vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

La loi de la moralisation de la vie publique présentée «avant les législatives»

La loi de la moralisation de la vie publique présentée «avant les législatives»

C’est l’annonce faite ce mercredi par le nouveau garde des Sceaux François Bayrou lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur le socialiste Jean-Jacques Urvoas. Moraliser la vie publique, le fruit de l’alliance entre François Bayrou, président du Modem et Emmanuel Macron. «Sur la table du Conseil des ministres» Ce projet de loi de moralisation de la vie publique, l’un des axes politiques d’Emmanuel Macron, sera le premier chantier dont devront s’atteler les 18 ministres du Gouvernement Edouard Philippe fraîchement nommés ce mercredi après 24 heures de retard dû aux «vérifications sur la situation fiscale des futurs ministres et d’éventuels conflits d’intérêts»…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Joko

    14h/jour pour 2400€ brut avec un master2 ? Le père est radin. Et elle réussit à faire un autre master2 ? La fille a le don d’ubiquité. C’est trop dur, Toto a failli me faire pleurer…

  • Lematourien

    Tous ces élus si donneurs de leçons sur les barricades du mois d’avril! Il faudrait déja supprimer le sénat!

  • Francois

    et Léon Bertrand, on le range où dans la « Loi de moralisation …. » ?

    • Dubord

      Léon c’est un cas à part. Par qui le remplacer « au pied levé » sans risquer le chaos à Saint Laurent du Maroni ? Le marasme économique, les inondations…autant de fléaux qu’il est le seul à pouvoir contenir à grand peine.
      A propos et sans rire…l’ADN de la voiture de M. Fowel a parlé: il s’agit bien d’une Peugeot.

  • Dubord

    La désinvolture avec laquelle monsieur Patient a rempli sa déclaration,et par voie de conséquence le caractère illisible de son écriture attestent qu’il s’agit d’un document sans importance, d’autant plus sincère qu’il n’est destiné à être lu par personne. Il s’en torche…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions