vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Alors que l’Asian Sun est reparti ce lundi 10 juillet avec une centaine de conteneurs en raison d’une grève perlée des dockers qui revendiquent une augmentation des salaires et des effectifs supplémentaires, depuis hier, c’est le CMA-CGM Cayenne actuellement à quai avec 382 conteneurs à son bord qui attend d’être déchargé. Le port de Dégrad-Des-Cannes est en souffrance. «En pleine négociation  annuelle obligatoire (NAO) débutée en juin, entre la direction du Groupement d’employeurs de la manutention guyanaise (GEMAG) et les syndicats des dockers, il restait 1/3 des négocations à mener. Le conflit est déclenché sans que les négociations soient terminées»…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • FRED66

    Merci de faire enfin tomber l’omerta du port !
    Il y a quelques années…. trop d’années … les salaires du personnel du port avaient été révélés.
    Je pense que c’est une information primordiale pour comprendre ce qu’il se passe à Degrad des Cannes.
    Madame Katia Leï Sam, merci de ne pas vous satisfaire des déclarations des uns et des autres, mais plutôt de poser les questions qui fâchent.

  • KLS

    Bonjour
    En effet il y a beaucoup à dire sur le sujet. Certainement le début d’une longue série d’articles.
    Cordialement,
    KLS

  • Bece

    Gemag est une société privée qui ne prend pas ses responsabilités devant ses employés totalement irresponsables!! Et la préfecture encore une fois fait la sourde oreille en laissant s’envenimer une situation déjà catastrophique. Voila comment laisser des syndicats aux idées nauséabondes se sentir indétrônable. Pauvre Guyane !!!

  • KouK

    On signe où pour aller décharger bénévolement les containers ? Qu’ils apprennent ce que c’est de prendre la population pour des cons, ces petits nantis au pouvoir bien trop important pour les trois neurones qu’ils utilisent (pour faire grève).

    La haine est présente, et elle est tout aussi vraie vis à vis des employeurs de ces empêcheurs de dékolé en rond.

    #noubonkesa ? grrrrrrrrr

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une centaine de personnes rassemblées à Paris contre la Montagne d’or

Une centaine de personnes se sont rassemblées hier, samedi 16 juillet, sur la place de la République à Paris pour manifester leur opposition au projet de mine industrielle de la Montagne d'or. En G...

Lula va commenter le Mundial sur deux médias brésiliens

Les "impressions" de l’ancien président emprisonné pour corruption seront diffusées à la télévision et à la radio. Cette annonce a été faite hier sur les réseaux sociaux par José Traja...

Affaire «Moukin and co» : le juge d’instruction a délivré un avis de fin d’information, il considère que son enquête pour «aide au séjour», «faux» et «corruption» est terminée

L'affaire de délivrance présumée frauduleuse de titres de séjours à la préfecture de Cayenne à partir de dossiers suspectés de bidouillages est vraiment entrée dans la dernière ligne droite ...

Suspension de Parcoursup durant les écrits du bac

Le fonctionnement de la plateforme qui gère l’entrée des lycéens dans l’enseignement supérieur sera suspendu du 18 au 25 juin. Depuis le 22 mai Parcoursup fonctionne en continu, des proposi...

L’Argentine fait un pas vers la légalisation de l’IVG

La Chambre des députés a adopté ce jeudi un texte reconnaissant le droit à l’avortement, qui doit encore être adopté par le Sénat. A l’issue d’une longue session de plus de 23 heures, ...

Pourvoi de Léon Bertrand : un délai plus long qu’à l’accoutumée pour rendre la décision en raison surtout d’un trop plein de dossiers à la chambre criminelle

On connaît les raisons du délai inhabituel que s'est octroyée la Cour de cassation pour rendre son verdict dans le dossier Léon Bertrand  : trois mois au lieu des trois semaines habituelles. Rais...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions