vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le Conseil Constitutionnel étudiera le recours de Davy Rimane le 4 décembre

Le Conseil Constitutionnel étudiera le recours de Davy Rimane le 4 décembre

Battu de 56 petites voix lors du second tour des élections législatives le 17 juin dernier dans la deuxième circonscription par Lenaïck Adam le candidat de La République En Marche (LREM), Davy Rimane signataire de l’Accord de Guyane pour le Kolectif Lagwyiann Dékolé verra son recours étudié le 4 décembre à 10h30 devant le Conseil Constitutionnel. La décision tombera quelques jours après.

Le recours en annulation des élections avait été déposé par Davy Rimane le 28 juin dernier, dix jours après la proclamation des résultats du second tour.

Davy Rimane avait indiqué à Guyaweb avoir « soulevé un certain nombre d’irrégularités que nous estimons constituées dans plusieurs bureaux de votes de l’Ouest guyanais. Les moyens soulevés sont relatifs au vote» (Guyaweb du 28 juin).

Qualifié pour le second tour dans la deuxième circonscription, Davy Rimane avait été battu de 56 voix par le candidat de LREM, soit 6670 suffrages exprimés pour Lenaïck Adam contre 6614 pour Rimane.

Selon son avocat des irrégularités apparaissent dans des bureaux de votes notamment à Grand Santi où des émargements sans signatures avaient été constatés. Grand-Santi est le fief du candidat Lenaick Adam où il avait obtenu 97,35% des suffrages exprimés – 551 voix sur 566 suffrages exprimés pour Lenaïck Adam et 15 voix pour Davy Rimane.

Mais d’autres communes de la deuxième circonscription sont aussi dans l’oeil de la justice, il s’agit d’Apatou, Maripasoula et Saint-Laurent du Maroni.

En cas d’annulation par le Conseil Constitutionnel, le Préfet de la Guyane aura 3 mois pour organiser de nouvelles élections.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ateliers-débats sur le « manger local »

Dans le cadre des Assises de l'Outre-Mer, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) propose des ateliers-débats sur l’autosuffisance alimentaire et le "mange...

Aménagement de la RN1 : lancement de la concertation publique

Le projet d'aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa sera soumis à concertation publique du 19 février au 31 mars 2018. Selon la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagemen...

La centrale hybride Prométhée en concertation publique «avant l’été»

La nouvelle centrale hybride dénommée «Prométhée» et devant remplacer la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes d'ici 2023 fera l'objet d'une concertation publique: ainsi en a décidé le 10 ...

Mylène Mazia se retire de la législative partielle

La seule femme candidate à l'élection législative partielle de mars prochain se retire de la campagne en raison du décès de son frère intervenu ce mercredi. Mylène Mazia, enseignante, consei...

Un scénario défend 100 % d’énergies renouvelables en Outre-mer d’ici 2030

Le Syndicat des énergies renouvelables veut faire pression sur le gouvernement pour que l’autonomie énergétique des territoires ultra-marins devienne une réalité en 2030. Il dénonce aussi des ...

«Affaire Marie-Laure Phinéra-Horth» : la direction de l’hôpital de Cayenne botte en touche

Guyaweb a adressé par courriel trois questions mercredi, à la directrice de l'hôpital de Cayenne, Agnès Drouhin, sur ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Marie-Laure Phinéra-Horth en ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions