vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Urgences du Char : le protocole d’accord enfin signé 

Urgences du Char : le protocole d’accord enfin signé 

Composé de 17 pages, le protocole d’accord a été signé ce vendredi 17 août par Agnès Drouhin, directrice de l’hôpital et Pierre Chesneau, représentant des médecins urgentistes démissionnaires. Il reprend les principales exigences des soignants : plus de personnel, la sécurisation et la réorganisation du service pour une meilleure prise en charge des patients.  Des effectifs renforcés  C’était une des principales exigences des 17 médecins démissionnaires, renforcer les effectifs du service des urgences pour assurer une meilleure prise en charge des patients. Les équipes, essentiellement composées de médecins contractuels jusqu’en septembre, devraient donc accueillir « plus d’une dizaine de médecins…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • JLO973

    Et qu’en est-t’il du centre hospitalier de Kourou? Ex-CMCK…qui était une structure satisfaisante, jusqu’à ce que les personnels (plus soucieux de leurs carrières personnelles, que de l’avenir de la structure de la Croix Rouge…) décident de son rattachement au ministère de la santé.

  • Desijose

    Sans absolument pas vouloir remettre en question les compétences de ces médecins, voilà une preuve supplémentaire de la non attractivité du département pour des médecins hexagonaux et pire des médecins guyanais car il y en a.
    Quand allons-nous enfin admettre qu’il va falloir se bouger sur tous les sujets, que ce soit médical social ou éducatif pour enfin mettre la Guyane à sa vrai place de département compétent et attractif pour tous et pas seulement (et pas toujours) pour un éventuel intérêt financier. Ce qui ne motive pas forcément les gens qui sont là pour bosser dans des conditions de sécurité et matérielles nécessaires. Ceux-là, la carotte ça va un moment, après ciao, j’ai mieux à faire ailleurs.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions