vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le parquet requiert le placement en centre éducatif fermé de deux mineurs de 14 ans auteurs présumés de l’agression d’une dame de 76 ans à son domicile à Cayenne

Le parquet requiert le placement en centre éducatif fermé de deux mineurs de 14 ans auteurs présumés de l’agression d’une dame de 76 ans à son domicile à Cayenne

« Deux mineurs âgés de 14 ans » ont été déférés au parquet ce mercredi dans l’affaire de «vol aggravé et séquestration » d’une Cayennaise de 76 ans à son domicile dimanche avant le lever du jour, a-t-on appris ce mercredi auprès de la procureure adjointe Isabelle Arnal. Le parquet requiert, comme mesure immédiate, un placement des deux mineurs en centre éducatif fermé. Une réquisition laissée à l’appréciation d’un juge comme le veut la procédure. Les faits se sont déroulés dimanche 29 octobre à 5 heures, un jour qu’il faisait nuit, au village chinois (appelé aussi La crique), un quartier populaire de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • incal973

    «un jour qu’il faisait nuit», «poétiquement dénommé l’Allée de la mort», «des jeunes un rien désœuvrés […] dans une atmosphère de chichon», «le maire de Cayenne […] pas hyper à l’aise»
    Je ne comprends plus votre style qui n’a plus rien de journalistique, M. Farine.
    Vous n’êtes pas sur un blog, respectez vos lecteurs svp.

  • FF

    Qu’y a-t-il de faux là-dedans, c’est juste un peu de style. Attention à la police (nombriliste) de la pensée. Les faits sont respectés, le commentaire est libre.

  • FF

    L’expression « Un jour qu’il faisait nuit » est extraite d’un poème magnifique composé uniquement d’oxymores (ou oxymorons) écrit par Robert Desnos, grand poète surréaliste, mort en 1945 d’une maladie contracté dans un camp de concentration. Ce sont des faits. Son œuvre est talentueuse et nous change de l’écrit austère un rien administratif du morne quotidien…

    Un jour qu’il faisait nuit (extrait du recueil de Robert Desnos intitulé : Langage cuit)

    Un jour qu’il faisait nuit
    Il s’envola au fond de la rivière.
    Les pierres en bois d’ébène, les fils de fer en or et la croix sans branche.
    Tout rien.
    Je la hais d’amour comme tout un chacun.
    Le mort respirait de grandes bouffées de vide.
    Le compas traçait des carrés et des triangles à cinq côtés.
    Après cela il descendit au grenier.
    Les étoiles de midi resplendissaient.
    Le chasseur revenait carnassière pleine de poissons
    Sur la rive au milieu de la Seine.
    Un ver de terre, marque le centre du cercle sur la circonférence.
    En silence mes yeux prononcèrent un bruyant discours.
    Alors nous avancions dans une allée déserte où se pressait la foule.
    Quand la marche nous eut bien reposé
    nous eûmes le courage de nous asseoir
    puis au réveil nos yeux se fermèrent
    et l’aube versa sur nous les réservoirs de la nuit.
    La pluie nous sécha.

    • incal973

      Merci de m’avoir éclairé sur ce jour nocturne.
      Cette référence littéraire familièrement inconnue aura échappé à d’autres que moi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Les armes à feu que l’on retrouve sur les sites d’or clandestins, ont été achetées légalement en Guyane

Les armes à feu saisies sur les sites aurifères illégaux sont des armes au départ achetées de manière régulière dans les armureries de Guyane, nous a confié un acteur de la lutte Harpie. R...

Cette catastrophique année 2017 en matière de lutte contre l’orpaillage illégal imputable en partie au transfert en Guadeloupe de 36 gendarmes dédiés à Harpie et nullement renvoyés en forêt à leur retour en Guyane !

De récentes données analysées par Guyaweb confirment un élément de bon sens : l'efficacité de la lutte contre l'activité aurifère illicite est en corrélation directe avec l'effectif dévolu ...

Gabriel Serville « regrette » la suppression de France Ô

L’annonce ce jeudi par le gouvernement de la suppression de France Ô en 2020 au plus tard passe comme un fait divers au sein de la classe politique guyanaise. En tout cas les réactions ne se bous...

Guyane saison 2, diffusion “fin septembre” sur Canal+

Il faudra patienter jusqu'à la “fin septembre” pour retrouver la bande à Antoine Serra et Vincent Ogier au coeur de la forêt amazonienne à la recherche du filon d'or de Sarah Bernhardt. “G...

Deux ministres pour le lancement d’Ariane 5 au service de Galileo

Lors de sa prochaine mission prévue mercredi 25 juillet à 8h25, heure de Kourou, le lanceur Ariane 5 mettra en orbite quatre nouveaux satellites de la constellation Galileo. Selon nos informatio...

Affaire Omer Arneton : un homme et une femme nés au Brésil mis en examen pour «vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner» suite au décès de cet habitant de Matoury âgé de presque 91 ans

Deux suspects ont été mis en examen ces derniers jours par la juge d'instruction chargée du dossier, Olivia Demoustier, pour « vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la don...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions