vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Un étudiant guyanais qui conduisait une mule à Félix Eboué… interdit de paraître pendant 2 ans à l’aéroport

Un étudiant guyanais qui conduisait une mule à Félix Eboué… interdit de paraître pendant 2 ans à l’aéroport

C’est l’une des options dissuasives que tente d’impulser le parquet de Cayenne pour essayer de mettre un frein à la multiplication des mules : requérir l’interdiction de séjour à l’aéroport Félix Eboué à l’encontre de passeurs de cocaïne ou de personnes impliquées dans un trafic de drogue, en espérant que le tribunal suive et prononce donc les interdictions requises. Selon le procureur de la République Eric Vaillant, cette orientation est mise en œuvre depuis novembre dernier. En revanche, le numéro un du parquet nous a assuré ne pas tenir de comptabilité du nombre d’interdictions de paraître à l’aéroport, prononcées par un tribunal de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Eric Vaillant

    Pourquoi l’interdiction de séjour ? Pour dissuader les mules condamnées de récidiver à leur sortie de prison, au moins pendant la durée de l’interdiction de séjour à l’aéroport. L’interdiction de séjour est en effet inscrite dans le fichier des personnes recherchées et la personne inscrite assurée d’être contrôlée si elle se présente a l’embarquement. Le message est simple : si, à votre sortie de prison, vous tentez de reprendre l’avion pendant e temps de l’interdiction de séjour, vous serez forcément contrôlé et arrêté.

  • oceaneokio

    Bonjour

    Des lois plus sévères envers ceux ou celles qui poussent les mules a de tels agissements.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Suspecté d’être un tueur en série, Nordahl Lelandais a vécu 4 mois en Guyane quand il était militaire…

Son nom n'en finit plus de faire la Une de la chronique judiciaire dans l'Hexagone. A ce jour, Nordahl Lelandais, 35 ans, ancien militaire, a avoué deux homicides tout en arguant à chaque fois ...

« Le BIPIG et Saint-Jean du Maroni entre 1949 et 1960. Une expérience d’immigration originale»

Tel est le sujet de la conférence qui sera donnée à Saint-Laurent-du-Maroni le jeudi 26 avril par Daniel Gimenez, étudiant en master d’histoire. Cette conférence sur le Bureau pour l’insta...

La moitié des membres de l’UNASUR suspend sa participation

Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Pérou et Paraguay demandent que « le fonctionnement adéquat » de l’organisme de coopération régionale soit à nouveau garanti. Les six Etats ont fait ...

Accord de Guyane  : “l’important c’est qu’on avance”

Le 21 avril 2017 l’Accord de Guyane était signé entre les élus de Guyane, le collectif Pou Lagwyiann Dékolé et l'Etat, mettant un terme à cinq semaines de crise sociale sur fond de revendicati...

Vigilance Orange: fortes pluies et orages

En raison des fortes pluies qui se produisent actuellement sur l’ensemble du littoral, la préfecture déclenche la Vigilance Orange jusqu’à dimanche soir et appelle à la prudence. « De for...

Déclaration d’impôt et prélèvement à la source 

La déclaration d'impôt sur le revenu doit être effectuée en format papier jusqu'au 17 mai ou par internet jusqu'au 5 juin. En Guyane, «104 000 foyers fiscaux dont 24 000 imposables» ser...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions