vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

«Saint-Martin renaîtra de cet ouragan»

«Saint-Martin renaîtra de cet ouragan»

Une semaine après le passage l’ouragan Irma qui a ravagé Saint-Martin et Saint-Barthélémy avec un bilan provisoire de «11 morts et plusieurs blessés et disparus», le président de la République Emmanuel Macron est attendu dans ces deux îles françaises pour se rendre auprès des victimes de la catastrophe.

Très critiqué sur la gestion tardive de la crise et les moyens mis en place pour la reconstruction, Emmanuel Macron accompagné des ministres de l’Outremer, Annick Girardin, de l’Education, Jean-Michel Blanquer et de la Santé, Agnès Buzin, a indiqué que «dès que l’information a été connue, l’Etat s’est parfaitement organisé et l’anticipation a été complète et conforme (…). Il y a eu un déploiement rapide des forces de l’ordre et militaires et les troubles à l’ordre public ont été extrêmes». Le chef de l’Etat a aussi appelé à «l’union nationale» et à rester «dignes» lors d’un point de presse qui s’est déroulé sur le tarmac de l’aéroport de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

«Ce que nous avons mis en place depuis le début de la crise, c’est l’un des plus grands ponts aériens depuis le début de la Deuxième Guerre mondiale » qui va se chiffrer à «50 millions d’euros» a déclaré le président de la République pour qui le «retour à la vie normale » est la « priorité absolue », promettant «un plan de reconstruction rapide de Saint-Martin, durable, exemplaire».

«L’ensemble des dégâts a été évalué à un milliard d’euros par les assureurs» a déclaré Emmanuel Macron. «L’Etat coordonne toute ce qui est de la distribution de l’eau, l’alimentation et l’ordre public» et «un fond spécifique au moins d’une cinquantaine de millions va être créé pour répondre aux nécessités et des mesures d’urgence seront mises en place pour ceux qui ont tout perdu» a ajouté le chef de l’Etat.

Pour rappel, l’ouragan Irma, de catégorie 5, a fait au moins dix morts et plusieurs disparus dans les îles françaises et quatre dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, selon le dernier bilan. Au total, 27 personnes sont mortes dans les Caraïbes dont au moins 10 à Cuba.

Premier point presse d’Emmanuel Macron en Guadeloupe.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois
    13 septembre 2017

    bonjour amis journalistes de Guyaweb: et si on comparait ce qui a été fait avant (préventif), pendant, et immédiatement après sur les parties française (Saint-Martin) et hollandaise (Sint Maarten) de l’île de Saint-Martin/Sint-Maarten. Je crois savoir que les hollandais avaient prépositionné deux navires (le Pelikaan et le Zeeland) et avaient envoyé AVANT un renfort de militaires/gendarmes.
    Investiguez et comparez, jour après jour, ce qui a été fait par les deux parties – ceci pourrait nous servir de bonne leçon pour le futur ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’or s’invite à la COP23

La COP23 qui se tenait à Bonn en Allemagne s'est achevée dimanche 19 novembre sur le contraste entre la faiblesse de l'engagement des États dans la lutte contre le réchauffement climatique et la ...

10e édition du Salon international du livre de la Guyane

La 10e édition du Salon international du livre de la Guyane a lieu du mercredi 22 au samedi 25 novembre au Zéphyr. Quatre jours dans l'univers de la littérature organisés par l'association Promoli...

«Du couac et du riz» à l’internat de Maripasoula

La grogne enfle à Maripasoula, la plus grande commune de France située au bord du Maroni. Les parents d'élèves du collège Gran Man Difou dénoncent la situation alarmante à l'internat vétuste ...

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à u...

Deux personnes impliquées dans l’activité aurifère illégale décèdent après avoir été touchées par des tirs par arme à feu des forces de l’ordre sur le Grand Inini à Maripasoula

Deux "garimpeiros" sont morts dimanche après-midi après un échange de coups de feu avec un gendarme et des militaires, selon les autorités. Personne n'est blessé au sein des forces de l'ordre...

Or de Question primé mais divisé

Le prix Danielle-Mitterand de la fondation France-Libertés a été remis samedi 18 novembre à Paris au collectif Or de Question qui s’oppose au projet minier controversé de la Montagne d’Or en ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions