vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

La tradition amérindienne à l’honneur

La tradition amérindienne à l’honneur

Quinze carbets traditionnels construits durant le week-end à la place des palmistes serviront de stands d’exposition dans le cadre des Journées des Peuples autochtones. Ils sont issus du savoir-faire traditionnel de Roger Labonté chef coutumier du village Espérance à Saint-Georges de l’Oyapock.

C’est accompagné de sa «nouvelle génération» que le chef coutumier du village Espérance à Saint-Georges, Roger Labonté, amérindien Palikur, était à pied d’oeuvre ce week-end pour «monter les quinze carbets traditionnels de 20m2» qui serviront de stands lors de la 7ème édition des Journées des peuples autochtones qui s’ouvrent ce mardi sur la Place des Palmistes.

« Cette année j’ai décidé de monter ces carbets pour former les jeunes, transmettre nos savoir-faire» explique Roger Labonté, président de l’association Matap Espérance créée en 2004, qui a fait « la demande auprès de la Collectivité territoriale de Guyane » organisateur de l’évènement.

Ce savoir faire traditionnel est une transmission de son père qui lui a enseigné les techniques de collecte et de tressage. « Pour monter un carbet traditionnel il faut d’abord respecter la nature, comme trouver une bonne lune pour couper les feuilles de toulouri en foret pour qu’elles ne soient pas piquer par les insectes. Pour nous les amérindiens ces feuilles de toulouri couvrent le toit de nos carbets. Si les feuilles sont bien serrées, tressées, elles peuvent durer au moins15 ans. Si tout le matériel est prêt (des lianes, des troncs, des feuilles), ce petit carbet de 20m2 peut-être construit en une journée» dit-il.

Ce savoir-faire traditionnel, Roger Labonté tend bien le valoriser. «Il faut trouver une solution pour obtenir un permis de construire de carbet traditionnel en Guyane. Cette question je la poserai ce mercredi lors de la table ronde à Sainte-Rose de Lima» nous a t-il déclaré.

Sainte-Rose de Lima, village amérindien situé sur la route de l’Est, procèdera à 8h à sa cérémonie chamanique ce mercredi 9 août, journée internationale des Peuples autochtones.

Cette 7ème édition se clôturera par une grande soirée culturelle à la Place des Palmistes.

Programme Des Journees Des Peuples Autochtones 2017 by GUYAWEB on Scribd

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions