vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

EDF : «une semaine de concertation et de négociation»

EDF : «une semaine de concertation et de négociation»

C’est la durée annoncée par l’UTG de l’Eclairage pour obtenir satisfaction sur plusieurs de ses points de revendication. Un préavis de grève a été déposé vendredi 10 mars auprès de la direction d’EDF Guyane et cette grève prendrait effet lundi prochain, le « 20 mars à zéro heure ». Les conférences de presse avec l’UTG de l’Eclairage ont comme un air de déjà vu, déjà entendu. En porte-parole, Davy Rimane, délégué syndical de l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) de l’Eclairage, leader du mouvement social d’octobre 2015 ayant eu pour conséquences le blocage de plusieurs sites et des coupures d’électricité de plusieurs heures dans des…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Maur973

    Sans douter du bien-fondé et de la légitimité de ces revendications syndicales … C’est encore la population guyanaise qui sera prise en « otage » de ce conflit social à répétition.
    Pourquoi ne pas proposer une grève de la facturation ? Le coût supporté mettrait une pression maximale sur la Direction, et les grèves d’EDF seraient, enfin, non-préjudiciables pour les abonnés.

  • Mickael

    C’est Ségolène Royal et non Ségolène Royale.
    Même si j’avoue pour le journaliste, on pourrait parfois s’y méprendre !

  • Courtiade pierre

    Ne nous trompons pas. Il y a chez EDF un enjeu syndical important : l4UTG est un syndicat ouvrier. Si EDF conserve une forte activité de production, ce qui est contraire à l’objectif de la loi de transition énergétique, alors il y aura des ouvriers et un fort poids de l’UTG. Si EDF fait peu de production, il y aura surtout des cadres, ce qui ouvre la porte à des syndicats comme SUD et rend l’UTG minoritaire. Or il est vital pour l’UTG de conserver le pouvoir dans des entreprises publiques comme EDF, l’Aéroport, etc. L’UTG est donc structurellement contre les énergies renouvelables et contre la transition énergétique. Pourtant celles-ci font beaucoup plus d’emploi que de brûler du pétrole. L’UTG ne défend pas l’emploi, ne défend pas l’avenir de la Guyane, ne défend pas la jeunesse de son pays, mais seulement son pouvoir politique en Guyane.
    Ne faudrait-il pas en fait que l’UTG prenne pied dans les énergies renouvelables ?!!

  • fanfannay

    Peux-être serait-il souhaitable que les ouvriers guyanais UTG d’EDFse forment davantage, pour devenir cadre à leur tour sans pour autant quitter leur syndicat. Pourquoi laisser aux autres une place que l’on peut gagner par ses efforts personnels et pourquoi s’éloigner des progrès écologique en matière énergétique ? La dépendance à EDF est encore un frein à notre développement . Nous pourrions enrichir la proposition actuelle en énergie renouvelable et créer des emplois d’autant que visiblement la production d’EDF ne remplit pas sa mission puisqu’il y a régulièrement des coupures, est-ce là le vœu d’une société qui souhaite à terme plus d’autonomie ??

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ils ont leurs chances au Tour de Guyane

Le tour du Littoral débute ce week-end, du 19 au 27 août. Parmi les dix équipes locales et 9 équipes invitées qui prendront part à cette 28 édition dont le précédent vainqueur est le Guadel...

Un vol direct relie Cuba à Paramaribo

Destination Cuba – Au départ de Paramaribo, la capitale surinamienne, les villes cubaines de La Havane et Santiago de Cuba seront reliées par des vols directs à partir de la fin août. La comp...

Montagne d’or : un débat public au 4e trimestre 2017

C'est le timing annoncé lundi par la compagnie minière Montagne d'or qui «souhaite engager un dialogue ouvert avec le public directement concerné par le projet de mine industrielle en Guyane, et p...

Les étapes du Tour de Guyane analysées par Steeve Stanislas, président du RMB

Le tracé du tour cycliste de Guyane vu par un ancien coureur de l'élite guyanaise aujourd'hui président du Rémire Montjoly Bike (RMB), une des 10 équipes locales participant à la 28 édition du ...

Un nouveau « dircab » à la préfecture de Guyane

La valse des chaises musicales continue. Après l’annonce de l’arrivée le 28 août d’un nouveau préfet, Patrice Faure, directeur général de la police à la préfecture de police de Paris, en...

Le Conseil constitutionnel « valide » le recours en annulation de Davy Rimane

Le recours en annulation est validé pour Davy Rimane, candidat sans étiquette battu de 56 voix aux élections législatives par Lenaïck Adam, candidat de La République en Marche (LREM), dans la d...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions