vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Le tragique et la farce » pour des « récits férocement guyanais »

« Le tragique et la farce » pour des « récits férocement guyanais »

Entretien avec François-Xavier Gérard, pour la parution de son premier roman Guyanismes, 10 histoires plus ou moins cruelles de la Guyane d’aujourd’hui (Ed. Orphie).   Vous signez votre premier ouvrage. Pourquoi avez-vous décidé de passer de l’écriture sur votre blog d’information Brasilyane.com (qui suit l’actualité au Brésil et en Guyane) à la rédaction d’un recueil de nouvelles ? En fait j’écris depuis très longtemps, bien avant d’avoir commencé Brasilyane en décembre 2005. L’écriture m’accompagne depuis l’adolescence. Lors de mes études de cinéma à Paris, j’avais publié de nombreux articles dans une revue cinéphile de l’époque, j’ai également écrit des scénarios….

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • domguyane

    on dirait bien que Marion s’est contentée de lire la première histoire … ses questions sont un peu à côté de la plaque

  • Raven

    Juste une question à l’auteur…..à quand le recueil suivant ?

    • François-xavier gerard

      Honnêtement, vous donner un délai serait présomptueux ! Les idées sont là, les synopsis sont avancés, l’écriture est en cours… Pour ceux que ça intéresse, et comme j’ai oublié de le signaler, je dédicacerai le livre samedi matin 21 juin, dans la la plus ancienne des très grandes surfaces de Cayenne.

  • Yana

    Je suis très déçue d’avoir acheter et lu ces nouvelles-clichés sur la société guyanaise : l’haitienne « prostitué » ainsi que la brésilienne, le guyanais et son 4X4 évidement « pistonné », le « métro » traîne savate et savant, les guyaniens « trouble fêtes »…BEURK ! La Guyane ne se résume pas qu’à cela Monsieur François-Xavier Girard et c’est bien dommage qu’après vos 16 années de vie sur cette terre qui vous a adopté, vous puissiez qu’avoir et voir ce coté obscur.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vu de Paris : donner la parole aux Wayanas

Ce dimanche 24 septembre, « les peuples autochtones ont la parole » au Palais de Chaillot, à Paris, au sein du Musée de l'Homme. C'est en tout cas le titre de la manifestation intitulée « dim...

Le permis pétrolier Total prolongé

Aujourd'hui jeudi 21 septembre est paru au Journal Officiel un arrêté prolongeant le permis de recherche d'hydrocarbures détenu par Total au large des côtes guyanaises. La CTG se réjouit de voir ...

Les feux de végétation ont brûlé 14 hectares

Depuis une dizaine de jours plus de 14 hectares ont brûlé, contre 27 hectares l'an dernier. En raison d’une forte sécheresse, les risques de feux de végétation sont « très sévères ce jeudi...

Vu de Paris : qu’est-ce qu’une « Miss Créole » ?

Selon les juristes de la société EndemolShine, qui exploite les droits de l'émission Miss France, « le terme de créole désigne une personne de race blanche née dans une des anciennes colonies...

Les eaux troubles du pétrole guyanais

Le projet de loi Hulot mettra-t-il fin aux rêves d'or noir guyanais ? Présenté le 6 septembre en Conseil des ministres, le projet de loi mettant fin à la recherche et à l'exploitation d'hydrocarb...

Or de Question lauréat du prix Danielle Mitterrand 2017

Le Collectif Or de Question a été primé par la fondation France Libertés Danielle Mitterrand, dont une délégation est actuellement en Guyane pour “comprendre les réalités du terrain, faire ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions