vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

« La politique éducative en contexte plurilingue »

« La politique éducative en contexte plurilingue »

Une conférence de Philippe Lacombe, ancien recteur de l’académie, le vendredi 5 octobre à 18h à l’Université de Guyane.

« La priorité nationale, plus encore pour la jeunesse, est l’égalité des chances. Au sein du système éducatif particulièrement, un volontarisme foisonnant concrétise cet engagement (…). En Guyane, du chemin a été parcouru. Des marges de progrès considérables existent. Plus que jamais, les partenariats institutionnels sont essentiels. Les grandes fédérations d’éducation populaire, les fédérations sportives, le tissu associatif qui œuvrent en faveur de la jeunesse doivent soutenir les politiques publiques, nationales et territoriales. Pour autant, les singularités sont nombreuses : le plurilinguisme et le multiculturalisme en font partie. La prise en compte des réalités sociales, économiques, environnementales ou encore culturelles doit féconder l’innovation nécessaire à la réussite de la jeunesse. Aujourd’hui, faire émerger et promouvoir les initiatives et les talents exige des ambitions partagées et des synergies en faveur de la jeunesse ».

Cette conférence-débat est destinée aux étudiants de l’Université, aux étudiants et stagiaires de l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation ainsi qu’aux enseignants et acteurs locaux.

Professeur des Universités en sociologie, Philippe Lacombe a été délégué à la recherche et à la technologie puis recteur de l’académie de Guyane (2014-2016).

« La politique éducative en contexte plurilingue », une conférence de Philippe Lacombe le 5 octobre à 18h sur le campus Troubiran (amphi A) de l’Université de Guyane à Cayenne.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • bilo

    Bonjour,
    Cela tombe bien!! justement, n’est il pas question de supprimer les intervenants en langues maternelles dans les communes isolées??? J’espère que la question sera soulevée lors de la conférence.
    A+

  • pikiboy

    Un des socles de la connaissance est le langage.
    Lorsque ma langue maternelle est mise au ban de l’école, lorsqu’elle n’y a pas sa place, que vaut ma culture ? Comment dois-je regarder mes parents qui parlent mal français. Qu’ont-il alors à m’apprendre si leurs connaissances sont si peu légitimes…

    De nombreux enfants français en Guyane ont pour langues maternelles l’Aluku, Le Kali’na, Le Palikur, Le Teko, Le Wayãpi, le Wayana et j’en oublie… Ce sont des « langues de France ». Leur arrivée à l’école est peut être ressentie comme une gifle culturelle. Alors que des école bilingues permettraient une construction plus harmonieuse de son identité, plus « intégrative »…

    En Guyane combien d’ILM (ces instructeurs en langues maternelles) ? les mouvement sociaux de mars 2017 les ont fait passer de 40 à 80 je crois, mais leur rôle est mal perçu, mal compris parfois même par les directeurs d’établissement..

    Il reste du chemin à faire…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le programme des Green Days

La deuxième édition du salon éco-citoyen se déroule actuellement et se termine ce dimanche 21 octobre  par un Mayouri plage. Plus de 50 exposants tiennent des stands informatifs jusqu’à 18h30 ...

Bepi Colombo en route vers Mercure

Le satellite BepiColombo a été lancé par Ariane 5 vendredi soir à Kourou en direction de la planète la plus petite et la moins explorée du système solaire. Le septième lancement de l’ann...

Jacques Riché, le père du maire de Roura, renvoyé en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir volontairement incendié le carbet de la réserve Trésor fin 2012

Jacques Riché, 71 ans, opérateur touristique, natif de Bar sur Aube et installé en Guyane depuis fin 1967, est renvoyé en correctionnelle, selon une ordonnance rendue par le juge Jonas Nefzi, le ...

Moteur Vinci d’Ariane 6 : fin des essais de qualification

Les essais de qualification du moteur qui propulsera l’étage supérieur d’Ariane 6 viennent d’être finalisés avec succès. Le dernier essai de qualification a eu lieu le 12 octobre sur le ...

Montagne d’or : “Un mauvais projet en l’état”

C'est la phrase cinglante du nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy interrogé ce jeudi matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV à propos de la Montagne d'Or, p...

Bolsonaro, grand favori du second tour

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro est crédité d'une confortable avance sur son concurrent de gauche Fernando Haddad en vue du second tour de l’élection présidentielle au Brésil. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions