vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Assises ou Etats Généraux ? «C’est juste une question de nom»

Assises ou Etats Généraux ? «C’est juste une question de nom»

C’est l’une des questions qui ont fait débat lors de la grand-messe qui s’est tenue le 20 juillet dernier à l’Université de Guyane, réunissant une centaine d’acteurs lors du tour de chauffe sur la mise en place du Comité de suivi local de l’Accord de Guyane dont les ateliers thématiques seront lancés cette semaine. Selon l’Accord de Guyane signé le 21 avril par le collectif Pou Lagwiyann Dékolé, les quatre parlementaires guyanais, le président de la Collectivité territoriale de Guyane, le président de l’Association des maires et le préfet, « les élus, le collectif et l’Etat conviennent de l’élaboration, à venir, du projet Guyane issu des travaux des…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Frog

    France Guyane de ce jour : gros effort d’introspection du putschiste rimane, je cite: « pour un rien on part en vrille » ben pour pas partir en vrille après le décollage faudrait changer le pilote et en trouver un qui sache piloter autre chose qu’ une vanne de barrage sinon gare au crash !

  • FF

    La réunionite : mal français et donc guyanais. Le protocole et la forme au détriment du fond, le verbe et les palabres au détriment de l’action, autres réalités pénalisantes…

    • Desijose

      Ma 1ere réaction en vous lisant c’est d’en rire au sujet des palabres. M’est revenu à l’esprit une réflexion qui m’a été faite justement en réunionite: on n’écrit rien, on se souvient de tout, ici c’est la tradition orale ….
      Toute jeune arrivée en Guyane vous imaginez ma surprise ! Surtout que cela concernait des choses importantes.
      J’ai vite compris ce que signifiait tradition orale ensuite

  • Joko

    L’art de « couper les cheveux en quatre ». Arrêtons de palabrer, peu importe le terme, Mr Rimane, ce que nous voulons, c’est avancer. De l’action, pas des paroles creuses. Dans notre direction, pas dans celle d’un mouvement politique déguisé en syndicat manipulateur. Vous nous avez bernés une fois, pas deux…

  • Jmc

    En organisation on pourrait dire que la synthèse des dysfonctionnements est deja faite dans le cadre du mouvement de mars , avril.
    Il reste maintenant à résoudre les principaux puis après faire un point d’avancée. Ce n’est que le principe de roue de Deming ici décrite B Aba, de toute mise en place d’actions correctrices.
    Alors au boulot messieurs. Si des réunions où des discussions doivent être programmes ce n’est certainement pas pour s’écharper sur du vent.
    Faites donc bien, vite et bien, cessez de vous quereller sur des mots qui semblent cacher votre incompétence .

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions