vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Blackout du réseau en Guyane

Blackout du réseau en Guyane

Depuis ce mercredi 23h30 la Guyane était coupée de tout. Pas de réseau mobile, fixe ou internet et ce jusqu’à ce jeudi 8 mars à « 10h* ». « Il y a eu un défaut d un équipement au Suriname lié à un défaut en énergie, un technicien est intervenu pour relancer le réseau » a informé Orange à Guyaweb ce jeudi.

Depuis dimanche 4 mars le réseau s’est ralenti à cause d une coupure du câble Americas 2 survenue au large de Cayenne, impactant les débits disponibles pour les clients mobile et internet. « L’écoulement de deux tiers du trafic internet en Guyane est actuellement perturbé » avait confirmé l’opérateur historique Orange.

« En attendant l’arrivée d’un navire câblier prévue enfin de semaine, le trafic internet est re-routé via le câble SGSCS/ECFS/CBus qui permet le raccordement à la Martinique et la France hexagonale » avait annoncé Orange. Force est de constater que le re-routage via le câble SGSCS/ECFS/CBus s’est retrouvé également impacté provoquant le blackout de l’ensemble du réseau en Guyane. 

« Cette situation ubuesque par laquelle le territoire guyanais tout entier est suspendu à un seul câble aurait pourtant pu être évitée car depuis trois ans, la CTG et la SPLANG, son aménageur numérique, ont pris toutes les décisions pour qu’un deuxième câble soit installé en urgence. Le projet industriel est finalisé » communique la CTG.

« Le projet est prêt à être lancé depuis 2016. Depuis, la société Orange multiplie les pressions sur la CTG, dans l’attente d’une décision prise par le gouvernement concernant le financement de ce projet mené en partenariat avec le CNES et inscrit au contrat de plan État-Région. Des négociations entre Orange et la CTG ont eu lieu mais n’ont pas abouti. La situation actuelle de blocage de l’économie numérique n’est que la conséquence d’un comportement dilatoire d’une société qui défend son monopole, au plus grand dam des Guyanais » s’est indignée la CTG. L‘opérateur Orange n’a pas souhaité « faire de commentaire. »

  • Modification apportée le 9 mars : 10h au lieu de 9h (heure locale)

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • JCB

    on aimerait en savoir un peu plus…

  • Mickael

    Comme déjà dit dans l’autre article, il y a 2 câbles en plus d’Americas II qui longent la Guyane, depuis 2000 pour certains (l’un fait le tour de l’amérique du sud et l’autre va jusqu’a New York). Sans parler de la fibre de GUYACOM, opérateur local (mais que bizarrement la CTG ne connaît pas)
    Si il faut 2 ans en urgence à la CTG pour financer un projet cela explique pourquoi l’Etat est réticent à donner plusieurs milliards…

    • JT973

      D’abord s’informer avant de diffuser des informations erronées. Le cable de Guyacom est raccordé sur AmericasII et va au Brésil. Il s’agit d’un opérateur privé qui a été financé avec les fonds européens (P.O Amazonie géré par le Conseil régional de l’époque)- Cet opérateur est propriétaire privé d’un réseau terrestre et pourrait être sollicité par les autres opérateurs pour sortir par le Brésil. La question est pourquoi ne l’est il pas? La CTG ne peut intervenir qu’en cas de carence ou d’absence des opérateurs privés. Les procédures en vigueur, les études, les délais administratifs sont des délais quasi incompressibles en y ajoutant les contrariétés créées par Orange 2 ans c’est pas mal.

  • Mickael

    Mais je n’ai pas dit le contraire :
    Guyacom est rerouté après le Brésil sur d’autres câbles via des interconnexions.
    Les câbles existent depuis l’année 2000. Il y avait largement le temps de créer des Epic pour fournir un réseau.
    Au lieu de faire un complexe d’orgueil il faut se demander pourquoi les guyanais compétents demandent à quitter le département : népotisme, clientélisme, incompétence des élus…

  • Francois

    « une coupure du câble Americas 2 survenue au large de Cayenne »: mais c’est quoi cette coupure ? qui a coupé ? un sous-marin ? un chalut de fonds de chalutier ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une centaine de personnes rassemblées à Paris contre la Montagne d’or

Une centaine de personnes se sont rassemblées hier, samedi 16 juillet, sur la place de la République à Paris pour manifester leur opposition au projet de mine industrielle de la Montagne d'or. En G...

Lula va commenter le Mundial sur deux médias brésiliens

Les "impressions" de l’ancien président emprisonné pour corruption seront diffusées à la télévision et à la radio. Cette annonce a été faite hier sur les réseaux sociaux par José Traja...

Affaire «Moukin and co» : le juge d’instruction a délivré un avis de fin d’information, il considère que son enquête pour «aide au séjour», «faux» et «corruption» est terminée

L'affaire de délivrance présumée frauduleuse de titres de séjours à la préfecture de Cayenne à partir de dossiers suspectés de bidouillages est vraiment entrée dans la dernière ligne droite ...

Suspension de Parcoursup durant les écrits du bac

Le fonctionnement de la plateforme qui gère l’entrée des lycéens dans l’enseignement supérieur sera suspendu du 18 au 25 juin. Depuis le 22 mai Parcoursup fonctionne en continu, des proposi...

L’Argentine fait un pas vers la légalisation de l’IVG

La Chambre des députés a adopté ce jeudi un texte reconnaissant le droit à l’avortement, qui doit encore être adopté par le Sénat. A l’issue d’une longue session de plus de 23 heures, ...

Pourvoi de Léon Bertrand : un délai plus long qu’à l’accoutumée pour rendre la décision en raison surtout d’un trop plein de dossiers à la chambre criminelle

On connaît les raisons du délai inhabituel que s'est octroyée la Cour de cassation pour rendre son verdict dans le dossier Léon Bertrand  : trois mois au lieu des trois semaines habituelles. Rais...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions