vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

«J’ai découvert une aventure humaine extraordinaire »

«J’ai découvert une aventure humaine extraordinaire »

Après 42 jours de traversée de 4700 kimomètres à la rame sur l’océan Atlantique pour relier le Sénégal à la Guyane, le skipper guyanais Nicolas Maubert est arrivé ce lundi matin à 10h en Guyane au Sud de l’île Saint-Joseph. Une grande fête est prévue ce lundi soir à la plage Pim Poum à Kourou. Guyaweb a recueilli les premières impressions de Nicolas Maubert après son exploit qualifié de «sacré épreuve». Morceaux choisis.

«C’est un sacré défi, un aboutissement après trois ans de préparation et je n’ai pas eu de mauvaises surprises sur le bateau. J’avais une bonne équipe et des routeurs derrière moi».

«J’ai découvert une aventure humaine extraordinaire. C’est une traversée en solitaire mais je ne me suis jamais senti autant entouré avec les moyens de communication, j’ai eu des messages tous les jours».

«L’océan est extraordinaire. La première partie de parcours j’ai eu des creux de 5 mètres assez impressionnants mais je me suis éclaté, c’est un souvenir assez incroyable. Mais un souvenir moins rigolo est sur la descente où une nuit je me suis fait réveiller avec des grains et des vents qui me ramenaient au Nord et là je me suis dit c’est fini mais j’ai serré les dents et c’est passé».

«Secrètement je visais une traversée de 40 jours. Les trente premiers jours il y avait de grosses conditions qui permettaient d’avancer assez vite et puis il y a eu la descente vers la Guyane et avec la ZIC (zone intertropicale de convergence) c’était très compliqué mais avec mes routeurs on a réussi à caper vers la Guyane et à franchir la ligne».

«Durant ce break de 40 jours j’ai renforcé mes convictions où l’on réalise l’importance des autres».

«Ce n’était pas l’aventure de ma vie, j’aime bien les défis et il y en aura d’autres mais pour l’heure je profite de la famille, des amis et de me reposer».

«Il faut quand même une bonne étoile pour traverser un océan comme ça et si je peux aider quelqu’un à préparer une telle aventure, je le ferai avec grand plaisir».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Subventions CTG : dépôt des demandes jusque mi-novembre

Les demandes de subventions dans les secteurs du sport, de la jeunesse et de la vie associative peuvent être déposées durant un mois auprès de la Collectivité Territoriale de Guyane. Dans le d...

La Quinzaine créole

Un événement culturel proposé par la Collectivité territoriale de Guyane du 19 au 30 octobre. « C’est un ensemble de manifestations qui seront déployées dans les espaces territoriaux déd...

Remaniement ministériel : Castaner à l’Intérieur, Girardin conserve l’Outre-mer

Attendue depuis la semaine dernière suite à la démission le 3 octobre du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb , la composition du gouvernement Edouard Philippe III a finalement été annonc...

Les 5 randonneurs retrouvés

Les cinq randonneurs dont le retard, jugé inquiétant, avait été signalé lundi matin, ont été retrouvés lundi soir, a indiqué nuitamment la préfecture lundi dans un communiqué. Ils ont ...

Cinq randonneurs disparus en forêt dans le secteur des chutes Voltaire

C’est l'alerte lancée par la préfecture de Guyane ce lundi soir aux médias. La gendarmerie a été informée ce " lundi 15 octobre à 6h du matin" du "retard inquiétant" de "5 personnes s’éta...

Des emplois sur « du solide, durable et renouvelable”

En visite “expresse” en Guyane du 10 au 14 octobre, la présidente du WWF France, Isabelle Autissier, a réaffirmé son opposition aux projets controversés Montagne d'Or et Guyane Maritime. Il a ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions