vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les 30 mesures « mises en oeuvre » et « engagées » pour la Guyane

Les 30 mesures « mises en oeuvre » et « engagées » pour la Guyane

Lors de la première réunion de suivi de l’Accord de Guyane à Paris qui s’est tenue hier au ministère de l’Outre-mer rassemblant les représentants de l’Etat, les élus et les représentants du collectif Pou Lagwiyann dekolé (Guyaweb du 11 juillet), la ministre de l’Outre-mer a présenté un état des lieux du plan d’urgence immédiat d’une enveloppe de 1,086 milliards d’euros à travers « une série de 30 mesures prioritaires dans les domaines de la sécurité, de la justice, de la santé, de l’éducation, des transports, du foncier et du soutien à l’économie locale ». Cet accord prévoit aussi « la mise en œuvre des…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Enneyac

    J’espère sincèrement que l’utilisation de ces fonds, notamment par la CTG, fera l’objet de rapports détaillés.

  • fapips86

    Très flou tout ça.
    Il font passé des mesures déjà programmés comme exceptionnelles alors qu’elles ne sont juste qu’accélérées.

  • Jmc

    Merci pour la mise en ligne de 60% des engagements de l’Etat en faveur de la Guyane qui sont d’ores et déjà mis en œuvre. En revanche, j’y vois beaucoup de missions, de groupes de travail, le tout étalé sur un temps long peu en rapport avec l’électrochoc attendu au niveau sécuritaire ou économique.

  • LEAURENT

    l’argent ne suffit pas, ce sont des personnes qui mettent en oeuvre, s’il n’y en a pas de nouvelles ou si elles ne sont pas compétentes, ça ne changera pas grand chose

    • moibeni

      Affirmatif verser des fonds suplémentaires a la CTG sans revoir l’organigramme c’est verser de l’eau dans la mer pour la faire monter. Placer des copains ou de la famille puisque c’est l’usage mais qu’ils soient compétents et assurent leur mission
      Cela mzlheureusement ne s’applique pas qu’a notre région

  • Francois

    absolument d’accord avec Leaurent et avec moibeni – attention avec l’argent publik gèré par les kousins et les kopains. Faut faire venir de Paris des gens compétents pour veiller à ce que 100% de l’argent soit utilisé pour ce à quoi il est destiné !

  • FRED66

    …. et en attendant…. notre argent, nos moyens sont gaspillés par une bande de nantis, gavés, surpayés du port de Dégrad des Cannes.
    Cet argent qu’on réclame à cors et à cris est dépensé à payer comme des ministres des personnes qui regardent nos bateaux arriver et refusent de travailler.

    Pourquoi ? parce que ces enfants gâtés pourris en veulent encore plus !

    Les bateaux de nourriture et de biens repartent sans avoir été vidés …

    Vous voulez des sous ?
    Moi je veux des gens qui bossent !
    Là… Alors là oui… La Guyane changerait…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Echanges de tirs entre le milieu de l’or clandestin et les forces de l’ordre : un Brésilien de 54 ans, disant avoir été gardien de prison, mis en examen pour « tentative de meurtre »

Un ressortissant brésilien de 54 ans, en situation irrégulière, a été mis en examen mardi par une juge d'instruction pour « tentative de meurtre, complicité d'activité aurifère illicite et d...

La Surinam Airways pourrait disparaître du ciel guyanais au 1er décembre

Fortes secousses en approche. En raison de la suppression des vols de nuits à l'aéroport de Cayenne-Félix-Eboué annoncée pour le 1er décembre, aucun avion, sauf urgence, ne pourra plus atterrir ...

Montagne d’or s’invite à la COP23

La COP23 qui se tenait à Bonn en Allemagne s'est achevée dimanche 19 novembre sur le contraste entre la faiblesse de l'engagement des États dans la lutte contre le réchauffement climatique et la ...

10e édition du Salon international du livre de la Guyane

La 10e édition du Salon international du livre de la Guyane a lieu du mercredi 22 au samedi 25 novembre au Zéphyr. Quatre jours dans l'univers de la littérature organisés par l'association Promoli...

«Du couac et du riz» à l’internat de Maripasoula

La grogne enfle à Maripasoula, la plus grande commune de France située au bord du Maroni. Les parents d'élèves du collège Gran Man Difou dénoncent la situation alarmante à l'internat vétuste ...

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à u...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions