vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La tradition amérindienne à l’honneur

La tradition amérindienne à l’honneur

Quinze carbets traditionnels construits durant le week-end à la place des palmistes serviront de stands d’exposition dans le cadre des Journées des Peuples autochtones. Ils sont issus du savoir-faire traditionnel de Roger Labonté chef coutumier du village Espérance à Saint-Georges de l’Oyapock.

C’est accompagné de sa «nouvelle génération» que le chef coutumier du village Espérance à Saint-Georges, Roger Labonté, amérindien Palikur, était à pied d’oeuvre ce week-end pour «monter les quinze carbets traditionnels de 20m2» qui serviront de stands lors de la 7ème édition des Journées des peuples autochtones qui s’ouvrent ce mardi sur la Place des Palmistes.

« Cette année j’ai décidé de monter ces carbets pour former les jeunes, transmettre nos savoir-faire» explique Roger Labonté, président de l’association Matap Espérance créée en 2004, qui a fait « la demande auprès de la Collectivité territoriale de Guyane » organisateur de l’évènement.

Ce savoir faire traditionnel est une transmission de son père qui lui a enseigné les techniques de collecte et de tressage. « Pour monter un carbet traditionnel il faut d’abord respecter la nature, comme trouver une bonne lune pour couper les feuilles de toulouri en foret pour qu’elles ne soient pas piquer par les insectes. Pour nous les amérindiens ces feuilles de toulouri couvrent le toit de nos carbets. Si les feuilles sont bien serrées, tressées, elles peuvent durer au moins15 ans. Si tout le matériel est prêt (des lianes, des troncs, des feuilles), ce petit carbet de 20m2 peut-être construit en une journée» dit-il.

Ce savoir-faire traditionnel, Roger Labonté tend bien le valoriser. «Il faut trouver une solution pour obtenir un permis de construire de carbet traditionnel en Guyane. Cette question je la poserai ce mercredi lors de la table ronde à Sainte-Rose de Lima» nous a t-il déclaré.

Sainte-Rose de Lima, village amérindien situé sur la route de l’Est, procèdera à 8h à sa cérémonie chamanique ce mercredi 9 août, journée internationale des Peuples autochtones.

Cette 7ème édition se clôturera par une grande soirée culturelle à la Place des Palmistes.

Programme Des Journees Des Peuples Autochtones 2017 by GUYAWEB on Scribd

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un espace de coworking s’implante en plein cœur de Cayenne

Au sein d'une maison créole située à Cayenne, The Island le premier espace de coworking dédié à l'innovation sociétale ouvrira ses portes le 8 janvier. Après la fermeture de l'Iguana Café, ...

Cycle de conférences pour le centenaire des Rhums Prévot

L'histoire des Rhums Prévot dans la société guyanaise de 1917 à nos jours fait l'objet de trois conférences, les 15, 16 et 21 décembre, à l'occasion de leur centenaire (1917-2017). «Au momen...

Lénaïck Adam et sa collaboratrice parlementaire : de l’idylle à l’enquête judiciaire…

Une enquête dirigée par le parquet de Paris s'intéresse à Lénaïck Adam, eu égard à son fonctionnement, dans le cadre du travail, vis à vis de sa collaboratrice parlementaire alors qu'il ...

Art Happening anti-plastique en milieu marin

Cet événement initié par le collectif Bam ! (Bouteille à la mer) est un "happening" urbain de sensibilisation du grand public à la problématique du plastique en milieu océanique. Il se déroul...

Lenaïck Adam évite le rejet de son compte de campagne

Bien que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) ait mis en lumière une irrégularité susceptible d’entraîner le rejet du compte de campagne de L...

Qui étaient les créoles blancs de Guyane ?

En s'appuyant sur des archives familiales, Antoine Caillard a écrit l'histoire de ses ancêtres, créoles blancs qui vécurent en Guyane au cours du XIXe siècle. Une partie de ces archives est trans...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions