vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Edouard Philippe (LR) nommé Premier ministre

Edouard Philippe (LR) nommé Premier ministre

Huit jours après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République et au lendemain de son investiture, le nom du nouveau chef du gouvernement a été annoncé par le nouveau secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler avec beaucoup de retard ce lundi en début d’après-midi à Paris.

Il est le nouveau locataire de Matignon: Edouard Philippe, 46 ans, député-maire Les Républicains du Havre, porte-parole d’Alain Juppé durant la campagne pour la primaire de la droite et du centre, sera à la tête du gouvernement. Après avoir affaibli la gauche et en particulier le Parti socialiste, la stratégie d’Emmanuel Macron de fissurer l’unité de la droite est en marche pour «recomposer la vie politique».

Avec en ligne de mire les élections législatives des 10 et 17 juin prochains qui vont renouveler le Parlement, la nomination du nouveau chef du gouvernement issu du parti Les Républicains – et épinglé par Médiapart – est un signal fort pour ratisser le plus de voix à droite dans le camp des juppéistes au profit du mouvement la République en Marche (LREM) du président Emmanuel Macron.

La nomination d’Edouard Philippe a provoqué plusieurs déclarations dont celle de Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise: « Macron a pris le contrôle de toute la classe politique du pays, la droite vient d’être annexée avec la nomination d’Edouard Philippe » et « il ne reste qu’une force d’opposition, la France Insoumise » a-t-il déclaré, appelant à ne pas «donner les pleins pouvoirs à M. Macron et à son Premier ministre» et jugeant qu’ «une cohabitation est nécessaire».

La passation de pouvoir entre le Premier ministre sortant Bernard Cazeneuve et Edouard Philippe est en cours. La composition du gouvernement d’Edouard Philippe sera connue demain mardi et le premier Conseil des ministres de l’ère Macron se déroulera mercredi 17 mai.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions