vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Le tragique et la farce » pour des « récits férocement guyanais »

« Le tragique et la farce » pour des « récits férocement guyanais »

Entretien avec François-Xavier Gérard, pour la parution de son premier roman Guyanismes, 10 histoires plus ou moins cruelles de la Guyane d’aujourd’hui (Ed. Orphie).   Vous signez votre premier ouvrage. Pourquoi avez-vous décidé de passer de l’écriture sur votre blog d’information Brasilyane.com (qui suit l’actualité au Brésil et en Guyane) à la rédaction d’un recueil de nouvelles ? En fait j’écris depuis très longtemps, bien avant d’avoir commencé Brasilyane en décembre 2005. L’écriture m’accompagne depuis l’adolescence. Lors de mes études de cinéma à Paris, j’avais publié de nombreux articles dans une revue cinéphile de l’époque, j’ai également écrit des scénarios….

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • domguyane

    on dirait bien que Marion s’est contentée de lire la première histoire … ses questions sont un peu à côté de la plaque

  • Raven

    Juste une question à l’auteur…..à quand le recueil suivant ?

    • François-xavier gerard

      Honnêtement, vous donner un délai serait présomptueux ! Les idées sont là, les synopsis sont avancés, l’écriture est en cours… Pour ceux que ça intéresse, et comme j’ai oublié de le signaler, je dédicacerai le livre samedi matin 21 juin, dans la la plus ancienne des très grandes surfaces de Cayenne.

  • Yana

    Je suis très déçue d’avoir acheter et lu ces nouvelles-clichés sur la société guyanaise : l’haitienne « prostitué » ainsi que la brésilienne, le guyanais et son 4X4 évidement « pistonné », le « métro » traîne savate et savant, les guyaniens « trouble fêtes »…BEURK ! La Guyane ne se résume pas qu’à cela Monsieur François-Xavier Girard et c’est bien dommage qu’après vos 16 années de vie sur cette terre qui vous a adopté, vous puissiez qu’avoir et voir ce coté obscur.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’or s’invite à la COP23

La COP23 qui se tenait à Bonn en Allemagne s'est achevée dimanche 19 novembre sur le contraste entre la faiblesse de l'engagement des États dans la lutte contre le réchauffement climatique et la ...

10e édition du Salon international du livre de la Guyane

La 10e édition du Salon international du livre de la Guyane a lieu du mercredi 22 au samedi 25 novembre au Zéphyr. Quatre jours dans l'univers de la littérature organisés par l'association Promoli...

«Du couac et du riz» à l’internat de Maripasoula

La grogne enfle à Maripasoula, la plus grande commune de France située au bord du Maroni. Les parents d'élèves du collège Gran Man Difou dénoncent la situation alarmante à l'internat vétuste ...

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à u...

Deux personnes impliquées dans l’activité aurifère illégale décèdent après avoir été touchées par des tirs par arme à feu des forces de l’ordre sur le Grand Inini à Maripasoula

Deux "garimpeiros" sont morts dimanche après-midi après un échange de coups de feu avec un gendarme et des militaires, selon les autorités. Personne n'est blessé au sein des forces de l'ordre...

Or de Question primé mais divisé

Le prix Danielle-Mitterand de la fondation France-Libertés a été remis samedi 18 novembre à Paris au collectif Or de Question qui s’oppose au projet minier controversé de la Montagne d’Or en ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions