vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Alors que l’Asian Sun est reparti ce lundi 10 juillet avec une centaine de conteneurs en raison d’une grève perlée des dockers qui revendiquent une augmentation des salaires et des effectifs supplémentaires, depuis hier, c’est le CMA-CGM Cayenne actuellement à quai avec 382 conteneurs à son bord qui attend d’être déchargé. Le port de Dégrad-Des-Cannes est en souffrance. «En pleine négociation  annuelle obligatoire (NAO) débutée en juin, entre la direction du Groupement d’employeurs de la manutention guyanaise (GEMAG) et les syndicats des dockers, il restait 1/3 des négocations à mener. Le conflit est déclenché sans que les négociations soient terminées»…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • FRED66

    Merci de faire enfin tomber l’omerta du port !
    Il y a quelques années…. trop d’années … les salaires du personnel du port avaient été révélés.
    Je pense que c’est une information primordiale pour comprendre ce qu’il se passe à Degrad des Cannes.
    Madame Katia Leï Sam, merci de ne pas vous satisfaire des déclarations des uns et des autres, mais plutôt de poser les questions qui fâchent.

  • KLS

    Bonjour
    En effet il y a beaucoup à dire sur le sujet. Certainement le début d’une longue série d’articles.
    Cordialement,
    KLS

  • Bece

    Gemag est une société privée qui ne prend pas ses responsabilités devant ses employés totalement irresponsables!! Et la préfecture encore une fois fait la sourde oreille en laissant s’envenimer une situation déjà catastrophique. Voila comment laisser des syndicats aux idées nauséabondes se sentir indétrônable. Pauvre Guyane !!!

  • KouK

    On signe où pour aller décharger bénévolement les containers ? Qu’ils apprennent ce que c’est de prendre la population pour des cons, ces petits nantis au pouvoir bien trop important pour les trois neurones qu’ils utilisent (pour faire grève).

    La haine est présente, et elle est tout aussi vraie vis à vis des employeurs de ces empêcheurs de dékolé en rond.

    #noubonkesa ? grrrrrrrrr

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vu de Paris : donner la parole aux Wayanas

Ce dimanche 24 septembre, « les peuples autochtones ont la parole » au Palais de Chaillot, à Paris, au sein du Musée de l'Homme. C'est en tout cas le titre de la manifestation intitulée « dim...

Le permis pétrolier Total prolongé

Aujourd'hui jeudi 21 septembre est paru au Journal Officiel un arrêté prolongeant le permis de recherche d'hydrocarbures détenu par Total au large des côtes guyanaises. La CTG se réjouit de voir ...

Les feux de végétation ont brûlé 14 hectares

Depuis une dizaine de jours plus de 14 hectares ont brûlé, contre 27 hectares l'an dernier. En raison d’une forte sécheresse, les risques de feux de végétation sont « très sévères ce jeudi...

Vu de Paris : qu’est-ce qu’une « Miss Créole » ?

Selon les juristes de la société EndemolShine, qui exploite les droits de l'émission Miss France, « le terme de créole désigne une personne de race blanche née dans une des anciennes colonies...

Les eaux troubles du pétrole guyanais

Le projet de loi Hulot mettra-t-il fin aux rêves d'or noir guyanais ? Présenté le 6 septembre en Conseil des ministres, le projet de loi mettant fin à la recherche et à l'exploitation d'hydrocarb...

Or de Question lauréat du prix Danielle Mitterrand 2017

Le Collectif Or de Question a été primé par la fondation France Libertés Danielle Mitterrand, dont une délégation est actuellement en Guyane pour “comprendre les réalités du terrain, faire ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions