vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nicolas Hulot «pas favorable» au projet de la Montagne d’or

Nicolas Hulot «pas favorable» au projet de la Montagne d’or

Lors d’une interview ce mercredi matin sur BFMTV, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot s’est dit «pas favorable à ce projet» controversé de la Montagne d’Or, un projet de mine d’or industrielle porté par le consortium russo-canadien Norgold / Colombus Gold.

Alors qu’Emmanuel Macron a ouvertement soutenu le projet de la Montagne d’or en déclarant « c’est un projet qui, je le pense, sur ses fondamentaux peut être bon pour la Guyane » lors de son déplacement en Guyane (« Montagne d’or est le sommet de l’iceberg d’une opposition radicale de visions », Guyaweb du 1/11), son ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a enfin exprimé son opinion sur le sujet en affichant clairement son opposition au projet de mine d’or sur le sol guyanais, la Montagne d’or, situé dans la commune de Saint-Laurent du Maroni entre deux réserves biologiques.

«Je comprends les inquiétudes des Guyanais qui ont besoin d’avoir une activité économique» a-t-il dit mais il a qualifié ce projet de « purement spéculatif» et il «ne pense pas que cela soit un projet fait pour créer de l’emploi, en tout cas ça va faire très cher à l’emploi créé» a t-il déclaré au micro de BFMTV et RMC.

Nicolas Hulot se dit «opposé à ce projet qui va créer des impacts environnementaux et pour un bénéfice économique et un bénéfice d’emploi me semble-t-il assez réduit ».

«J’ai exprimé mon opinion mais les Guyanais cumulent déjà tellement de difficultés que c’est à eux maintenant d’en décider« a-t-il conclu.

Un débat public sur le sujet devrait avoir lieu au premier semestre 2018, avait annoncé Emmanuel Macron lors de son voyage officiel en Guyane.

Lire tous nos articles consacrés au projet La Montagne d’Or

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • amertume

    En effet seul ceux qui sont aveuglés par la cupidité et l’ appât du gain ont FOI en ce projet qui nous conduira tous vers une catastrophe apocalyptique.

  • Francois

    100% d accord avec Nicolas Hulot – l’argent de l’Etat doit aller d’abord à la santé et à l’éducation des guyanais. L’argent de l’état ne doit pas aller à subventionner des emplois pour le bénéfice d actionnaires de compagnies canadienne (Columbus Gold) et russe (Nordgold).
    A voir ce que ces compagnies font dans d’autres pays, je doute fort qu’il y aura 600 ou 700 emplois directs pour nos concitoyens vivant au péyi !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ateliers-débats sur le « manger local »

Dans le cadre des Assises de l'Outre-Mer, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) propose des ateliers-débats sur l’autosuffisance alimentaire et le "mange...

Aménagement de la RN1 : lancement de la concertation publique

Le projet d'aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa sera soumis à concertation publique du 19 février au 31 mars 2018. Selon la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagemen...

La centrale hybride Prométhée en concertation publique «avant l’été»

La nouvelle centrale hybride dénommée «Prométhée» et devant remplacer la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes d'ici 2023 fera l'objet d'une concertation publique: ainsi en a décidé le 10 ...

Mylène Mazia se retire de la législative partielle

La seule femme candidate à l'élection législative partielle de mars prochain se retire de la campagne en raison du décès de son frère intervenu ce mercredi. Mylène Mazia, enseignante, consei...

Un scénario défend 100 % d’énergies renouvelables en Outre-mer d’ici 2030

Le Syndicat des énergies renouvelables veut faire pression sur le gouvernement pour que l’autonomie énergétique des territoires ultra-marins devienne une réalité en 2030. Il dénonce aussi des ...

«Affaire Marie-Laure Phinéra-Horth» : la direction de l’hôpital de Cayenne botte en touche

Guyaweb a adressé par courriel trois questions mercredi, à la directrice de l'hôpital de Cayenne, Agnès Drouhin, sur ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Marie-Laure Phinéra-Horth en ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions