vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

EDF : «une semaine de concertation et de négociation»

EDF : «une semaine de concertation et de négociation»

C’est la durée annoncée par l’UTG de l’Eclairage pour obtenir satisfaction sur plusieurs de ses points de revendication. Un préavis de grève a été déposé vendredi 10 mars auprès de la direction d’EDF Guyane et cette grève prendrait effet lundi prochain, le « 20 mars à zéro heure ». Les conférences de presse avec l’UTG de l’Eclairage ont comme un air de déjà vu, déjà entendu. En porte-parole, Davy Rimane, délégué syndical de l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) de l’Eclairage, leader du mouvement social d’octobre 2015 ayant eu pour conséquences le blocage de plusieurs sites et des coupures d’électricité de plusieurs heures dans des…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Maur973

    Sans douter du bien-fondé et de la légitimité de ces revendications syndicales … C’est encore la population guyanaise qui sera prise en « otage » de ce conflit social à répétition.
    Pourquoi ne pas proposer une grève de la facturation ? Le coût supporté mettrait une pression maximale sur la Direction, et les grèves d’EDF seraient, enfin, non-préjudiciables pour les abonnés.

  • Mickael

    C’est Ségolène Royal et non Ségolène Royale.
    Même si j’avoue pour le journaliste, on pourrait parfois s’y méprendre !

  • Courtiade pierre

    Ne nous trompons pas. Il y a chez EDF un enjeu syndical important : l4UTG est un syndicat ouvrier. Si EDF conserve une forte activité de production, ce qui est contraire à l’objectif de la loi de transition énergétique, alors il y aura des ouvriers et un fort poids de l’UTG. Si EDF fait peu de production, il y aura surtout des cadres, ce qui ouvre la porte à des syndicats comme SUD et rend l’UTG minoritaire. Or il est vital pour l’UTG de conserver le pouvoir dans des entreprises publiques comme EDF, l’Aéroport, etc. L’UTG est donc structurellement contre les énergies renouvelables et contre la transition énergétique. Pourtant celles-ci font beaucoup plus d’emploi que de brûler du pétrole. L’UTG ne défend pas l’emploi, ne défend pas l’avenir de la Guyane, ne défend pas la jeunesse de son pays, mais seulement son pouvoir politique en Guyane.
    Ne faudrait-il pas en fait que l’UTG prenne pied dans les énergies renouvelables ?!!

  • fanfannay

    Peux-être serait-il souhaitable que les ouvriers guyanais UTG d’EDFse forment davantage, pour devenir cadre à leur tour sans pour autant quitter leur syndicat. Pourquoi laisser aux autres une place que l’on peut gagner par ses efforts personnels et pourquoi s’éloigner des progrès écologique en matière énergétique ? La dépendance à EDF est encore un frein à notre développement . Nous pourrions enrichir la proposition actuelle en énergie renouvelable et créer des emplois d’autant que visiblement la production d’EDF ne remplit pas sa mission puisqu’il y a régulièrement des coupures, est-ce là le vœu d’une société qui souhaite à terme plus d’autonomie ??

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

Pillage au Super U de Soula pendant les barrages routiers : 5 jeunes Guyanais sous les verrous, l’un d’eux déjà impliqué dans le vol d’armes au commissariat de Cayenne

C'est un procès qui pose beaucoup de questions : tant en matière de citoyenneté à la dérive que sur l'absence d'Etat de droit dans certains quartiers de Guyane ou encore sur la question de l'amé...

Une note erronée de l’Elysée relative à la Guyane fait quelques vagues avant de subir un sérieux lifting

Plusieurs personnalités politiques guyanaises ont eu beau jeu de s'émouvoir mercredi du contenu d'une note de "conseils sanitaires" de l'Elysée relatifs à la Guyane, adressée le 12 octobre dernie...

La fin des homes indiens

La construction d'une cité scolaire à Saint-Georges de l'Oyapock comportant un internat devrait aboutir à la fermeture du dernier home indien de Guyane. Ce pensionnat tenu par des sœurs catholique...

Avant même la mort d’Hendy : les frasques de la société de transport de Dominique Mangal dans la région de Cacao

Si le transporteur Dominique Mangal est renvoyé en correctionnelle notamment pour «homicide involontaire  par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence» (v...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions