de séjour), sans que le consulat ou les parents ne paient quoi que ce soit …

  • guyaner

    Ce que les associations et les biens pensant oublie de dire c’est que les haïtiens ont un projet officieux c’est de conquérir la guyane, Ils nous le dise ouvertement. après avoir mis leur pays dans la misère et déterrer tous les arbres avec l’aide de leurs corrompus de gouvernant(qu’ils continu a élire d’ailleurs). Ils veulent imposer leur dicta en Guyane, profiter du système et ensuite ils se barrent soit en france ou aux états unis.
    Magnifique non
    la seule solution pour que la Guyane ne soit plus attractive et on a pas attendu le banquier pour connaitre la solution c’est de ne plus délivrer de titre de séjour au personne qui n’ont pas étaient invité a entrer sur le territoire comme le fait le canada, a ne plus donner d’aide sociale et faire payer Haiti pour l’éducation de leur enfants, c’est malheureux mais il n’y a même plus de place dans l’éducation national pour les guyanais.
    Ils ont voulu leur indépendance (dont ils se vantent) et maintenant ils veulent notre pays.
    Réveillez vous §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’or s’invite à la COP23

La COP23 qui se tenait à Bonn en Allemagne s'est achevée dimanche 19 novembre sur le contraste entre la faiblesse de l'engagement des États dans la lutte contre le réchauffement climatique et la ...

10e édition du Salon international du livre de la Guyane

La 10e édition du Salon international du livre de la Guyane a lieu du mercredi 22 au samedi 25 novembre au Zéphyr. Quatre jours dans l'univers de la littérature organisés par l'association Promoli...

«Du couac et du riz» à l’internat de Maripasoula

La grogne enfle à Maripasoula, la plus grande commune de France située au bord du Maroni. Les parents d'élèves du collège Gran Man Difou dénoncent la situation alarmante à l'internat vétuste ...

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à u...

Deux personnes impliquées dans l’activité aurifère illégale décèdent après avoir été touchées par des tirs par arme à feu des forces de l’ordre sur le Grand Inini à Maripasoula

Deux "garimpeiros" sont morts dimanche après-midi après un échange de coups de feu avec un gendarme et des militaires, selon les autorités. Personne n'est blessé au sein des forces de l'ordre...

Or de Question primé mais divisé

Le prix Danielle-Mitterand de la fondation France-Libertés a été remis samedi 18 novembre à Paris au collectif Or de Question qui s’oppose au projet minier controversé de la Montagne d’Or en ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions