vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Un Canadien de 40 ans qui avait capturé 37 oiseaux de Guyane avec un filet japonais, avant de les vider de leur chair, condamné à 20 jours amende à 300 euros

Un Canadien de 40 ans qui avait capturé 37 oiseaux de Guyane avec un filet japonais, avant de les vider de leur chair, condamné à 20 jours amende à 300 euros
Les éléments de l'enquête !

Le taxidermiste canadien Pascal Therrien, 40 ans, a été condamné vendredi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Cayenne à 20 jours amende à 300 euros pour avoir tenté de naturaliser et d’envoyer illégalement dans l’Hexagone 37 oiseaux de Guyane dont 7 colibris, une espèce protégée par la Convention de Washington, une convention internationale sur le commerce des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Toutefois, la commercialisation n’a pas été établie par l’enquête dans cette affaire. Il s’agissait du seul dossier de l’après-midi à l’audience de comparution immédiate vendredi, a constaté Guyaweb sur place. Un fait inhabituel…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Gevila973

    6000 € d’amende pour 37 vies sacrifiées, c’est pas cher payé !
    Et pas normal non plus que ce tortionnaire ne soit pas interdit de taxidermie et même de présence sur notre territoire…
    Cet individu est un risque pour nos oiseaux.

  • Joko

    C’est juste histoire de contrarier la dame du ministère public ou ils ont mal lu ? elle réclame 30 jours à 200€, ils le condamnent à 20 jours à 300€. Cela revient au même, mais 37 oiseaux ça aurait pu faire 37 jours. C’est proportionnel au poids ? Ceci étant dit, pendant ce temps, ça n’empêche pas nos amis garimpeiros de tuer tout ce qui bouge ou vole en forêt, à poils ou à plumes. Pour le coup, on n’a jamais vu un agent ONCFS en verbaliser un…

  • FF

    Effectivement, la représentante du ministère public avait notamment requis 30 jours amende à 200 euros, le tribunal a décidé 20 jours amende à 300 euros…

  • Enneyac

    Ce monsieur devant quitter la Guyane, raccourcir le délai de paiement des jours-amende a certainement pour but de laisser le temps à la justice de réagir efficacement en cas de non paiement.

  • oceaneokio

    Bonjour

    Après avoir payé cette ridicule amende il quitte la Guyane par le premier avion
    Trafic d’animaux

  • Mika

    Drôle de passionné des oiseaux …

    « Pascal Therrien a indiqué avoir capturé lui-même les oiseaux, dans le secteur de Saint-Laurent du Maroni avec «un filet japonais», nous a précisé M. Ferrand.

    Il leur a, par la suite, «écrasé la cage thoracique et leur a enfoncé la tête dans le cou», nous a-t-on indiqué de sources judiciaires concordantes. ».

    Quelle personnage dégoutante. Que l’on lui interdit de séjour en Guyane!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

Pillage au Super U de Soula pendant les barrages routiers : 5 jeunes Guyanais sous les verrous, l’un d’eux déjà impliqué dans le vol d’armes au commissariat de Cayenne

C'est un procès qui pose beaucoup de questions : tant en matière de citoyenneté à la dérive que sur l'absence d'Etat de droit dans certains quartiers de Guyane ou encore sur la question de l'amé...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions