vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Acoupa rouge: explications de Patrick Crémieux, entrepreneur de vessies natatoires

Acoupa rouge: explications de Patrick Crémieux, entrepreneur de vessies natatoires

Patrick Crémieux, dirigeant de Vert Mer Guyane, entreprise de transformation et conservation de poissons, de crustacés et de mollusques basée en Guyane et qui ambitionne d’exporter des vessies natatoires d’acoupa rouge vers le marché chinois, a donné à Guyaweb des éléments de réponses sur son projet qui permettra de «légaliser le marché de poissons et des vessies natatoires». Il s’est aussi positionné sur le projet d’arrêté préfectoral visant à réglementer la pêche de l’acoupa par les plaisanciers. Après « deux années d’études » sur son projet d’exportation de vessies natatoires séchées d’acoupa rouge, Patrick Crémieux, hommes d’affaires, propriétaire de plusieurs entreprises et de biens…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois

    bigre, cela me rappelle fort les explications fumeuses que nous entendions dans les années 2000 et qui concernaient les multiples causes supposées de la raréfaction des thons rouges en Méditerranée.
    Evisceration: peut-on clarifier ici svp – car à mon sens il est hors de question de permettre le rejet en mer d’un acoupa dont on aurait uniquement preleve la vessie: cela serait moralement insoutenable;
    Peche illegale: cela veut dire quoi « illegal »: hors quota ? hors saison ? hors zone géographique ? hors licence de pêche ?
    Attention à un commerce d’animaux sauvages et produits animaux (vessies natatoires) qui pourrait rapporter des « millions d’Euros » à une entreprise pseudo-artisanale! Ce sont ces quantités énormes de fric qui avaient rendu fous certains patrons (= armateurs) des thoniers-senneurs de Sete, Marseille, Port-Vendres, qui dépassaient terriblement les quotas pour ramener entre 2 et 3 millions d’Euros par navire et par saison – dans les années 2000 à 2008 !

  • oceaneokio

    Bonjour

    Par passion mais vendu à 400 euros le kilo.

    Bref

    • yvor de Walapulu

      Pour 1 200 000 €, que vont rapporter les 3 tonnes de vessies natatoires, séchées, cela va faire combien d’acoupa à pécher ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le programme des Green Days

La deuxième édition du salon éco-citoyen se déroule actuellement et se termine ce dimanche 21 octobre  par un Mayouri plage. Plus de 50 exposants tiennent des stands informatifs jusqu’à 18h30 ...

Bepi Colombo en route vers Mercure

Le satellite BepiColombo a été lancé par Ariane 5 vendredi soir à Kourou en direction de la planète la plus petite et la moins explorée du système solaire. Le septième lancement de l’ann...

Jacques Riché, le père du maire de Roura, renvoyé en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir volontairement incendié le carbet de la réserve Trésor fin 2012

Jacques Riché, 71 ans, opérateur touristique, natif de Bar sur Aube et installé en Guyane depuis fin 1967, est renvoyé en correctionnelle, selon une ordonnance rendue par le juge Jonas Nefzi, le ...

Moteur Vinci d’Ariane 6 : fin des essais de qualification

Les essais de qualification du moteur qui propulsera l’étage supérieur d’Ariane 6 viennent d’être finalisés avec succès. Le dernier essai de qualification a eu lieu le 12 octobre sur le ...

Montagne d’or : “Un mauvais projet en l’état”

C'est la phrase cinglante du nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy interrogé ce jeudi matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV à propos de la Montagne d'Or, p...

Bolsonaro, grand favori du second tour

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro est crédité d'une confortable avance sur son concurrent de gauche Fernando Haddad en vue du second tour de l’élection présidentielle au Brésil. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions