vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Des médecins claquent la porte des urgences de Cayenne

Des médecins claquent la porte des urgences de Cayenne

17 médecins du Service d’Accueil des Urgences et du SAMU 973 du Centre Hospitalier Andrée-Rosemon (CHAR) de Cayenne ont présenté collectivement à la direction de l’hôpital, ce jeudi 3 mai, leur demande de mise en disponibilité immédiate, tant pour les praticiens hospitaliers titulaires que pour les contractuels.

Cette démarche est marquée par « une volonté de ne plus accepter les conditions de travail de plus en plus dégradées de prise en charge des patient(e)s par l’équipe médicale du service Urgences-SAMU 973, qui essaye d’assurer au mieux ses missions jour et nuit » ont annoncé par voie de presse les médecins urgentistes du SAMU de Cayenne.

Selon nos informations, une réunion d’urgence organisée par la direction de l’hôpital devrait se tenir ce vendredi matin à l’Agence régionale de Santé pour vérifier «si la prise en charge peut être assurée sans ces démissionnaires » et s’assurer « que le service peut continuer en attendant de nouveaux recrutements».

Face à cette situation «déplorable» aux urgences de Cayenne qui a contraint les médecins à démissionner, le parti politique Walwari estime que cette «décision extrême doit une nouvelle fois interpeller le Gouvernement et les élus de Guyane sur la situation de la Santé qui ne saurait être tolérable plus longtemps» et il dénonce également la situation de l’hôpital de Kourou où il n’y a plus de radiologue depuis quelques jours.

Gabriel Serville, député de la 1ère circonscription de Guyane, manifeste quant à lui sa « profonde inquiétude face aux choix de démission et de mise en disponibilité immédiate opérés par 17 médecins du service Urgences-SAMU du CHAR de Cayenne » et il « crain(t) que les patients et les citoyens de Guyane ne soient à nouveau les otages du manque de considération des gouvernements successifs vis-à-vis de la santé en Guyane ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Jmc

    Et bien voilà une nouvelle qui fait bien peur !
    Attention de ne rien avoir, ni accident, ni grave crise.
    Nous sommes tous potentiellement en danger, et aucune annonce n’est faite à part le fait de recruter d’autres qui se lasseront certainement.
    Pendant ce temps là rien ne bouge, notre santé n’est plus assuré c’est alarmant !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une « caravane » de migrants honduriens défie Trump

Des milliers de personnes progressent à pied vers les Etats-Unis où elles voudraient s’installer. A la suite d’appels et d’une ébauche de coordination lancés via les réseaux sociaux, 400...

Nouvelle-Calédonie : indépendantistes et loyalistes en campagne

Ce 22 octobre, la campagne officielle débute en Nouvelle-Calédonie : communications audiovisuelle, spots publicitaires, affichage officiel sur les panneaux dédiés, tout est en place pour qu'indé...

Le programme des Green Days

La deuxième édition du salon éco-citoyen se déroule actuellement et se termine ce dimanche 21 octobre  par un Mayouri plage. Plus de 50 exposants tiennent des stands informatifs jusqu’à 18h30 ...

Bepi Colombo en route vers Mercure

Le satellite BepiColombo a été lancé par Ariane 5 vendredi soir à Kourou en direction de la planète la plus petite et la moins explorée du système solaire. Le septième lancement de l’ann...

Jacques Riché, le père du maire de Roura, renvoyé en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir volontairement incendié le carbet de la réserve Trésor fin 2012

Jacques Riché, 71 ans, opérateur touristique, natif de Bar sur Aube et installé en Guyane depuis fin 1967, est renvoyé en correctionnelle, selon une ordonnance rendue par le juge Jonas Nefzi, le ...

Moteur Vinci d’Ariane 6 : fin des essais de qualification

Les essais de qualification du moteur qui propulsera l’étage supérieur d’Ariane 6 viennent d’être finalisés avec succès. Le dernier essai de qualification a eu lieu le 12 octobre sur le ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions